Fil info
15:23Plus fort que la aujourd'hui dans interview de David Gozlan secrétaire général de… https://t.co/79nrzhpJum
14:52 Pourquoi pas une interpellation avec mise en garde à vue, c'est grave ce que fait cette élue?
14:50Canicule: jeux d'eau à La Bastide (au square Manet aujourd'hui 14h-17h (jeunes ados), à l’accueil de loisirs pour l… https://t.co/n6Eko3M4qw
14:45Canicule : les déchèteries et la collecte changent d'horaires. Jusqu'au 30 juin, elles seront ouvertes de 7h à 14h.… https://t.co/giEMqLJmbl
14:30RT : En pleine canicule, refuse d’ouvrir un centre d’accueil pour les sans-abri. Le préfet a saisi en r… https://t.co/yrCYRMvS7g
14:26RT : L’urgentiste estime que les moyens restent insuffisants : "En 20 ans, plus de 100… https://t.co/ErsKo6qQmp
14:23 Beurk
14:22RT : Les urgences de Brive, en grève illimitée, chantent leur colère ! https://t.co/9zNXO14YiK
14:21RT : Excellente nouvelle ! Le tribunal a prononcé la relaxe. Les décrocheurs de portraits de ne sont pas… https://t.co/sEHlwK2cSK
14:19 Beurk
14:18RT : Flash : Il fait chaud.
14:17RT : Canicule: le brevet reporté de quelques jours https://t.co/5NUdHuOQm1
09:02# # - : On ouvre en diversités -> https://t.co/vuYZKk1dHp
08:58# # - -la-Poste : Un voyage de trois jours sur la côte Vermeille pour les anciens élèves -> https://t.co/jQZd1DZErQ
08:56# # - : Pétanque : les jeunes parfois déconcertants -> https://t.co/5VuWEkgK3m
08:54# # - : Ecole de jeunes pompiers : magnifique ! -> https://t.co/QY9XWoQdG8
08:50# # - -Yrieix-la-Perche : Retour ce jeudi des marchés festifs -> https://t.co/GCgPY0k4BE
08:49# # - -Yrieix-la-Perche : Initiation au foot à Jules-Ferry -> https://t.co/JhH7nar4IA
08:46# # - -Junien : EDF prodigue quelques petits conseils pour faire baisser sa facture d’énergie -> https://t.co/Mn30pLIBix
08:44# # - -Junien : La nouvelle zone de Boisse prête à accueillir les entreprises -> https://t.co/gp4dwsWjdA
08:26Bergerac : La Résistance et la déportation racontées aux écoliers -> https://t.co/mxAk0IA3lN
07:56# # - : Ici, on se prépare pour la 1re du festival du blues -> https://t.co/Cgwg7mmDl9
07:53# # - : La rivière n’est pas une poubelle -> https://t.co/MVI0dPxXtZ
07:50# # - -Vienne : Des œufs bio 24h/24 grâce au distributeur automatique -> https://t.co/LL3A9SoSWI
07:46# # - : Une saison estivale bien remplie : à vos agendas -> https://t.co/5O8my2IwnK
07:44# # - -Vienne : Faire rayonner la langue française aujourd’hui et demain -> https://t.co/0h94Hwa8dz
07:39# # - -Vienne : Isabelle Lescure élue à la tête de la fédération départementale du BTP -> https://t.co/Eqh1yQvCoh
07:37# # - -Vienne : Les agents de la CAF, CPAM et CARSAT dénoncent «la classification de la rigueur» -> https://t.co/R8HvsebLOh
07:35Région : Quatorze nouveaux contrats de territoire au conseil régional -> https://t.co/mQtMKNDCbN
07:32Région : Les CFA seront-ils sacrifiés ? -> https://t.co/U5CNiCD5ul
19:06Tulle : La suppression de huit tournées ne passe pas comme une lettre à La Poste ! -> https://t.co/9mnBLUUSwj
18:57Brive-la-Gaillarde : Coup de chaud sur les services publics -> https://t.co/mEVNF5xdun
18:56RT : - et sont dans cette semaine pour présenter https://t.co/9yuLDETB0Q
18:54RT : Inauguration dans le 14e d'une place Louise-Losserand. Femme, résistante, communiste, encore une dont https://t.co/XlALdNKBGP
18:48Dordogne : Les syndicats dénoncent la disparition des dernières trésoreries -> https://t.co/xrlssPGkvK
18:43Dordogne : Le département vote son premier budget participatif -> https://t.co/4VpkWydT1m
18:26Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/mn4yMiwFQc
18:25Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/VmcjC0GJVe
16:57Rosiers-d'Égletons : Incendie du chantier des futures serres à tomates : des réactions en chaîne -> https://t.co/5riBMj2s0O
16:35Sarlat-la-Canéda : Concours d’architecte au collège La Boétie -> https://t.co/shk4jyO5cU
16:07Indre : Une journée à Maillé, le village martyr -> https://t.co/gK4TaUVtqT
15:48Coulounieix-Chamiers : Les Izards, magnifique terrain de jeu -> https://t.co/EveM9ByToI

Francis Wurtz décrypte le « bilan terrible» de Juncker

ENTRETIEN

Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker fait aujourd’hui son discours sur l’état de l’union. Ce sera le dernier, le mandat de sa commission s'achevant le 31 octobre 2019. Un discours en forme de bilan à huit mois des élections européennes qui vont renouveler le Parlement. Entretien avec le communiste Francis Wurtz, député européen honoraire, ayant siégé sans discontinuer entre 1979 et 2009.
La Marseillaise : Dans son premier discours, Juncker avait largement fait mention de la crise qui secouait l’Europe. En a-t-il réellement pris la mesure dans ses actions ?
Francis Wurtz : Je ne personnaliserai pas la question. La responsabilité est bien plus large. Elle incombe certes à la présidence de la Commission mais également aux dirigeants politiques des Etats, au Conseil européen, à la Banque centrale. Tous ont une lourde part dans un bilan qui est terrible; bilan de ce mandat
mais aussi de la décennie. Car depuis la crise financière, d’abord internationale puis avec des prolongement dans la zone euro, l’Union européenne connaît une crise existentielle. C’est son existence même qui est en jeu.
Crise que vous décririez de quelle manière ?
F. W. : Il y a tout d’abord une crise de confiance des citoyens, sans précédent. Il y a ensuite une division entre les Etats avec les pays de l’Est qui composent le groupe Visegrad et se réunissent entre eux; un groupe rassemblant une douzaine de pays ultra-libéraux et ultra-orthodoxes dans le sillage des Pays Bas et, enfin, les pays où le pouvoir est tenu en partie par l’extrême droite.
On est également confronté à l’invraisemblable trio composé par les ministères de l’Intérieur d’Italie, d’Autriche et d’Allemagne qui utilisent la formule d’axe pour durcir la politique migratoire, ce qui ne veut pas rien dire quand on a quelques notions d’histoire.
Le Brexit et la Grèce sont également à mettre à l'actif de cette crise ?
F. W. : Oui car le Brexit est un événement sans précédent et on ne sait absolument pas à quoi cela va aboutir s’il n’y a pas d’accord; une hypothèse désormais plausible. Cela aura des conséquences douloureuses pour le peuple britannique mais aussi pour l’Union. Ceux qui étaient deux partenaires deviendront demain deux adversaires cherchant à se nuire mutuellement. Quant à la Grèce, si elle est effectivement sortie des mémorandums, elle reste sous surveillance.
Et le peuple grec subira encore longtemps les effets d’une politique barbare imposée par les créanciers. Cela restera une tâche noire dans le bilan de l’UE.
Des éléments extérieurs ont aussi contribué à la crise ?
F.W. : Quand Trump dit explicitement que l’UE est un ennemi, c’est un renversement complet et profondément déstabilisant
pour l’UE que son principal suzerain se transforme ainsi en adversaire. Il y a également un problème d’absence de stratégie alternative à celle fondée sur un cordon ombilical entre l’UE et les USA.
Reste enfin à aborder l’incapacité à assumer les grands enjeux comme le climat. Non seulement l’UE ne respecte pas ses engagements – déjà jugés trop faibles – de 2015 à baisser les émissions de gaz à effet de serre, mais elle a augmenté ces émissions.
Donc, quel que soit le côté par lequel on prend le sujet, la crise est là et l’exigence de transformation est profonde.
Mais j’ose craindre que Juncker ne soit pas à ce niveau d’exigence.
Cette transformation passe par les élections européennes ?
F.W. : L’objet en est l’élection du Parlement européen. Ce n’est qu’un aspect du problème mais un élément important.
Le Parlement a en effet un pouvoir réel. Aucune directive n’existerait sans une majorité parlementaire pour la voter. Il faut donc envoyer au Parlement, des parlementaires qui puissent apporter leur bilan, comme le groupe de la GUE, la gauche unitaire européenne, reconnue comme une référence anti-libérale.
Entretien réalisé par Angélique Schaller

nike air max 90 style