Fil info
21:05Sport : Guillaume Porche, en bolide devance Clément Christen -> https://t.co/nzb0oHRXSW
21:04Cyclisme : Yates, Froome: les transformations d'un Giro -> https://t.co/Ay8WPoPhPh
20:14RT : Guéret : "Au point de non retour" | L'Echo https://t.co/BKLiBm7ExD via
20:13Guéret : "Au point de non retour" | L'Echo https://t.co/BKLiBm7ExD via
19:47Tulle : La Manu reconstituée à l'échelle 1/500e -> https://t.co/emWX2ae3CL
18:40Indre : 1000 km pour les résidents des EHPAD -> https://t.co/xDG5N6LNFf
18:39Le Blanc : Retour en images sur Chapitre Nature -> https://t.co/GIg96myR5j
18:38Les travaux des bâtiments communaux de Saint-Sulpice-le-Dunois ont été inaugurés samedi sous l’œil du ministre de l… https://t.co/4hEXfbp2VP
17:58Périgueux : De l’information et des rencontres -> https://t.co/BnJBV3mSSZ
17:00Grignols : Trouver une solution technique autre que le comblement -> https://t.co/Qt84hICQJS
16:47Thenon : Les cheminots s’invitent au péage -> https://t.co/rAuNF80OcW
11:51RT : Un terrible orage de grêle le 8 mai a mis l’avenir de Raulhac en péril. La totalité de la récolte 2018 et probablem… https://t.co/e8BgivOY02

Un drone veille sur le quartier des Castors

Le quartier des Castors fait l'objet d'une surveillance  par drone.
Rien à voir avec des problèmes liés à des faits de malveillance, il s’agit tout simplement d’un appareil de GRDF chargé de traquer les déperditions d'énergie des habitations.
Ce survol est possible sous certaines conditions, liées aux conditions atmosphériques : il faut une différence de température entre l'intérieur et l'extérieur de l'habitation de 15°C pour une excellente visualisation des déperditions énergétiques. Le vol doit se dérouler avant le lever du soleil, soit une demi-heure correspondant à la « nuit aéronautique », précise Stéphane Gruffat, technicien photographe.
Cette opération est menée conjointement par la Ville et des partenaires tels que l'Agence départementale d'information sur le logement (ADIL) et l'Espace info énergie de l'Indre.
Cent trente maisons sont concernées. Elles sont examinées grâce à un appareil photo-thermique placé sous le drone, équipé d'un zoom puissant et volant à une trentaine de mètres.
Rached Ait-Slimane, directeur territorial GRDF Indre, explique les conditions d’utilisation de cet équipement : « Au préalable, pour un survol en ville, nous devons établir une demande en préfecture avec un plan de vol détaillé et des opérateurs qui doivent être agréés. »
Chaque toiture est photographiée. Pour les façades, le circuit s’effectue à pied. Ce quartier a été ciblé car la plupart des habitations datent des années soixante-dix, époque où les systèmes d'isolation n'entraient pas dans les habitudes de construction.
Grâce à cet appareil hautement équipé, les opérateurs peuvent déterminer les failles de déperdition énergétique comme un isolant déplacé ou un pan humide.
Les images sont visibles sur un lecteur : plus les couleurs sont foncées, plus les parois sont froides et plus elles sont claires, plus elles sont chaudes ce qui est synonymes de déperditions.
Les huisseries, particulièrement les portes d'entrée, la toiture et les ponts thermiques sont des problèmes récurrents. Pour les ponts thermiques, la solution adéquate consiste en une isolation extérieure.
Lorsque tous les relevés seront effectués, les partenaires organiseront une réunion à la mi-mars où les habitants seront conviés. À ce moment, un rapport détaillé avec photos leur sera présenté montrant les déperditions et des solutions pour y remédier leur seront proposées. À eux ensuite d'engager les solutions, en lien avec  l'ADIL entre autres. Des subventions pour ces travaux peuvent être obtenues.
Éric Touraille

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.