Fil info
11:55Une nouvelle bête débarque dans le troupeau de cette semaine dans 🐃🐃🐮🐮 (Député LREM de… https://t.co/PGCxcJmQVz
11:52 tout aurait pu être fait dès le début + 1 voie cyclable mais non tout est fait en dépit du bon sens
11:32Le projet de contournement nord de Limoges (Grossereix) et de mise à 2 fois 2 voies de la RN520, arrive en phase de… https://t.co/Mu4CrIksLf
11:23L'opération Gilets Jaunes se poursuit sur votre département avec des barrages filtrants sur différents sites, notam… https://t.co/yMMPx6BRSG
11:07RT : barrages filtrants toujours à Cana à à aux ronds points de Gemo et ds le quartier de S… https://t.co/cNiyFcwH4M
11:06RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
11:06RT : La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
11:05RT : Opération escargot sur la RN145 direction La Croisière, on roule à 50 kmH à partir de Saint Hilaire https://t.co/h7pitaeVlV
11:01La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
10:51RT : Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
10:51RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
10:50RT : les barrages filtrants sont signalés à Cana à et à Souilhac à
10:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
10:15Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
09:35Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
09:27RT : don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr
19:12Bélâbre : Une souscription pour l’ouvrage « Mémoire bélâbraise » -> https://t.co/kAAVOhI5pa
19:11Le Poinçonnet : Une pionnière du dessin de presse -> https://t.co/K0QVpjcwui
19:10Veuil : Le « Cerisier de la Laïcité » à l’école -> https://t.co/TNNyiUpLSy
19:08Indre : [intégral] Gilets jaunes : une mobilisation très suivie -> https://t.co/qKq3uydJZd
19:01# # - -Vienne : Les gilets jaunes sur l'air de "Y'en a marre" -> https://t.co/sEPRyMSihi
18:32Trélissac : Le Grand Périgueux inaugure sa série d’itinéraires alternatifs -> https://t.co/6IXnrTAYIo
18:28Sarlat-la-Canéda : Magnifique performance de Jacques Gamblin -> https://t.co/A4cVVGk7O7
18:25Sarlat-la-Canéda : Le palmarès des films du bac -> https://t.co/qEkkAvPYso
18:09Dordogne : Une marée jaune déferle sur la Dordogne -> https://t.co/Ra9pTzSJCm
17:46Sarlat-la-Canéda : Trois Salamandres pour Edmond -> https://t.co/Xv6XswXGJS
17:37Dordogne : Les communistes en reconquête -> https://t.co/QgONSR4zfM
17:05C’est une tradition ancestrale qui perdure malgré le classement du site en réserve naturelle : la pêche à l’étang d… https://t.co/8hHfcrhFeC
17:01Le réseau Aliso accueillait fin octobre l’organisation d’une Préjugix party à Guéret. Le projet Préjugix 200mg port… https://t.co/9F1SVRpF0G
16:50RT : Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
16:49RT : "La Convention internationale des droits de l'enfant : genèse, réalité et ambitions" assurée par Thierr… https://t.co/seHh49BK5j
16:45RT : Avec les nous déposerons un texte de de loi pour le prélèvement à la source des multinationales présent… https://t.co/eoGnwxwC24
16:45RT : Les riches polluent 2000 fois plus que les pauvres. En toute logique, on fait payer la transition écologique aux se… https://t.co/3cf9z4Syxk
15:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg

Élections de mi-mandat : Trump divise l’Amérique

SCRUTIN

Le parti républicain a perdu sa majorité dans la chambre basse à l’issue des élections de mi-mandat. Mais le ras de marée anti- Trump espéré par les démocrates n'a pas vraiment eu lieu.
Donald Trump peut bien se féliciter d’un « grand succès », mais son ton victorieux ne change rien à la nouvelle réalité politique de Washington : à partir de l’entrée en fonction du prochain Congrès, le 3 janvier 2019, son parti n’aura plus les mains libres.
Comme ses prédecesseurs Barack Obama et George W. Bush, le 45ème président des États-Unis n’a pas échappé à un vote de sanction aux élections de mi-mandat. La majorité républicaine à la chambre basse du Congrès a basculé vers l’opposition.
Les démocrates ont ravi une trentaine de sièges et devraient obtenir 229 élus contre 206 républicains, selon les dernières estimations du New York Times.
Au Sénat, la majorité républicaine devrait passer de 51 à 53 sièges, sur 100. Les démocrates ont aussi gagné sept postes de gouverneurs. Ils ont en revanche essuyé une déconvenue en Floride, malgré des investissements conséquents dans la campagne du candidat Andrew Gillum : cet État stratégique sera au coeur de l’élection présidentielle de 2020 et les démocrates le croyaient mûr pour la reconquête.
Les républicains ont évité le pire : le parti conserve sa majorité au Sénat, la puissante chambre haute du Congrès qui confirme toutes les nominations présidentielles, notamment à la Cour suprême.
Le pouvoir de veto des démocrates
Mais Donald Trump ne pourra plus faire adopter ses lois sans transiger avec les démocrates.
Ceux-ci ont désormais un droit de veto sur le budget de la nation. Son mur à la frontière mexicaine, qu’il n’avait déjà pas réussi à faire financer par le Congrès actuel, a toutes les chances de rester virtuel. Et la Chambre va lancer une myriade d’enquêtes parlementaires sur les conflits d’intérêts, les finances personnelles et les interventions du milliardaire dans l’enquête du procureur spécial sur la Russie.
La cheffe des démocrates Nancy Pelosi, a fixé la feuille de route mardi soir dans son discours de victoire : la nouvelle Chambre « bloquera le parti républicain et les attaques » contre le système de santé, réformé sous Barack Obama, et « mettra fin à la domination des riches groupes d’intérêts sur Washington ». Mais elle a toutefois pris soin de tendre la main à ses adversaires : le ras de marée espéré par les démocrates n’a pas eu lieu. Les résultats prouvent que le président dispose encore de solides soutiens dans la population. Il faut dire que le taux de chômage, estimé à 3,6 % de la population n’a pas été aussi faible depuis 1969. La cheffe de file des démocrates a donc assuré que son parti tenterait de « trouver des solutions qui nous rassemblent, car nous en avons tous assez des divisions. Les Américains veulent la paix. »
Sera-t-elle entendue par Donald Trump ?
G.T. avec AFP