Fil info
17:34RT : rend hommage à Gérard Vandenbroucke qui nous a quittés. Un grand amoureux du dessin de presse qui… https://t.co/KbFmXODrlQ
15:04RT : Hommage de à Gérard Vandenbroucke qui nous a quitté hier soir. https://t.co/hbyLR3AZlW
14:28Sur le facebook du salon de presse et d'humour de St-Just-le-Martel : "Il n'y a pas de mot pour exprimer la douleur… https://t.co/E7zDSGGEro
14:10Gérard Vandenboucke aura jusqu'au bout œuvré, via ses mandats, pour l'intérêt collectif. https://t.co/P15PpNcKnl
14:05De nombreux témoignages d'amitié et de respect après le décès de Gérard Vandenboucke. Quelqu'un a dit "ton sourire… https://t.co/sLB7bb4zbx
14:03Région : De nombreux témoignages saluent un homme de qualité -> https://t.co/iSSA0NNKZp
13:06Tenir les tables de marque, administrer les licences des joueurs, démarcher les sponsors, réserver les gymnases. « … https://t.co/WHzwNN7Apq
11:23Accueil des nouveaux arrivants à la mairie de Limoges. entouré de plusieurs de ses adjoints leur souha… https://t.co/gzxKF6N8nw
09:47Gerard Vandendroucke est décédé vendredi soir des suites d’une longue maladie. Président de Limoges Métropole, il f… https://t.co/RxmfXy49Q8
09:46Gerard Vandendroucke est décédé vendredi soir des suites d’une longue maladie. Président de Limoges Métropole, il f… https://t.co/YgfRHIgotL
08:54# # - -Vienne : Départ en vacances: des contrôles pour votre sécurité -> https://t.co/1waGgwrcpN
08:51# # - -Vienne : CCollectif citoyens : le pouvoir d’achat comme seul sujet de préoccupation -> https://t.co/IhxKNiGSE9
08:47France : Salon de l'agriculture: Massif ne manque pas d’assurance -> https://t.co/pqtAntyhfY
08:43Région : Salon de l'humour de Saint-Just: «C’est vraiment pas le moment de la fermer...» -> https://t.co/clreXx5j7Q
08:33Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/ksaVb8UsLL via
01:42RT : Peinée d’apprendre ce soir le décès de Gérard Vandenbroucke, président de , vice-prés de la… https://t.co/OpoA3Zr9Ot
01:42RT : Gérard Vandenbroucke est parti ce soir après un long combat contre la maladie. Homme engagé, avec des convictions s… https://t.co/8DZ9kNj9c7

Le Nobel de la Paix va à la lutte contre les violences sexuelles

DOUBLE PRIX

Denis Mukwege et Nadia Murad ont reçu le Nobel
de la Paix vendredi.
L’un est gynécologue de 63 ans au Congo, surnommé
« l’homme qui répare les femmes » depuis qu’un documentaire
l’a montré à l’oeuvre dans son hôpital fondé en 1999 à Bukavu dans l’Est du pays. L’autre a 25 ans et a été esclave du groupe État islamique avant de parvenir à s’enfuir et devenir une ambassadrice de l’ONU. Ils s’appellent Denis Mukwege et Nadia Murad et ont reçu conjointement le prix Nobel de la paix vendredi. Ils sont récompensés « pour leurs efforts pour mettre fin à l’emploi des violences sexuelles en tant qu’arme de guerre », a déclaré la présidente du comité Nobel norvégien Berit Reiss-Andersen.
Femmes, enfants et même bébés de quelques mois... Denis Mukwege a soigné quelque 50 000 victimes de viols dans son hôpital de Panzi. Des viols qu’il qualifie « d’armes de destruction massive ».
Sa co-lauréate irakienne, Nadia Murad, issue de la minorité Yazidie, a été réduite à l’esclavage sexuel en 2014 par le groupe jihadiste comme des milliers de filles et de femmes de sa communauté. Aujourd’hui, elle mène la bataille au sein de l’ONU, devenue ambassadrice pour la dignité des victimes du trafic d’êtres humains.
Dès l’annonce du comité Nobel, les félicitations ont afflué de toutes parts, les Nations Unies saluant notamment « un prix fantastique » qui « aidera à faire avancer le combat ». Depuis 2008, une résolution affirme que les violences sexuelles en temps de conflit « peuvent constituer un crime de guerre, un crime contre l’humanité ou un élément constitutif d’un génocide ».