Fil info
20:29Dordogne : Chasse au syndicaliste à la Sobéval -> https://t.co/9IBNUkTIvO
18:41Indre : Un nouveau jumelage sur fond de projet économique -> https://t.co/jOjQQAwo70
18:40Indre : 200 lycéens pour le climat -> https://t.co/ghQqNEAhih
18:39Indre : [intégral] Entre traditions et innovations -> https://t.co/7OJxmkL5je
18:07RT : Ce qui se passe ici avec la liaison Perpignan-Rungis c’est aussi la conséquence de la libéralisation du fret ferrov… https://t.co/Ubew1U4Aei
17:55RT : Tête de liste pour les européennes, a fait face sur à la vulgarité absolue d'un improbable… https://t.co/tDujckou22
17:24RT : Pour l'humain et la planète d'abord ! était à la marche à Paris. https://t.co/7KKSQc6Mfg
17:24RT : Le glyphosate pollue, le glyphosate est un poison. C'est la raison pour laquelle nos députés européens se battront… https://t.co/qlP87HuAuO
16:47Saint-Gaultier : Gérard Laude expose ses œuvres pour la première fois -> https://t.co/kasdDr0c7A
16:44La Châtre : Une résidence pour seniors dans le quartier Saint-Lazare -> https://t.co/fnvOlrcuSH
15:41Périgueux : Apprentissages et travaux -> https://t.co/RklGmcjxRW
14:22Boulazac : Mobilité danoise et gourmandises à Métro -> https://t.co/1zzKln03hk
11:34RT : La déontologie et la liberté d'expression convoquées à leur tour par la DGSI https://t.co/LJGceBICkS
11:22RT : ⚠️ [] ⚠️ La est placée en ⛈️ par . Des averses à caractèr… https://t.co/G3WCoSiLEe
09:46RT : La est en alerte jaune aux 🌩️. Soyez prudents dans vos déplacements et si vous pratiquez u… https://t.co/paTzzgZeGb
07:59France : Brossat : « Les 5% sont à portée de main » -> https://t.co/72MgMbyeNJ
07:51# # - : Hervé Labetoulle ancien résistant, partage son histoire -> https://t.co/ZWbLrKNqam
07:49# # - : A hurler de silences... -> https://t.co/zobI35vBDL
07:47# # - -Yrieix-la-Perche : Contes en musique pour Coquelicontes -> https://t.co/a2L8gOLnu1
07:46# # - : Le club de foot prépare ses 70 ans -> https://t.co/AxopmlqSew
07:44# # - -Yrieix-la-Perche : Rester actif et bien se nourrir pour être en forme -> https://t.co/rqEZf8Evjh
07:39# # - : Aurora, sur la route de la créativité et des festivals -> https://t.co/FDhPQDMGlr
07:38# # - : 3 jours de fête et des nouveautés -> https://t.co/6ErmOQw6me
07:35# # - -sur-Vienne : Les composteurs partagés -> https://t.co/QgLTGM6cmq
07:34# # - -Junien : Un Rabelais toujours jeune à La Mégisserie -> https://t.co/lKxTzzJeNt
07:32# # - -Junien : De la danse poignante sur la scène de La Mégisserie -> https://t.co/rBbaf2waIK
07:29# # - : Retrouver sa part d’enfance avec la nouvelle saison de l'Opéra de Limoges -> https://t.co/AxX86V6MPC
07:27# # - : Le jeu fait sa fête demain à la ludothèque -> https://t.co/mFm0lcQVtl
07:24# # - -Vienne : Une programmation culturelle riche pour le vaste territoire d'ELAN -> https://t.co/F0MJRWER7s
07:22# # - -Germain-les-Belles : Le circuit du Martoulet inauguré -> https://t.co/zQuhQW6D3t
07:20Région : « Le contournement Est (de Limoges) n’est pas enterré » -> https://t.co/Zg61eSc3xo
07:16France : Les bébés entassés comme la volaille en batterie? -> https://t.co/XmsVUyIRng
07:13Région : Vins Noirs offre le premier prix du roman policier Francophone -> https://t.co/wwgCLJwSEp

La Rabouilleuse a nettoyé le site de sa loge, l'âme en peine

Fin juillet et à l'appel de Marcel Suhard, président de l'association, une vingtaine de personnes se sont retrouvées pour nettoyer les restes de l'ancienne loge agricole  ravagée par un incendie criminel dans la nuit du 25 juin.
Cette loge, récupérée à Bouges-le-Château et amenée sur le site issoldunois en décembre 1984, faisait la fierté de la Rabouilleuse. Après dix années de construction et une inauguration en 1997, elle a été détruite en l'espace d'une petite heure.
Ce type de structure est construit à partir de perches longues et droites, ayant pour essence principale le châtaignier pour sa résistance aux intempéries et aux insectes. Le sapin ou le chêne pouvaient être utilisés pour des loges de tailles plus modestes et moins exigentes en matière de formes rectilignes.
Les perches sont espacées de 50 à 80 cm et reposent sur une pierre plate pour les isoler du sol humide.  Une traverse relie les deux perches de côtés opposés et forme ainsi un triangle efficace contre la déformation. Les liaisons entre les perches sont assurées par des boulons de charpente et pour les plus anciennes,  par de jeunes pousses de chêne, appelées « rottes » ou « riottes ».
Recours à plusieurs matériaux
Pour le lattis, toutes sortes d'essences sont utilisées : châtaignier, charme,  sapin, noisetier ou chêne. La couverture est composée de jeunes bruyères coupées à l'âge de 3 à  5 ans de la plante pour former un matériau de choix dans les régions boisées et humides comme en Brenne et dans le Boischaut Nord. Cette bruyère est appelée « branle », ou « brande » selon les lieux. En Champagne berrichonne, on utilisait les pailles de seigle ou de blé.
Des matériaux pouvant être combinés avec la bruyère par-dessus assurent la solidité, tandis que la paille en dessous garantit une meilleure isolation thermique. À Issoudun, la paille était associée aux sarments. L'attachage se fait avec du fil de fer.
Ses loges étaient construites pour y mettre le matériel agricole (charette ou tombereau) mais également du bois de chauffage. On s'y mettait à l'abri de la pluie. Une cave pouvait également s'y trouver,  creusée sous la partie arrondie, un escalier en permettant l'accès
Dans nos contrées, une trentaine de loges étaient encore recensées en 1984.
Le chantier de déblaiement aura été l'occasion de voir l'étendue des matériels restaurés patiemment par l'association et maintenant détruits ; pressoir, balance, chèvre de Charpentier du début du XXe siècle,  pétrin mécanique.
Marcel Suhard recherche désormais un hangar ou un grand atelier d'artisan démontable pour remplacer l'ancienne loge.
Éric Touraille

Contact : 06 83 60 11 86.