Fil info
18:36Indre : La gendarmerie alerte sur les risques de la cybercriminalité -> https://t.co/uVQ86yzlIE
18:34Indre : La « Berrichonne de l'Indre » monte à Paris ! -> https://t.co/HdmkRrKrC1
18:13Coulounieix-Chamiers : « La plus grande cause, c’est de faire société » -> https://t.co/MVStFkNLXU
17:29Argenton-sur-Creuse : Une nouvelle clinique vétérinaire dédiée au bien-être animal -> https://t.co/wL2yKR7vlz
17:29Le Magny : Rudy Rübel ranime l'hôtel- restaurant du bourg -> https://t.co/WCPMFnCRXl
17:04Sarlat-la-Canéda : Containers enterrés : une petite révolution pour l’usager -> https://t.co/h2pv9p7FyV
16:56Corrèze : Un mandat pour redonner du tonus -> https://t.co/bvnVIVU0kR
16:44Tulle : Solidarité -> https://t.co/hehRVi2g2x
16:34Tweet de L'Echo Haute-Vienne () L'Echo Haute-Vienne () a tweeté : # - -V… https://t.co/iYMMLmM52I
16:03Marsac-sur-l'Isle : Elles en ont toujours sous le capot -> https://t.co/jHXANXC9ce
15:07Périgueux : Beynac, Bourdeilles, Vendoire : mauvais temps pour le bitume -> https://t.co/ByDJnuup8R
14:48Dordogne : Cupidon du Vern, tombeur du Salon -> https://t.co/O4anY1bmds
09:36RT : Immersion dans le Périgord, au cœur de la préparation de l'ex-champion d'Europe du 3000 mètres steeple,… https://t.co/9dQmiLjNSd
08:52France : Le monde maritime s’invite à la BFM -> https://t.co/K9V652dbOU
08:49Région : "Pas de TGV pour les ploucs" de Bernard Cubertafond, universitaire -> https://t.co/Zv1ccZEEQw
08:36# # - -Vienne : L’hommage de la CGT Energie à Gérard Pelaudeix -> https://t.co/2NQValiDOt
07:57# # - -Vienne : SNCF, le coût de l’externalisation sur l’emploi et la sécurité -> https://t.co/z7qqajBQvm
07:51# # - -Vienne : L’avis d’expulsion des Gilets jaunes des Casseaux expire aujourd’hui -> https://t.co/sGt2m3q49t
07:49Région : Protéger les troupeaux et la biodiversité -> https://t.co/CpF8fTzZKr
07:46Dordogne : Tribunal de Grande Instance de Périgueux, rendre un avenir possible -> https://t.co/zwe3HsXSDv

Brexit : les députés montent au front

ROYAUME-UNI

Des amendements pour repousser le Brexit, obtenir un nouveau référendum et surtout… éviter une sortie sans accord. Le programme du jour à la chambre des communes.
Après avoir rejeté massivement l’accord de sortie de l’Union européenne négocié par Theresa May (le 15 janvier) et faute de plan alternatif présenté la semaine dernière, comme demandé, par la Première ministre, les députés sont à nouveau à pied d’oeuvre aujourd’hui pour éviter un « no deal », une sortie de l’UE sans accord.
La technique des députés consiste à déposer des amendements.
Le leader des Travaillistes Jeremy Corbyn va ainsi réclamer un vote pour choisir entre deux options : un accord remanié incluant une union douanière avec l’UE ou l’organisation d’un second référendum. Un autre Travailliste, Hilary Benn, chef de la commission chargée du Brexit au sein du parti, demande lui une série de votes pour choisir entre une sortie sans accord, un accord renégocié ou un référendum.
Une troisième Travailliste, Yvette Cooper, porte, elle, un amendement proposant une loi à débattre le 5 février pour contraindre le gouvernement
à repousser la date du Brexit si aucun accord n’était conclu d’ici le 26 février.
Nombre de conservateurs font également leurs propositions.
Ainsi, Caroline Spelman porte avec le soutien de 120 députés une proposition visant à exclure l’hypothèse d’une sortie sans accord. Andrew Murrison et John Baron se sont associés pour porter cinq amendements supprimant le « filet de sécurité » imaginé par l’UE pour éviter le retour à une frontière physique en Irlande, vécu comme un piège par des députés.
A.S.