Fil info
21:44Corrèze : Plus de 2.000 gilets jaunes expriment leur ras le bol -> https://t.co/HysZpjfPQQ
19:38RT : Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:52Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:16Pour des raisons de sécurité, les gilets jaunes ont décidé l'interruption de la mobilisation pour la nuit sur Guére… https://t.co/YQ0CIqR5mS
15:55Quand tu arrives à la soirée et que tu n'as pas été très attentif au indiqué sur le carton d'invitation.… https://t.co/MwWTY0K7Rn
14:49A La Croisière, les gilets jaunes se sont positionnés côté Haute-Vienne et côté Creuse occasionnant des bouchons ju… https://t.co/JLiHNklhDn
14:3017 novembre 2017 : "Concentré de colère" / L'Echo https://t.co/viSNBqz2a2
13:06RT : Nouvel incident a . Une femme a été renversée par un automobiliste qui a voulu forcer le barrage au rond-… https://t.co/JPyW1g73zL
13:05RT : rond point de Souilhac bloqué avec barrage filtrant. Sono et casse croûte pour les https://t.co/xOBqquPYSJ
12:31Manifestation des gilets jaunes : d'après la préfecture une quinzaine de barrages filtrants sont toujours actifs po… https://t.co/MlaXUSBfih
12:20Les colonnes de évoquent la position du de l’ https://t.co/kIGBDMaIDs
10:24 Bjr, avez-vous quelqu’un de chez vous à Thiviers? Avez-vous une adresse email que les personnes sur p… https://t.co/ooFFbJeel4
10:20RT : les véhicules passent sur le rond-point des Balladours toutes les 30 min. "On est pas là pou… https://t.co/mlEPqHekqZ
10:20RT : il s agit en fait d un barrage filtrant au rond point des balladours. Agriculteurs, commerça… https://t.co/A0aJtBva68
10:20RT : rond point des balladours complètement bloqué https://t.co/tgGvLo3OQe
10:11Mobilisation des gilets jaunes ce matin : La goutte d'essence qui a fait déborder le vase. https://t.co/YmmQ5s9NjL
10:06 Plus grand que le stade Amedee Domenech à Brive où joue le CAB ... créer un stade… https://t.co/8zaQfKOXS1
08:36Rdv samedi 24/11, pour un moment d’échange et de partage avec , autour d’un footing Ouve… https://t.co/Z4wkQbfKWp

Des objets des aviateurs Américains exposés

L’exposition, visible dans le hall du Centre culturel Albert Camus jusqu'au 16 septembre, a été initiée par les Amis du Vieil Issoudun et comporte panneaux et objets retraçant la vie des pilotes et des camps d'aviation autour d'Issoudun pendant la Grande Guerre. Des objets prêtés pour la plupart, par le Cercle archéologique du Saint-Amandois.
Dès son arrivée, le visiteur est frappé de découvrir une maquette grandeur nature de l'avion Hanriot-Dupond HD 1, un bilan qui fut fourni qu'en petit nombre à l'armée française. L'As belge Willy Coppens fut le meilleur pilote HD 1 en remportant 37 victoires. Charles Nungesser vola sur ce type d'appareil et en armement, l'avion comportait une ou deux mitrailleuses Vickers.
Dans cette exposition, l'histoire est racontée des insignes d'escadrilles et une part belle est faite à la N 124 « La Fayette ».
La vie d'Eugène Bullard est retracée, premier aviateur noir de la première guerre à combattre sous le drapeau tricolore et surnommé
« l'hirondelle noire de la mort ».
Des objets dans des vitrines où l'on peut découvrir des boîtes de pansements mais également des brassards, des nécessaires de toilette, de la vaisselle où bien encore des copies de boîtes de conserves que possédaient les Sammies.
Le visiteur s'attardera très certainement devant les panneaux retraçant la vie de ce personnage hors du commun que fut Léon Bourjade, surnommé « le grilleur de saucisses ». Pilote, il est né à Montauban et rêve de devenir missionnaire. Après des études dans sa ville, il entre au noviciat des pères missionnaires du Sacré-Cœur à Issoudun. Il est brigadier en 1912 et en août 1914, il se retrouve au 23ème artillerie à Toulouse. Élevé au grade de maréchal des logis, en avril 1915 on le retrouve en Lorraine puis la bataille de la Somme et celle d'Arras. En février 1916, c'est Verdun, puis il fait un stage de perfectionnement près d'Avord (Cher) et en ressort avec le grade de sous-lieutenant. En avril 1917, il est à l'école d'Avord comme élève pilote et réalisé son premier vol en juin de la même année. En septembre, il est affecté à l'escadrille N152 des Crocodiles. Il commence à abattre ses premiers ballons d'observation allemands ( les Drachen) d'où lui viendra son surnom de grilleur de saucisses. Il fera 67 combats, plus de 400 heures de vols, quatorze citations et 28 victoires. Il sera classé septième au palmarès des As et aura abattu plus d'une quinzaine de Drachen. Il mourra en 1924 à l'âge de 35 ans.
Les avions en présence sont représentés dans cette exposition avec l'historique des Nieuport et Farman.
Eric Touraille

Infos pratiques :
« 1917 : l'envol de l'école US autour d'Issoudun », dans le hall du Centre culturel Albert Camus, jusqu'au 16 septembre. Entrée libre.