Fil info
10:44Dans l' de ce mardi 18 décembre, un article sur l'inauguration de la Salle Roland Pierrot au l… https://t.co/kllgoeoOfh
07:54Région : Ils défendaient seulement une petite ligne -> https://t.co/WBXAcRuG7n
07:53Région : Conseil régional: budget maîtrisé? -> https://t.co/P4ei2EH00Q
07:50 agriculteurs # - -Vienne : Les JA dénoncent le déficit d’image et de revenus -> https://t.co/5DAdEmXrVp
18:47Châteauroux : Les belles pochettes de Stéphane Merveille -> https://t.co/wSM86UN2F0
18:00Coulounieix-Chamiers : Jacqueline Gourault vient donner le coup d’envoi de l’opération Anru -> https://t.co/hpvF1NKwIt
17:54Roussines : Les aînés choyés par la commune -> https://t.co/Ctyn1nzf6A
17:28Dordogne : Le procès des Gilets jaunes renvoyé -> https://t.co/Sx4dKJlzXp
17:27Dordogne : Le laboratoire départemental veut reprendre au plus vite -> https://t.co/fc2PxlHpw1
17:25Argenton-sur-Creuse : Les collégiens se mobilisent pour les orphelins de Kinshasa -> https://t.co/mdiAyh0j8V
17:06RT : Georges Abdallah militant communiste libanais est incarcéré depuis tr… https://t.co/p8geECOjVC
16:52Terrasson-Lavilledieu : L’office de tourisme lance son nouveau site -> https://t.co/ZR5POr1SVy
16:18# # - -Vienne : Toutes les communes de Haute-Vienne reconnues au titre de calamités agricoles -> https://t.co/jujzlq6Bjp
15:57Corrèze : Des éoliennes dans les Monédières ? -> https://t.co/UloVUCgBzF
15:55Bergerac : Gilets Jaunes moins nombreux, mais déterminés -> https://t.co/woDVrRQUoc
15:52Bergerac : Le PCF fédère autour de ses revendications -> https://t.co/nbQZTffZR0
14:35Ribérac : La rupture de l’égalité -> https://t.co/UZNvv9NDs8
13:59 Georges Abdallah militant communiste libanais est incarcéré depuis tr… https://t.co/p8geECOjVC

Le Nobel de la Paix va à la lutte contre les violences sexuelles

DOUBLE PRIX

Denis Mukwege et Nadia Murad ont reçu le Nobel
de la Paix vendredi.
L’un est gynécologue de 63 ans au Congo, surnommé
« l’homme qui répare les femmes » depuis qu’un documentaire
l’a montré à l’oeuvre dans son hôpital fondé en 1999 à Bukavu dans l’Est du pays. L’autre a 25 ans et a été esclave du groupe État islamique avant de parvenir à s’enfuir et devenir une ambassadrice de l’ONU. Ils s’appellent Denis Mukwege et Nadia Murad et ont reçu conjointement le prix Nobel de la paix vendredi. Ils sont récompensés « pour leurs efforts pour mettre fin à l’emploi des violences sexuelles en tant qu’arme de guerre », a déclaré la présidente du comité Nobel norvégien Berit Reiss-Andersen.
Femmes, enfants et même bébés de quelques mois... Denis Mukwege a soigné quelque 50 000 victimes de viols dans son hôpital de Panzi. Des viols qu’il qualifie « d’armes de destruction massive ».
Sa co-lauréate irakienne, Nadia Murad, issue de la minorité Yazidie, a été réduite à l’esclavage sexuel en 2014 par le groupe jihadiste comme des milliers de filles et de femmes de sa communauté. Aujourd’hui, elle mène la bataille au sein de l’ONU, devenue ambassadrice pour la dignité des victimes du trafic d’êtres humains.
Dès l’annonce du comité Nobel, les félicitations ont afflué de toutes parts, les Nations Unies saluant notamment « un prix fantastique » qui « aidera à faire avancer le combat ». Depuis 2008, une résolution affirme que les violences sexuelles en temps de conflit « peuvent constituer un crime de guerre, un crime contre l’humanité ou un élément constitutif d’un génocide ».