Fil info
15:35Périgueux : De la démonstration au geste technique -> https://t.co/uY0g2qNrVH
14:48RT : Les filles ont prises leur photo de groupes https://t.co/t9iIllnyXx
08:34 Quelle mascarade ...trois pékins de gauche ont appelé au secours les partis de gauche et que… https://t.co/nQRzli9szR
08:29RT : Rachat collectif du Magasin Général de Tarnac! Contribuez à ce projet sur https://t.co/dwuSJvzThN
08:08Bergerac : Rencontres catholiques de lycéens dans une église en crise -> https://t.co/AP8mUm3qrK
08:00➡🔎 A l'assaut d' dans sur avec et Alexandra Kassar. La découverte d'un magnifi… https://t.co/d4KKxqAMmf
21:08RT : ça pousse bien à Saint-Laurent-sur-Gorre, dans le bois, comme dans le jardin. Mais les gendarmes ont interpellé les… https://t.co/tO6LhezHJL
18:43Région : 17 octobre 1961 : massacre à Paris -> https://t.co/BOsHaQssov
18:35ça pousse bien à Saint-Laurent-sur-Gorre, dans le bois, comme dans le jardin. Mais les gendarmes ont interpellé les… https://t.co/tO6LhezHJL
18:12Indre : Alerte sur les retraites, les syndicats appellent à manifester -> https://t.co/G374biUkHI
18:11Dordogne : Un an de prison ferme pour maltraitance sur un très jeune garçon -> https://t.co/Q4zPDNK0ki
18:10Indre : Lisztomanias : cap sur l’Orient -> https://t.co/lK3PQkghtf
18:03A nos lecteurs : Une coupure de courant intervenue lundi à Presstalis a entraîné la non présence de L’Echo chez le… https://t.co/DxxR2Au9Is
17:51Beynac-et-Cazenac : Beynac : une visite de la déviation perturbée par les opposants -> https://t.co/QWc0gGpC2z
17:36# # - -Vienne : «Love» ou «ma vie est un film» -> https://t.co/Fk1a4rY0WJ
17:33Dordogne : Sinfonia se décline en saison -> https://t.co/LHi62MOGx5
17:32# # - -Vienne : Quand des élèves nettoient la planète -> https://t.co/iXaw9oAL9n
17:26Réforme des lycées : grandes inquiétudes à Valadon à Limoges. Lire communiqué https://t.co/MxEsb5BBTn
17:15Sarlat-la-Canéda : Les Sea Girls : la Revue, un pur divertissement -> https://t.co/tiGCEkXrth
17:13Ribérac : Deux ans d’arts pour la jeunesse -> https://t.co/ejwOXdDNKK
16:46# # - -Vienne : Un cross solidaire pour les enfants du Tchad -> https://t.co/NUVVCUb6HG

Charte signée pour une remobilisation vers l'emploi

Une douzaine de stagiaires participent depuis décembre à un atelier de remobilisation vers l'emploi. Ils ont récemment rencontré leurs parrains et marraines à Issoudun pour les aider dans leurs différents parcours.
Cette opération est financée par Pôle Emploi et soutenue par la communauté de communes du pays d'Issoudun et l'Etat. Elle comprend une remise à niveau des savoirs mais également un suivi individualisé de chaque stagiaire.
Le parrain ou la marraine va donc suivre le stagiaire jusqu'en mars prochain.
Ces rencontres planifiées sont au nombre de trois : visite d'entreprise pour connaître ses besoins et les besoins du secteur d'activité, rédaction du curriculum vitæ et lettre de motivation et préparation à un entretien d'embauche fictif.
Ces professionnels viennent de différents secteurs d'activités comme l'artisanat, les grandes entreprises du secteur (Zodiac), des services de l'Etat, de la CCPI, du tourisme ou de la ville.
Cette charte fixe donc les devoirs de chacun et a été signée sous les regards du maire André Laignel, du préfet Seymour Morsy et de la sous-préfète Pascale Silbermann.
Une première qui, pour André Laignel « doit se renouveler ici mais ailleurs ». Quant au préfet, il s'agit « d'une véritable opportunité et d'un message positif, et l'idée de mettre en relation des chercheurs d'emplois et les entreprises ne peut qu'être une bonne solution pour enrayer une spirale infernale suite à une perte d'emploi ». Il a souligné le travail remarquable des équipes du Pôle Emploi issoldunois « qui préfère s'intéresser aux personnes, à l'humain et de refuser des mots clés. »
Avant la signature des chartes, le préfet lance un appel : « il faut relayer une telle manifestation où des gens n'avaient pas vocation à se rencontrer et qui sont aujourd'hui, côte à côte. Passez des instants avec ces hommes, ces femmes et vous verrez que l'énergie de s'en sortir, vous donnera envie de parler de cette initiative hors des frontières de la ville. »
Eric Touraille