Fil info
18:39La Foire aux huîtres de Sardent a connu encore cette année un succès mérité. https://t.co/JnFw6LCOTq
18:29Indre : Mobilisés contres les suppressions de postes -> https://t.co/gu7eT6EI23
18:23Châteauroux : En route vers le monde musical et ses instruments -> https://t.co/hXemT7GeJf
18:22Parnac : Parnac débloque le compteur -> https://t.co/m7U6C8ByoH
18:18Argenton-sur-Creuse : Retour en images sur la commémoration de la fin de la première guerre mondiale -> https://t.co/Ymf2UmESQ4
18:01RT : Chèques énergie, carburant, eau, restaurant, vacances, loisirs... comment les toucher ? https://t.co/Q8cIl3MNd4 https://t.co/q5ilsulmE6
18:01RT : Manifestation des enseignants : le ras-le-bol derrière les pancartes fluo https://t.co/kULbIeIsqR par https://t.co/TQCHPTjgZD
17:57RT : En grève aujourd'hui car l'éducation et la jeunesse méritent mieux que la gestion comptable d'un gouvernement qui… https://t.co/AQxFu3ILpo
17:46Dordogne : La colère des retraités agricole -> https://t.co/82wCO9l2GF
17:43Région : Parce que l’école court à sa perte -> https://t.co/7kCG6Dwwxj
17:02# # - -Vienne : Le carnet de santé se dématérialise -> https://t.co/m22RMwWjSQ
16:55# # - : Ne pas oublier pour que demeure la paix -> https://t.co/vqzAyjyA9B
16:45Thierry BONNIER, rencontre les représentants de la presse locale à la résidence préfectorale. Il présent… https://t.co/ZDOP16P1Fx
15:37Boulazac : Un documentaire contre les mutilations génitales féminines -> https://t.co/Khw3O0nNeU
15:31Mareuil : L’EHPAD adopte la garantie Mon Restau responsable -> https://t.co/4KK7rzPzTR
12:15 bonjour, nous avons un communiqué de presse à vous transmettre sur les 2 postières qui se sont suicidées… https://t.co/e1OXXyJPJI
12:11 bonjour, où vous envoyer notre communiqué de presse sur les 2 postières suicidées ? merci,
12:00RT : 150 enseignants manifestent dans les rues de Tulle à l'appel de l'intersyndicale https://t.co/pOIEPojdr6
23:49France : Paix mondiale: le cri d’alarme de Guterres -> https://t.co/Z6OmwZbxnA
23:44 Si ! A La Forêt du Temple () le porte le nom d'une femme. Une… https://t.co/8QZFtqe3mo
22:42Corrèze : L’heure des choix et combats | L'Echo https://t.co/ee9A5C1gmr via
20:51Corrèze : Une date pour la mémoire -> https://t.co/rYF8w9rYGV
19:56Indre : Il y a un siècle, la fin de la guerre -> https://t.co/e8tbIiyAyv
19:54Corrèze : L’heure des choix et combats -> https://t.co/x96fzXnj8b
19:44Indre : Ekiden : environ deux mille coureurs et deux joëlettes -> https://t.co/sfVJqFQz5d
19:41Brive-la-Gaillarde : Comme des auteurs en foire ? -> https://t.co/qz4YyJbVjm

Grèce : Tsipras relance une politique sociale

EUROPE

Alexis Tsipras annonce des mesures en faveur des travailleurs grecs tandis que les créanciers reviennent surveiller les comptes. Même si le pays est officiellement sorti du mémorandum.
Les représentants des créanciers étaient, hier, de nouveau à Athènes. Le pays est certes sorti du mémorandum, depuis fin août, mais ils mettent toujours la pression en menaçant de ne pas réduire la dette grecque si le gouvernement ne poursuit pas dans le sens des réformes exigées depuis 2015.
Pourtant, le Premier ministre Alexis Tsipras a d’ores et déjà dit qu’il ne poursuivrait pas tout. Sans jouer les matamores et en précisant qu’il allait « respecter les engagements pris » auprès de l’Europe et du FMI – notamment un excédent budgétaire de 3,5% – il a dit qu’il se refusait à une nouvelle coupe des retraites.
Une annonce réalisée à Thessalonique à l’occasion de l’inauguration de la Foire, événement économique important du pays. Une annonce complétée par beaucoup d’autres. Il veut notamment augmenter le salaire minimum tombé à 586 euros, remettre en vigueur des conventions collectives abolies depuis 2012, ou encore, diminuer l’impôt foncier, les cotisations sociales pour les indépendants et les agriculteurs.
Sans oublier la volonté d’embaucher dans l’éducation ou le secteur social à destination des personnes âgées. Pour le financer, il table sur la croissance, un développement des investissements étrangers, sachant que les Américains occupaient une place de choix dans la foire de Thessalonique, et sur un excédent de 3,5 milliards d’euros entre 2019 et 2022.
À un an des élections législatives, Alexis Tsipras se tourne vers les salariés, vers ces travailleurs pauvres qui ont été les grands sacrifiés de ces dernières années. La très faible marge de manoeuvre laissée par les créanciers a, en effet, obligé le gouvernement à cantonner sa politique sociale à destination des plus faibles. Une politique dont le gouvernement grec dresse aujourd’hui le bilan, rappelant que le budget du ministère de la solidarité est passé de 789 millions à 2 milliards d’euros entre 2015 et 2018.
A.S.