Fil info
15:15RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
15:14RT : Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:57RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:47Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:39RT : Julien Lauprêtre vient de nous quitter. Président du , il était la générosité faite homme. Merci Julie… https://t.co/eL3fTHlzpG
12:39Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:32L'accident s'est produit à Milhac-d'Auberoche, et non Sainte-Marie...
11:55 : attention, suite à une collision entre deux voitures à Sainte-Marie-de-Chignac, la circulatio… https://t.co/idnzelJlWU
11:25RT : Au coeur de la revolution syrienne: Burning Country. Presentation avec Leila Al-Shami au MGT 26.04 21h https://t.co/u6PolgPAVH
10:35RT : Aux conférences de presse, l’ n’aime pas les questions qui fâchent. a demandé à plusieurs reprise… https://t.co/EmdPzLDPlE
10:34RT : Donc la suppression de l'ISF, c'est "pragmatique". Un cadeau de 33 euros par jour pour les 358 000 Français les pl… https://t.co/RJ9stHviQS
10:33RT : Une conférence de presse sans surprise https://t.co/YSvu6cPGJU
10:33RT : Vous avez tort de dire que est sourd. Il n'est pas sourd. Il entend. Le problème est qu'il n'entend que de… https://t.co/OuIXypL91c
10:33RT : C'est sympa de nous emprunter notre slogan, nous sommes communistes, donc partageurs. Je rêve mieux encore : que… https://t.co/lVjj5H4fY4
05:16 : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver https://t.co/sSWwZ0nll6 via
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.

Les élections de mi-mandat divisent les Américains

POLITIQUE

Les Américains sont appelés à renouveler aujourd’hui l’intégralité de la Chambre des représentants, un tiers du Sénat, une partie des gouverneurs ainsi que certains législateurs locaux. Ce scrutin pourrait modifier en profondeur l’équilibre politique du pays.
Remise en question du droit du sol, appel à tirer sur les migrants fuyant le Honduras s’ils « jettent des pierres » sur les militaires…
Depuis plusieurs semaines, Donald Trump ne ménage pas ses efforts pour mobiliser son électorat à l’approche des élections de mi-mandat qui ont lieu aujourd’hui aux États-Unis. Car si son nom ne figure sur aucun bulletin de vote, c’est bien sa politique et sa personnalité qui sont en jeu. En tournée afin de défendre les candidats du Parti républicain, le président n’a pas hésité à accuser l’opposition démocrate et ses électeurs de « vouloir ouvrir les frontières, d’inviter des caravanes d’immigrés aux États-Unis, d’importer le crime », allant jusqu’à affirmer que le vote démocrate équivaut à « laisser la méthadone, le fentanyl, l’héroïne et autres drogues mortelles franchir nos frontières ».
Le président américain a de quoi se sentir pousser des ailes : le chômage, estimé à 3,7% de la population, connaît son taux le plus faible depuis 1969. Les chiffres de la croissance (plus de 4% pour 2018) sont encourageants.
Mais si les Républicains perdent la majorité au Congrès, la cohabitation avec les Démocrates s’annonce houleuse.
Le président pourrait notamment devoir dire adieu à son projet d’aménager un mur entre le Mexique et les États-Unis. Les Démocrates ont en outre annoncé, s’ils gagnent, leur volonté d’ouvrir des commissions d’enquête sur l’argent de Donald Trump. Le résultat s’annonce serré, les Démocrates bénéficiant d’une courte avance dans les derniers sondages.
Une nouvelle génération de candidats progressistes L’opposition a eu de nombreuses occasions de se faire entendre depuis l’élection de Donald Trump il y a deux ans : pour le contrôle des armes à feu, pour la défense de l’assurance maladie, pour la libération de la parole des femmes, contre les discriminations que subissent les Afro-américains, contre les camps de rétention d’immigrants à la frontière mexicaine...
Mais le parti est encore en pleine recomposition. D’un côté, la frange modérée se cherche un nouveau leader après la défaite cuisante d’Hillary Clinton en 2016. De l’autre, une nouvelle génération de candidats progressistes a éclos dans la lignée de Bernie Sanders. Dans son district new-yorkais, Alexandria Ocasio-Cortez, âgée de 29 ans, revendique ouvertement l’étiquette socialiste. Elle a remporté fin juin une victoire inattendue aux primaires contre le baron démocrate local et est quasi assurée
de devenir aujourd’hui la benjamine du Congrès américain.
Dans le Michigan, Rashida Tlaib, fille d’immigrés palestiniens, est assurée de devenir la première femme musulmane élue à la Chambre des représentants. En Floride, le candidat au poste de gouverneur Andrew Gillum est un autre poulain de « Bernie ». Il avait remporté la primaire en faisant campagne sur un salaire minimum de 15 dollars de l’heure. Dans les élections locales, des candidats socialistes ou soutenus par les Démocrates socialistes américains sont en lice.
Pour ces nouvelles pousses, le scrutin représente un test crucial avant l’élection présidentielle de 2020.
Gabrielle Trottmann