Fil info
07:41# # - : En mémoire des crimes perpétrés par l’Etat français -> https://t.co/YJ7g2cSia1
07:37# # - -Vienne : Limoges Métropole signe pour le déploiement de la fibre -> https://t.co/nfzSHSe7mP
07:35# # - -Vienne : Caisses à savon pour la Sainte-Madeleine -> https://t.co/0NEE2OZrFq
07:33Région : Nouvelle-Aquitaine, la ressource en eau une priorité absolue -> https://t.co/SrkJ3sv670
07:30Région : Visite privée chez Sarah Caryth -> https://t.co/mTlAFI1Jp3
20:45Tulle : Bobo Matondo a été expulsé | L'Echo https://t.co/VPSbyRDkni via
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1

Élections de mi-mandat : Trump divise l’Amérique

SCRUTIN

Le parti républicain a perdu sa majorité dans la chambre basse à l’issue des élections de mi-mandat. Mais le ras de marée anti- Trump espéré par les démocrates n'a pas vraiment eu lieu.
Donald Trump peut bien se féliciter d’un « grand succès », mais son ton victorieux ne change rien à la nouvelle réalité politique de Washington : à partir de l’entrée en fonction du prochain Congrès, le 3 janvier 2019, son parti n’aura plus les mains libres.
Comme ses prédecesseurs Barack Obama et George W. Bush, le 45ème président des États-Unis n’a pas échappé à un vote de sanction aux élections de mi-mandat. La majorité républicaine à la chambre basse du Congrès a basculé vers l’opposition.
Les démocrates ont ravi une trentaine de sièges et devraient obtenir 229 élus contre 206 républicains, selon les dernières estimations du New York Times.
Au Sénat, la majorité républicaine devrait passer de 51 à 53 sièges, sur 100. Les démocrates ont aussi gagné sept postes de gouverneurs. Ils ont en revanche essuyé une déconvenue en Floride, malgré des investissements conséquents dans la campagne du candidat Andrew Gillum : cet État stratégique sera au coeur de l’élection présidentielle de 2020 et les démocrates le croyaient mûr pour la reconquête.
Les républicains ont évité le pire : le parti conserve sa majorité au Sénat, la puissante chambre haute du Congrès qui confirme toutes les nominations présidentielles, notamment à la Cour suprême.
Le pouvoir de veto des démocrates
Mais Donald Trump ne pourra plus faire adopter ses lois sans transiger avec les démocrates.
Ceux-ci ont désormais un droit de veto sur le budget de la nation. Son mur à la frontière mexicaine, qu’il n’avait déjà pas réussi à faire financer par le Congrès actuel, a toutes les chances de rester virtuel. Et la Chambre va lancer une myriade d’enquêtes parlementaires sur les conflits d’intérêts, les finances personnelles et les interventions du milliardaire dans l’enquête du procureur spécial sur la Russie.
La cheffe des démocrates Nancy Pelosi, a fixé la feuille de route mardi soir dans son discours de victoire : la nouvelle Chambre « bloquera le parti républicain et les attaques » contre le système de santé, réformé sous Barack Obama, et « mettra fin à la domination des riches groupes d’intérêts sur Washington ». Mais elle a toutefois pris soin de tendre la main à ses adversaires : le ras de marée espéré par les démocrates n’a pas eu lieu. Les résultats prouvent que le président dispose encore de solides soutiens dans la population. Il faut dire que le taux de chômage, estimé à 3,6 % de la population n’a pas été aussi faible depuis 1969. La cheffe de file des démocrates a donc assuré que son parti tenterait de « trouver des solutions qui nous rassemblent, car nous en avons tous assez des divisions. Les Américains veulent la paix. »
Sera-t-elle entendue par Donald Trump ?
G.T. avec AFP

nike air max 90 dress