Fil info
21:05Sport : Guillaume Porche, en bolide devance Clément Christen -> https://t.co/nzb0oHRXSW
21:04Cyclisme : Yates, Froome: les transformations d'un Giro -> https://t.co/Ay8WPoPhPh
20:14RT : Guéret : "Au point de non retour" | L'Echo https://t.co/BKLiBm7ExD via
20:13Guéret : "Au point de non retour" | L'Echo https://t.co/BKLiBm7ExD via
19:47Tulle : La Manu reconstituée à l'échelle 1/500e -> https://t.co/emWX2ae3CL
18:40Indre : 1000 km pour les résidents des EHPAD -> https://t.co/xDG5N6LNFf
18:39Le Blanc : Retour en images sur Chapitre Nature -> https://t.co/GIg96myR5j
18:38Les travaux des bâtiments communaux de Saint-Sulpice-le-Dunois ont été inaugurés samedi sous l’œil du ministre de l… https://t.co/4hEXfbp2VP
17:58Périgueux : De l’information et des rencontres -> https://t.co/BnJBV3mSSZ
17:00Grignols : Trouver une solution technique autre que le comblement -> https://t.co/Qt84hICQJS
16:47Thenon : Les cheminots s’invitent au péage -> https://t.co/rAuNF80OcW
11:51RT : Un terrible orage de grêle le 8 mai a mis l’avenir de Raulhac en péril. La totalité de la récolte 2018 et probablem… https://t.co/e8BgivOY02

Un marché de Noël sous le déchaînement des éléments

Ce dimanche, le marché de Noël des commerçants aura connu une météo désastreuse.
Depuis quelques années, le mauvais temps est coutumier et pour Michel Rondeleux, président de Cap Issoudun, l'association des commerçants et artisans de la cité, cela ne rend pas justice au travail effectué en amont avec le bureau et les bénévoles pour un marché de Noël digne de ce nom.
Cette année, pourtant, la nouveauté résidait très certainement dans « le jeu de la vitrine » avec un principe novateur : artisans et commerçants déposaient un article dans la vitrine du magasin  Fashion and Trip, situé place de la Poterie et à chacun d'estimer le prix de cette vitrine qui restera en place jusqu'à la clôture du jeu, le 23 décembre à 11 h 30 où sera désigné le gagnant. Le vainqueur sera celui qui se sera approché au plus près du prix réel.
En raison du temps, si une soixantaine de marchands étaient attendus, on ne comptait qu’une trentaine d'étals, ce qui a causé des grincements de dents des commerçants et des badauds : « Cette date est maudite, que du mauvais temps, et cela fait deux ans que cela dure », se plaint un exposant, tandis que des visiteurs estiment  qu’il n’y a  « pas assez d'animations et de décorations de Noël ».
Il faut avouer que la balade à travers les allées semblait donner raison à ces griefs. Il fallait tendre l’oreille pour entendre la sonorisation très modeste. Mais malgré ces bémols, les enfants auront pu approcher le père Noël et faire une balade en poney. De nombreuses associations étaient présentes comme Amnesty International et les scouts de France, tout comme un stand de bourse aux jouets au profit de l'école Léo-Lagrange, un autre avec les étudiants de l'IUT. Il y avait également une garderie pour les plus petits.
Les organisateurs n’auront vu le public affluer qu'en fin de journée. Quelques questions se posent pour l'année prochaine, comme la tenue de ce marché en intérieur, au Pepsi par exemple, mais et il est de tradition qu'un marché de Noël digne de ce nom se déroule en extérieur. Sûr qu'une réflexion sur ce sujet sera menée entre les organisateurs et la municipalité.
Éric Touraille

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.