Fil info
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
21:36Assises de la Creuse. Une amitié d’enfance qui se brise. Un réfectoire qui renvoie à sa propre solitude... Debout a… https://t.co/B0mZ92DWiN
21:34Région : Des témoignages d’amitiés aux paroles d’experts... -> https://t.co/rqUUQrw0rW
18:42Périgueux : La mémoire des médaillés militaires honorée -> https://t.co/sdEZGlkk39
18:41Châteauroux : Nuit de la lecture à l’école Jean-Racine -> https://t.co/vQMVyK1rFH
18:39Indre : De la bonne pratique des outils numériques -> https://t.co/m2KUH8wNRl
17:58Notre-Dame-de-Sanilhac : Un poste en moins auprès des résidents -> https://t.co/SGcrkRH5Sb
17:06Sarlat-la-Canéda : Visite de Lou Cocal -> https://t.co/ejaC3nyFAk
17:01Terrasson-Lavilledieu : Participation citoyenne à La Feuillade -> https://t.co/faSMkdO1GB
15:59RT : En raison des conditions météorologiques et des chutes de neige en cours en , la réunion de mi-mandat des c… https://t.co/FsejXxlOzX
15:58RT : Poste - : La Poste, l'art de faire pourrir les relations -> https://t.co/kT4QcLTdKw
15:57RT : Bergerac : Prud’hommes : les inquiétudes de la nouvelle présidente -> https://t.co/VGwQsVNJjw
15:57RT : Tulle : Donner la voix au chapitre social -> https://t.co/9nmloBpPqm
15:45Coulounieix-Chamiers : Le début d’une métamorphose -> https://t.co/fW6nMrJGVR
15:43Argenton-sur-Creuse : Un partenariat inédit entre le lycée Châteauneuf et le SDEI -> https://t.co/eNOx1bHUri
15:43Coulounieix-Chamiers : Ces incivilités qui pourrissent la vie -> https://t.co/MYMQSvKJmx
15:42La Châtre : Au lycée, le civisme approvisionne les « Restos du cœur » -> https://t.co/A3fpfsv4Zm
15:40Périgueux : Se structurer pour mettre toutes les communes en valeur -> https://t.co/RmkGjQeK9E
15:35Super ! Et comment font les élèves pour rentrer chez eux ? https://t.co/TFZoswm65m
15:34RT : Suite à la disparition inquiétante de Martin Pennica, sa famille et les enquêteurs comptent sur vos RT. Merci à vou… https://t.co/Jhcm6mY9VF

Grèce : Tsipras relance une politique sociale

EUROPE

Alexis Tsipras annonce des mesures en faveur des travailleurs grecs tandis que les créanciers reviennent surveiller les comptes. Même si le pays est officiellement sorti du mémorandum.
Les représentants des créanciers étaient, hier, de nouveau à Athènes. Le pays est certes sorti du mémorandum, depuis fin août, mais ils mettent toujours la pression en menaçant de ne pas réduire la dette grecque si le gouvernement ne poursuit pas dans le sens des réformes exigées depuis 2015.
Pourtant, le Premier ministre Alexis Tsipras a d’ores et déjà dit qu’il ne poursuivrait pas tout. Sans jouer les matamores et en précisant qu’il allait « respecter les engagements pris » auprès de l’Europe et du FMI – notamment un excédent budgétaire de 3,5% – il a dit qu’il se refusait à une nouvelle coupe des retraites.
Une annonce réalisée à Thessalonique à l’occasion de l’inauguration de la Foire, événement économique important du pays. Une annonce complétée par beaucoup d’autres. Il veut notamment augmenter le salaire minimum tombé à 586 euros, remettre en vigueur des conventions collectives abolies depuis 2012, ou encore, diminuer l’impôt foncier, les cotisations sociales pour les indépendants et les agriculteurs.
Sans oublier la volonté d’embaucher dans l’éducation ou le secteur social à destination des personnes âgées. Pour le financer, il table sur la croissance, un développement des investissements étrangers, sachant que les Américains occupaient une place de choix dans la foire de Thessalonique, et sur un excédent de 3,5 milliards d’euros entre 2019 et 2022.
À un an des élections législatives, Alexis Tsipras se tourne vers les salariés, vers ces travailleurs pauvres qui ont été les grands sacrifiés de ces dernières années. La très faible marge de manoeuvre laissée par les créanciers a, en effet, obligé le gouvernement à cantonner sa politique sociale à destination des plus faibles. Une politique dont le gouvernement grec dresse aujourd’hui le bilan, rappelant que le budget du ministère de la solidarité est passé de 789 millions à 2 milliards d’euros entre 2015 et 2018.
A.S.