Fil info
21:32Bergerac : En décidant d'un hommage durable aux Justes, la maire Daniel Guarrigue met les points sur les "i" -> https://t.co/l7qk57TWJA
21:09Peyrignac : Un beau projet d’AMAP à Peyrignac -> https://t.co/s5Szc2YIjW
20:52Châteauroux : Une danse pour intégrer la 3e année du NID ballet junior -> https://t.co/XQ7infn1xi
19:58Châteauroux : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/jQQ0vWmBFM
19:53France : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/hRF78l7L2M
19:42Lamothe-Montravel : Une grande fête pour le bonheur de mener des combats communs -> https://t.co/ZoyvPWRGmD
19:12La Châtre : Les « Arts en fête » expose cinq artistes -> https://t.co/LfVI79S5pF
19:09Valençay : Commémoration du tragique 16 août 1944 -> https://t.co/xHOmgJf1hG
19:09Périgueux : La ville peinte sous tous les angles -> https://t.co/3Q8IWDnJvy
18:17Nailhac : De nouvelles intronisations à la Confrérie de la noix -> https://t.co/Yj3zOBW3Vi
18:12Journiac : Univerland : un nouveau concept de jeux -> https://t.co/frSlUoGKr9
16:06Périgueux : Il fait payer son mal-être aux policiers -> https://t.co/Q60pJL3nVN
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF

Sécher les cours pour la planète

BELGIQUE

Pour la quatrième semaine consécutive, des jeunes Belges manifestent au lieu d’aller en cours pour mettre la pression sur la politique climatique du gouvernement.
Plus de 30 000 jeunes, dont 12 500 à Bruxelles, ont manifesté hier en Belgique pour la quatrième semaine consécutive contre le réchauffement climatique, un mouvement initié par des lycéens pour mettre la pression sur le monde politique. Quelque 3 000 personnes se sont ainsi rassemblées le premier jeudi à Bruxelles, 12 000 le deuxième et 35 000 la semaine passée.
« Nous devons tous demander aux responsables de notre planète de résoudre ce problème dès maintenant, d’écouter les experts et de jurer que le climat sera une priorité jusqu’à ce que nous soyons à l’abri », poursuit Anuna De Wever, devenue une vedette médiatique dans son pays et cible de menaces de morts sur Facebook. Elle scande en anglais : « Que voulons-nous ?
La justice climatique ! Quand le voulons-nous ? Maintenant ! ».
« Je n’ai pas envie de me retrouver dans vingt ans avec un climat détruit et de me dire que je n’ai rien fait », explique Elias, lycéen de 15 ans, affirmant faire « de petites choses », à son échelle, pour le climat : « éviter les bouteilles en plastique, prendre des petites douches, les transports
en commun ». Tim, un étudiant de 20 ans, ajoute : « j’essaye de faire de mon mieux et c’est bien que les gens agissent. Mais la grande différence sera faite par le gouvernement ». Les lycéens ont reçu jeudi le soutien de plus de 3 400 scientifiques belges, qui demandent dans une lettre ouverte aux autorités belges de se montrer plus ambitieuses sur le climat.
En France, un mouvement similaire est prévu à Paris pour la mi-mars.
AFP