Fil info
06:24 Le Conseil Départemental de la Corrèze a mis le paquet d’entrée pour couvrir tout son territoire!
00:36Ce chat a pris l'habitude de lire le journal. L' pourrait faire un effort... https://t.co/SNgBZRz4N5
23:21Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! | L'Echo https://t.co/twYxAdSsmO via
22:39Super article de l', comme bien souvent d'ailleurs ! 🛫🎤🎶😎 https://t.co/GGQgIFPZOA
21:42Région : La crème de la race vers Paris. La sélection des animaux a eu lieu à https://t.co/BY18DwRcX7
21:20Région : La crème de la race vers Paris -> https://t.co/ABaltULCRS
20:10Périgueux : Des voeux à deux voix dissonantes -> https://t.co/eVILAE0fMt
18:33Châteauroux : Visite nocturne au conservatoire -> https://t.co/yrBYgC9N6s
18:32Indre : Maintien des vols vers Ajaccio, Nice et Londres -> https://t.co/l4YZu0z5b1
18:27RT : Arnac-Pompadour : La fleur de «selle» récompensée -> https://t.co/an1e1Mle37
18:27RT : Un député qui vote contre son propre amendement, une députée qui signe une tribune pour l’interdiction du… https://t.co/oEyzH77riA
18:09 Allez courage..
18:07Arnac-Pompadour : La fleur de «selle» récompensée -> https://t.co/an1e1Mle37
18:03Dordogne : « Le capitalisme est un ogre insatiable » -> https://t.co/jEjjS0J7tf
17:57Dordogne : Après l’incendie, le laboratoire se reconstruit petit à petit -> https://t.co/okrcmV2bG1
17:12Après Clandestino en 2017, le festival Check In Party réinvestira cet été l’aérodrome de Saint-Laurent pour trois j… https://t.co/vJ6vQ9fGVU
16:43Le Blanc : Le pôle dentisterie de l’hôpital étoffe son offre de soins -> https://t.co/MnW36zw1eN
16:42Carsac-Aillac : Un pôle médical en projet -> https://t.co/kphknlfHHW
16:42Argenton-sur-Creuse : Deux événements d’importance à l’agenda du Moto-Club -> https://t.co/yt4PY9EeA4
16:41Aigurande : Bingo géant in english please ! -> https://t.co/HWyBVeusx6
16:39Dordogne : La Maison de l’emploi privée de ses emplois ? -> https://t.co/mwQ5m9fRbm
16:35Indre : Les rendez-vous sportifs du week-end -> https://t.co/ReGaTxOnnM
16:04Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! | L'Echo https://t.co/naFx0Ks6L1 via
15:57Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! -> https://t.co/54JYA9EfjU
15:45Périgueux : Un nouveau trimestre aux accents éclectiques au Sans Réserve -> https://t.co/SBjZX1QGZT
15:44Périgueux : Concertation avec le personnel -> https://t.co/4PiDGj375E
15:38RT : Atelier chant avec une centaine de jeunes d' à l' Sophie Dessus avec et le… https://t.co/HiPInEJgs0
15:32Atelier chant avec une centaine de jeunes d' à l' Sophie Dessus avec et le… https://t.co/HiPInEJgs0

Charte signée pour une remobilisation vers l'emploi

Une douzaine de stagiaires participent depuis décembre à un atelier de remobilisation vers l'emploi. Ils ont récemment rencontré leurs parrains et marraines à Issoudun pour les aider dans leurs différents parcours.
Cette opération est financée par Pôle Emploi et soutenue par la communauté de communes du pays d'Issoudun et l'Etat. Elle comprend une remise à niveau des savoirs mais également un suivi individualisé de chaque stagiaire.
Le parrain ou la marraine va donc suivre le stagiaire jusqu'en mars prochain.
Ces rencontres planifiées sont au nombre de trois : visite d'entreprise pour connaître ses besoins et les besoins du secteur d'activité, rédaction du curriculum vitæ et lettre de motivation et préparation à un entretien d'embauche fictif.
Ces professionnels viennent de différents secteurs d'activités comme l'artisanat, les grandes entreprises du secteur (Zodiac), des services de l'Etat, de la CCPI, du tourisme ou de la ville.
Cette charte fixe donc les devoirs de chacun et a été signée sous les regards du maire André Laignel, du préfet Seymour Morsy et de la sous-préfète Pascale Silbermann.
Une première qui, pour André Laignel « doit se renouveler ici mais ailleurs ». Quant au préfet, il s'agit « d'une véritable opportunité et d'un message positif, et l'idée de mettre en relation des chercheurs d'emplois et les entreprises ne peut qu'être une bonne solution pour enrayer une spirale infernale suite à une perte d'emploi ». Il a souligné le travail remarquable des équipes du Pôle Emploi issoldunois « qui préfère s'intéresser aux personnes, à l'humain et de refuser des mots clés. »
Avant la signature des chartes, le préfet lance un appel : « il faut relayer une telle manifestation où des gens n'avaient pas vocation à se rencontrer et qui sont aujourd'hui, côte à côte. Passez des instants avec ces hommes, ces femmes et vous verrez que l'énergie de s'en sortir, vous donnera envie de parler de cette initiative hors des frontières de la ville. »
Eric Touraille