Fil info
22:51France : Incendie mortel au cœur de la très chic station de Courchevel 1850 -> https://t.co/sBRlGn7zCY
22:49France : Psychiatrie : les personnels réclament de l’« humain » -> https://t.co/ep9TC7WLTV
19:18Indre : La France insoumise mise sur le local pour les européennes -> https://t.co/boPSjSWLVr
19:17Châteauroux : Une nouvelle directrice à l’APF pour la nouvelle année -> https://t.co/Y2x7USruik
19:14Indre : Acte X : des bougies en hommage, le débat vu comme de l'enfumage -> https://t.co/iOaN9LyXXE
18:17Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, les gilets jaunes du sud de la Creuse se réunissent au carrefour de La S… https://t.co/WE4SAyCyxH
18:13Dordogne : Grand débat national, élections, les ambitions des marcheurs -> https://t.co/KAyNcQGIfi
18:12Beynac-et-Cazenac : Les opposants à la déviation écrivent aux entrepreneurs -> https://t.co/XA5QWofgxk
18:04Saint-Léon-sur-l'Isle : Les communistes veulent relever les défis politiques de 2019 -> https://t.co/EgNM6OBsl2
18:01Périgueux : Une fête intimiste pour célébrer le diamant noir du Périgord -> https://t.co/BUw1rhrBLD
17:58Beauregard-de-Terrasson : Améliorer le quotidien -> https://t.co/dT6CtqKoYr
16:54Bergerac : Virage à gauche pour des vœux aux accents très politiques -> https://t.co/ABNDiVZAr3
14:20Nouveau succès pour la à la . Petits et grands lecteurs ont investi la bibliothèque jus… https://t.co/QzLAH8mNDd

Meurtre de Khashoggi : peine de mort requise contre cinq suspects

ARABIE SAOUDITE

Le procès des assassins présumés du journaliste saoudien a débuté hier.
Des zones d’ombre persistent. Le procureur général saoudien a formellement requis la peine de mort contre cinq suspects, à l’ouverture hier du procès des meurtriers présumés du journaliste Jamal Khashoggi. Critique à l’égard du pouvoir saoudien, il collaborait notamment avec le Washington Post, et avait été tué le 2 octobre par des agents saoudiens au consulat du royaume à Istanbul.
Trois mois après ce meurtre au retentissement mondial, un procès s’est ouvert, hier, devant une cour pénale de Ryad, selon un communiqué du procureur général publié par l’agence officielle SPA. Onze suspects ont comparu en présence de leurs avocats, ajoute le communiqué,
sans dévoiler leur identité 
Les avocats ont demandé à prendre connaissance des accusations exactes portées contre leurs clients et un délai pour les étudier. Le tribunal a accédé à leurs demandes, sans fixer de date pour la prochaine audience.
Après avoir un temps nié la mort du journaliste, Ryad a fini par expliquer qu’il avait été tué lors d’une « opération hors de contrôle » de l’État, supervisée par deux hauts responsables qui ont été destitués depuis.
Mais Ankara a accusé les « plus hauts niveaux » de l’État saoudien. Des médias turcs et américains, ainsi que la CIA, soupçonnent le prince héritier saoudien, surnommé MBS, d’avoir lui-même commandité l’opération contre Jamal Khashoggi. La Turquie a demandé l’extradition de 18 Saoudiens arrêtés dans leur pays et soupçonnés d’implication dans le meurtre. Mais l’Arabie saoudite a répondu qu’il n’était pas question d’extrader des citoyens saoudiens en Turquie en affirmant que les suspects seraient jugés dans leur pays.
Denombreusesorganisations dedéfensedesdroitsdel’Homme redoutent un procès expéditif qui épargnerait les commanditaires.
L.P. avec AFP