Fil info
21:05Sport : Guillaume Porche, en bolide devance Clément Christen -> https://t.co/nzb0oHRXSW
21:04Cyclisme : Yates, Froome: les transformations d'un Giro -> https://t.co/Ay8WPoPhPh
20:14RT : Guéret : "Au point de non retour" | L'Echo https://t.co/BKLiBm7ExD via
20:13Guéret : "Au point de non retour" | L'Echo https://t.co/BKLiBm7ExD via
19:47Tulle : La Manu reconstituée à l'échelle 1/500e -> https://t.co/emWX2ae3CL
18:40Indre : 1000 km pour les résidents des EHPAD -> https://t.co/xDG5N6LNFf
18:39Le Blanc : Retour en images sur Chapitre Nature -> https://t.co/GIg96myR5j
18:38Les travaux des bâtiments communaux de Saint-Sulpice-le-Dunois ont été inaugurés samedi sous l’œil du ministre de l… https://t.co/4hEXfbp2VP
17:58Périgueux : De l’information et des rencontres -> https://t.co/BnJBV3mSSZ
17:00Grignols : Trouver une solution technique autre que le comblement -> https://t.co/Qt84hICQJS
16:47Thenon : Les cheminots s’invitent au péage -> https://t.co/rAuNF80OcW
11:51RT : Un terrible orage de grêle le 8 mai a mis l’avenir de Raulhac en péril. La totalité de la récolte 2018 et probablem… https://t.co/e8BgivOY02

Le Pespi, un écrin pour le diamant noir de la Champagne

Le marché de la truffe marque chaque année à Issoudun  le début des ventes publiques de détail des truffes de la Champagne berrichonne, qu’elles viennent de l’Indre ou le Cher.  Il se déroule ce dimanche, au Pepsi,
de 9 h à 14 h.

Comme à l’habitude, ce marché est également une fête des produits de gastronomie fine, présentés par des producteurs et transformateurs locaux.
Œuvre collective des bénévoles de l’Association Issoudun cité de la truffe et de l’association des trufficulteurs de Champagne berrichonne, ce marché milite pour la qualité, la transparence et la convivialité. Ainsi, chaque truffe est contrôlée par des personnes habilitées avant l’ouverture du marché et celles jugées de qualité insuffisantes sont immédiatement retirées. Des explications seront données pour identifier ce qu’est une bonne truffe,  comment l’identifier par rapport à une truffe ayant souffert du gel ou d’excès d’eau, et de minuscules parasites. Des ateliers de cuisine proposeront des dégustations gratuites de bouchées truffées
Le marché peut être prolongé pour qui le souhaite par un repas gastronomique « Autour de la truffe » préparé bénévolement par une équipe de cuisiniers locaux, au  prix de 25 euros.
Depuis quatre ans, la Champagne berrichonne renoue avec une production truffière qui avait été très abondante jusqu’à la fin du XIXe. Des chênes mycorhizés  ont été plantés dans le début des années 2000 et entrent en production. Déjà 50 000 chênes mycorhizés couvrent la Champagne berrichonne et cent cinquante trufficulteurs sont engagés dans cette nouvelle ressource économique en Berry.
L’actuelle production devrait couvrir largement les demandes. Les précipitations des acheteurs qui caractérisaient les premières années du marché n’auront donc pas de raisons d’être. Le public trouvera également quelques truffes de Touraine et de Charente, mais pas de négociants sur ce marché, que des producteurs travaillant dans une volonté de qualité.
Aux côtés des truffes, il sera proposé des lentilles vertes du Berry AOP, du safran, des chocolats, des vins, des foies gras, de l’épicerie fine, des morilles séchées, une librairie de livres sur la gastronomie… et des plants de chênes truffiers.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.