Fil info
20:27Corrèze : Vers une convergence des luttes autour des rond-points ? -> https://t.co/vAxApwjaXb
19:43Périgueux : Pas les pompiers de l’état -> https://t.co/GBBD9KuJG3
19:02Indre : Stop aux éoliennes en Berry, un collectif réunit les opposants -> https://t.co/ZqXdkWRp6X
18:56Indre : Pas dupes des annonces de Macron -> https://t.co/A3Iex2Kb1h
18:01Dordogne : Ils ne veulent pas d’une éducation au rabais -> https://t.co/vtpKgrBDEN
17:45Région : Ils ne disent pas merci Macron -> https://t.co/2l3imTUNfU
17:08Terrasson-Lavilledieu : Les CdC s’unissent pour aider les commerçants et artisans -> https://t.co/M5nY86CfK8
17:06Sarlat-la-Canéda : La 26e campagne sarladaise a été lancée -> https://t.co/iKvrgw590Q
16:57RT : Tout simplement ahurissant : aucun ministre français à la négociation finale de la . C'est la première fois que ça arrive.
16:55# # - -Vienne : Solidarité plutôt que fermeté -> https://t.co/1HEHnQiFUh
16:42# # - -Vienne : Patrick Gensac, le nouveau président -> https://t.co/ym3mXCDqVp
16:33# # - -Vienne : Envoûtant d’énergie -> https://t.co/AHRoFyHkLP
16:31# # - -Vienne : «Je donne - je vends» ou l’économie collaborative -> https://t.co/it0NqH1596
16:25ça bloque à La Croisière
15:51Boulazac : Le mini-golf de Barnabé bientôt réhabilité -> https://t.co/9aU1MPEURg
15:49RT : n’en a pas fini avec nous ! Oui nous sommes en ballotage très défavorable. Mais avec tous les appuis que nous… https://t.co/IBsYTKmj0Z
15:48Un nouveau service proposé par l'Agglo "Je donne - je vends by Limoges Métropole". Dans notre édition de demain. https://t.co/JKPIx6Qwqk
14:54Coulounieix-Chamiers : Une édition qui s’annonce technique -> https://t.co/G4mJzuICSj
11:17RT : convergence des luttes autour du rond point des horloges entre et https://t.co/20meVzsFu1
09:47RT : C'est aujourd'hui à ! Venez nombreux à l'auditorium de la Médiathèque Intercommunale Eric Rohmer à 18h !… https://t.co/kxLKsEMdtD
09:39L'avant dernière étape de la tournée d' se passe à lundi 17/12, Grande Salle de la mairie à 18… https://t.co/mr9A7xtUV0
09:29RT : barrage filtrant et distribution de tracts autour du feu https://t.co/ynBYBhNMFg
09:29RT : les gaulois réfractaires sont en place. Derrière on installe palettes et journaux pour faire un feu https://t.co/jpQXJBcp95
09:29RT : il commence à y avoir du monde malgré le froid https://t.co/84CvTMtvZE
09:29RT : Des manifestants doivent arriver d'Ussel également. Et cet après-midi à 14h le rassemblement sera au rond point de Beauregard à
09:29RT : la arrive au rond point des horloges à la zone de La Montane à en opération escargot. https://t.co/RiF84QXvr6
09:23C'est aujourd'hui à ! Venez nombreux à l'auditorium de la Médiathèque Intercommunale Eric Rohmer à 18h !… https://t.co/kxLKsEMdtD
09:17Nécrologie : Bernard ! on ne t'oubliera pas https://t.co/aCtWnsWTfX https://t.co/aCtWnsWTfX
08:00🌍 Si vous ne connaissez pas , suivez et dans le parc naturel du Périgord L… https://t.co/sCUjJhthUu
07:56Région : Remise du premier prix littéraire Jacques-Lacarrière à Jean-Luc Raharimanana un fidèle des Francophonies… https://t.co/abtQtJfumk
07:53 de Noël Limoges # - : Marché de Noël, une vitrine de l’excellence locale -> https://t.co/ZQTA3C7tv2
07:50Région : SNCF, quand les élus déblaient la voie -> https://t.co/OeAQiqWX4r

La francophonie : un jouet macronien ?

EREVAN (ARMÉNIE)

300 millions de locuteurs français dans le monde et Macron qui veut jouer le chef en imposant la nouvelle secrétaire générale - anglophone - pour des raisons de politique extérieure... française. Récit.
Le nombre de locuteurs français « en progression de 14 % depuis 2014 » : le constat du nouveau rapport de l’Organisation international de la Francophonie présenté hier à l’occasion du 17e sommet qui se déroule jusqu’à ce soir à Erevan en Arménie. Avec 300 millions de locuteurs dans le monde, le français devient donc la cinquième langue parlée dans le monde après le mandarin, l’anglais, l’espagnol et l’arabe.
« Le centre de gravité de la francophonie continue de se déplacer vers le sud. Sur les 22,7 millions de francophones qui sont venus grossir cette planète, 68 % se trouvent en Afrique subsaharienne et 22 % en Afrique du Nord », analyse le rapport. De quoi satisfaire Emmanuel Macron qui revendique le sujet comme « une priorité ». Hier encore, à la tribune, il a affirmé que « l’épicentre de nos langues françaises n’est pas à droite ou à gauche de la Seine, mais sans doute dans le bassin du fleuve Congo ou quelque part dans la région ». Et d’appeler à « donner la priorité à la jeunesse ». Des mots. Car l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger a été purement et méthodiquement dépouillée. Des fonds ont en revanche été trouvés pour organiser un congrès des écrivains de langue française, afin de promouvoir le français comme « langue de création », pour la différencier de la « langue d’usage » qu’est l’anglais.
À Erevan, quelques voix se sont d’ailleurs élevées contre cet « usage ». Des représentants de Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Estonie, Grèce... ont lancé un plaidoyer en faveur de l’utilisation de la langue française dans les institutions européennes.
Car à l’heure du Brexit, l’anglais y est d’un usage plus que… dominant.
Mais le dossier le plus chaud est l’élection de la nouvelle secrétaire générale de l’OIF cette après-midi. Officiellement deux candidates sont en lice, la sortante, la canadienne Michaëlle Jean, et la ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo. Mais la victoire de la seconde étant quasiment acquise tant… Macron a fait du lobbying. Une occasion selon lui de solder un passif entre les autorités françaises accusées d’avoir joué un rôle dans le génocide de 2014, et le Rwanda. Sauf que depuis 2008, Kigali a remplacé le français par l’anglais, qu’il a rejoint le Commonwealth.
En soutenant la candidate d’un Rwanda « grossièrement anglophile » à la tête de l’OIF, « Macron se fait l’ennemi de la francophonie », a dénoncé le député insoumis de Marseille Jean-Luc Mélenchon. « La France fait de la francophonie un levier de rapprochement avec le Rwanda, mais elle utilise ça au détriment des pays démocratiques, des pays africains et même du Canada », a déploré Babacar Justin Ndiaye, éditorialiste sénégalais interwievé par l’AFP, en référence au bilan contesté du régime Kagame en matière de droits de l’Homme. « Ça fait réseautage, ça fait Françafrique », apprécie pour sa part Alex Kipré, écrivain ivoirien. Pour Paul Bérenger, un dirigeant de l’opposition mauricienne, « la façon dont le président Macron traite la Francophonie comme un jouet de la France est scandaleuse».
Angélique Schaller