Fil info
15:35Périgueux : De la démonstration au geste technique -> https://t.co/uY0g2qNrVH
14:48RT : Les filles ont prises leur photo de groupes https://t.co/t9iIllnyXx
08:34 Quelle mascarade ...trois pékins de gauche ont appelé au secours les partis de gauche et que… https://t.co/nQRzli9szR
08:29RT : Rachat collectif du Magasin Général de Tarnac! Contribuez à ce projet sur https://t.co/dwuSJvzThN
08:08Bergerac : Rencontres catholiques de lycéens dans une église en crise -> https://t.co/AP8mUm3qrK
08:00➡🔎 A l'assaut d' dans sur avec et Alexandra Kassar. La découverte d'un magnifi… https://t.co/d4KKxqAMmf
21:08RT : ça pousse bien à Saint-Laurent-sur-Gorre, dans le bois, comme dans le jardin. Mais les gendarmes ont interpellé les… https://t.co/tO6LhezHJL
18:43Région : 17 octobre 1961 : massacre à Paris -> https://t.co/BOsHaQssov
18:35ça pousse bien à Saint-Laurent-sur-Gorre, dans le bois, comme dans le jardin. Mais les gendarmes ont interpellé les… https://t.co/tO6LhezHJL
18:12Indre : Alerte sur les retraites, les syndicats appellent à manifester -> https://t.co/G374biUkHI
18:11Dordogne : Un an de prison ferme pour maltraitance sur un très jeune garçon -> https://t.co/Q4zPDNK0ki
18:10Indre : Lisztomanias : cap sur l’Orient -> https://t.co/lK3PQkghtf
18:03A nos lecteurs : Une coupure de courant intervenue lundi à Presstalis a entraîné la non présence de L’Echo chez le… https://t.co/DxxR2Au9Is
17:51Beynac-et-Cazenac : Beynac : une visite de la déviation perturbée par les opposants -> https://t.co/QWc0gGpC2z
17:36# # - -Vienne : «Love» ou «ma vie est un film» -> https://t.co/Fk1a4rY0WJ
17:33Dordogne : Sinfonia se décline en saison -> https://t.co/LHi62MOGx5
17:32# # - -Vienne : Quand des élèves nettoient la planète -> https://t.co/iXaw9oAL9n
17:26Réforme des lycées : grandes inquiétudes à Valadon à Limoges. Lire communiqué https://t.co/MxEsb5BBTn
17:15Sarlat-la-Canéda : Les Sea Girls : la Revue, un pur divertissement -> https://t.co/tiGCEkXrth
17:13Ribérac : Deux ans d’arts pour la jeunesse -> https://t.co/ejwOXdDNKK

Le Pespi, un écrin pour le diamant noir de la Champagne

Le marché de la truffe marque chaque année à Issoudun  le début des ventes publiques de détail des truffes de la Champagne berrichonne, qu’elles viennent de l’Indre ou le Cher.  Il se déroule ce dimanche, au Pepsi,
de 9 h à 14 h.

Comme à l’habitude, ce marché est également une fête des produits de gastronomie fine, présentés par des producteurs et transformateurs locaux.
Œuvre collective des bénévoles de l’Association Issoudun cité de la truffe et de l’association des trufficulteurs de Champagne berrichonne, ce marché milite pour la qualité, la transparence et la convivialité. Ainsi, chaque truffe est contrôlée par des personnes habilitées avant l’ouverture du marché et celles jugées de qualité insuffisantes sont immédiatement retirées. Des explications seront données pour identifier ce qu’est une bonne truffe,  comment l’identifier par rapport à une truffe ayant souffert du gel ou d’excès d’eau, et de minuscules parasites. Des ateliers de cuisine proposeront des dégustations gratuites de bouchées truffées
Le marché peut être prolongé pour qui le souhaite par un repas gastronomique « Autour de la truffe » préparé bénévolement par une équipe de cuisiniers locaux, au  prix de 25 euros.
Depuis quatre ans, la Champagne berrichonne renoue avec une production truffière qui avait été très abondante jusqu’à la fin du XIXe. Des chênes mycorhizés  ont été plantés dans le début des années 2000 et entrent en production. Déjà 50 000 chênes mycorhizés couvrent la Champagne berrichonne et cent cinquante trufficulteurs sont engagés dans cette nouvelle ressource économique en Berry.
L’actuelle production devrait couvrir largement les demandes. Les précipitations des acheteurs qui caractérisaient les premières années du marché n’auront donc pas de raisons d’être. Le public trouvera également quelques truffes de Touraine et de Charente, mais pas de négociants sur ce marché, que des producteurs travaillant dans une volonté de qualité.
Aux côtés des truffes, il sera proposé des lentilles vertes du Berry AOP, du safran, des chocolats, des vins, des foies gras, de l’épicerie fine, des morilles séchées, une librairie de livres sur la gastronomie… et des plants de chênes truffiers.