Fil info
23:19 Bravo BB et la photo est trop mignonne
22:01 Soirée gros blaireaux c bien aussi😡😡😡😡😡
19:41 Bravo à toute l'équipe de la Fondation !… https://t.co/F26JcRwzuX
17:50 Bravo Monsieur et merci de montrer votre i… https://t.co/czrVLcRYvt
17:42 Une petite pensée pour ce pauvre Germinable Pe… https://t.co/OqinFYBe5e
17:31 Ah une très bonne nouvelle, je tweetais su… https://t.co/6DDQ1hpxhx
16:55 Félicitations, cela démontre une intelligence, un humanisme . Merci
16:30 Bravo pour cette énièmes victoire mais à v… https://t.co/uMu8YbMta2
13:16 personne n’a pris contact avec moi aucun nettoyage de la voie ferrée. https://t.co/LhqHOeKvZm
00:59Le 21 septembre se prépare pour le Mouvement de la Paix de Corrèze Arbres de la Paix : Brive :Cérémonie le 26/09 à… https://t.co/lmek7JXLjs

Faible mobilisation pour défendre l’école Saint-Exupéry

Vendredi dernier, les parents d'élèves de l'école Saint-Exupery se sont réunis devant l'école pour manifester leur mécontentement sur le projet de fermeture d'une classe de primaire à la rentrée.
Une quarantaine de personnes a répondu présent. L'une des représentantes des parents s'étonne : « Je suis surprise et déçue par cette faible mobilisation et je regrette l'absence de beaucoup de représentants de parents d’élèves. » Malgré tout, elle ne baisse pas les bras : « Une pétition circule, elle a recueilli une quarantaine de signatures. On va se battre pour ne pas avoir de classes surchargées et à double niveau. »
L’inquiétude plane pour les élèves les plus en difficulté et qui ne peuvent être aidés à la maison avec un risque de décrochage évident. Les enseignants présents approuvent : « On peut individualiser les aides dans le travail pour les petites classes de vingt élèves, mais dans des classes de vingt-cinq, ce sera impossible », expliquent-ils.
André Laignel, le maire, a rencontré le directeur académique des services de l’Éducation nationale (Dasen) jeudi dernier. Une rencontre courtoise mais l'édile a rappelé le contexte de ce quartier placé en ZEP, le département qui ne rendra pas de postes d'enseignants : « Où est la nécessité de fermer une classe ? J'attends une décision humaine et non pas une décision régie par des calculs mathématiques », a-t-il déclaré.
Le Dasen Pierre-Francois Gachet n'a toujours pas répondu aux attentes de tous et en attendant, d'autres actions seront menées après les vacances : « Si on ne fait rien, on est sûrs de perdre », précise un parent.
Éric Touraille

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.