Fil info
15:03Dordogne : Entre colère et exaspération -> https://t.co/NCUw6GWJO9
15:02Dordogne : Dominique Bousquet, pour un dernier mandat à la tête des Républicains -> https://t.co/OPVJXzHbQp
14:54RT : Partons à la rencontre de qui se bougent pour améliorer notre quotidien. Adil, entraîneur de jeunes à… https://t.co/yTLQbQ2euk
14:49Périgueux : Partir des besoins des chômeurs et des entreprises -> https://t.co/XFbbbE1Sbg
10:15MAIRE DE CULAN EN COLERE : depuis une semaine le bureau de poste est fermé, cette situation risque de perdurer… https://t.co/3goxhKCdWH
10:13Guéret : RPG, la radio en plein développement | L'Echo https://t.co/kicpJST4fG via
09:07Cublac : Contre la venue du FN: «Se rassembler autour de projets» | L'Echo https://t.co/hxXDU4c5Bj via
09:00RT : Gros bordel sur . Intercité 3604 supprimé et 3614 50 mn retard. Motif. Panne train de nuit
23:13France : PCF : à la recherche des voies de l’unité -> https://t.co/28ZMfG4B7X
22:46France : Mémorial Charles de Gaulle : dix ans d’expos sur la France libre -> https://t.co/EjJsD9YAPD
22:25Neuvic : La santé sur le territoire en débat -> https://t.co/CgAIFdRuAc
22:22Boulazac : Un chantier pour leur mettre le pied à l’étrier -> https://t.co/qMCFIb43Rl
19:51Indre : Le Racc s’impose et respire -> https://t.co/vd0rgay3Wp
19:49Châteauroux : Sur la piste des traces familliales avec les généalogistes -> https://t.co/68jSMmYNZh
19:46Indre : 130 personnes marchent dans la rue pour alerter sur le climat -> https://t.co/sIXMuuqYbC
19:34Tulle : Le plus court, du champ à l’assiette -> https://t.co/uN24SiiWee
19:32Bassillac : Une journée pour créer des vocations -> https://t.co/rVWen0LE0p
19:27Lissac-sur-Couze : Grand vent et petites foulées -> https://t.co/g0UgSJUZxB
18:43Région : Régénération et modernisation -> https://t.co/9aNci6sZRS
18:39Sarlat-la-Canéda : Municipales : Appel à l’unité des gauches et des écologistes -> https://t.co/KhHdx3f933
18:33# # - -Vienne : Ils ont marché pour continuer à jouir d’une planète durable -> https://t.co/4IWl5i2DY5
17:53# # - -Vienne : Le marché du goût fait la part belle à la saisonnalité -> https://t.co/omyxsnS3eV
17:27Les rencontres de la sécurité, plus de photos sur ce lien https://t.co/mAF7AyIFxl https://t.co/mAF7AyIFxl
17:21# # - -Vienne : Les grandes craintes des petits maires -> https://t.co/yhgzhSYwsr
16:05France : Les Rencontres de la sécurité avec le SDIS 23 -> https://t.co/r1c6k2Qllr

Le 15ème marché de la truffe, c’est le 17 décembre au PEPSI

Le quinzième marché de la truffe marque chaque année à Issoudun le début des ventes publiques de détail des truffes de Champagne berrichonne, Indre et Cher. Il ouvre en quelque sorte le « ban » régional des truffes. Il est également une fête des produits de gastronomie fine, présentés par des producteurs et transformateurs locaux. Il offre l’occasion de déguster de la truffe lors d’un repas exceptionnel. Installé dans le PEPSI, (Palais des Sports - Palais des Expositions d’Issoudun) il est ouvert au public de 9 à 14 heures.
Œuvre collective des bénévoles de l’association « Issoudun cité de la truffe » et de l’association des trufficulteurs de Champagne berrichonne, c’est un marché qui milite pour la qualité, la transparence et la convivialité.
Chaque truffe est contrôlée par des personnes habilitées avant l’ouverture du marché et celles jugées de qualité insuffisantes sont immédiatement retirées.
Des explications sont données sur la place pour identifier ce qu’est une bonne truffe, comment l’identifier par rapport à une truffe ayant souffert du gel ou d’excès d’eau, et de minuscules parasites.
Des ateliers de cuisine proposent des dégustations gratuites de bouchées truffées.
Le marché peut être prolongé pour qui le souhaite par un repas gastronomique « Autour de la Truffe » préparé bénévolement toujours, par une équipe de cuisiniers locaux, ce qui explique son prix de 25 euros.
De nombreuses recettes de mets truffés sont offerts aux visiteurs.
Depuis quatre ans, la Champagne berrichonne renoue avec une production truffière qui avait été très abondante jusqu’à la fin du XIXème siècle. Des chênes mycorhizés  ont été plantés dans le début des années 2000 et entrent en production. Déjà 50 000 chênes mycorhizés couvrent la Champagne berrichonne et cent cinquante trufficulteurs sont engagés dans cette nouvelle ressource économique en Berry.
L’actuelle production devrait couvrir largement les demandes. Les précipitations des acheteurs qui caractérisaient les premières années du marché n’auront donc pas de raisons d’être. Le public trouvera également quelques truffes de Touraine et de Charente, mais pas de négociants sur ce marché, que des producteurs travaillant dans une volonté de qualité.
Aux côtés des truffes, seront proposés des lentilles vertes du Berry AOP, du safran, des chocolats, des vins, des foies gras, de l’épicerie fine, des morilles séchées, une librairie de livres sur la gastronomie… et des plants de chênes truffiers.  Marché de la Truffe à Issoudun le dimanche 17 décembre, organisé par l’association « Issoudun cité de la truffe ».

Infos pratiques :
Ouverture des portes du PEPSI, rocade Nord, à 9 h, fermeture des stands à 14 h. Entrée : 3 euros. Possibilité de repas gastronomique « Autour de la truffe » au prix exceptionnel de 25 euros. Pas de réservations, on achète son repas sur le marché, dans la limite des places disponible (375). Parkings sur place autour du PEPSI. Marché surveillé intérieurement et extérieurement.
Contacts : Office de Tourisme : 02 54 21 74 02. Mail : tourisme@issoudun.fr ou Martine Geoffroy à geoffroymartine@hotmail.fr

Commentaires

peut ètre acheter voir déguster