Fil info
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).
06:30[Revue de Presse] Ça se passait comme ça à … Procès : les salariés n’ont rien oublié ! De p… https://t.co/SH46Xxvdal
00:31[Europe] Homologues danois reçus par l'école hôtelière du Périgord ! 👉 https://t.co/byHmj6wWCM

L'ex-tribunal va devenir un pôle d'activités tertiaires

Cette année sera une nouvelle année de projets et de réalisations pour la municipalité issoldunoise.
Lors du point presse consacré à la réhabilitation de l'ancien tribunal, André Laignel a souligné que toutes les propositions seront réalisées : « parole donnée et parole tenue ». Le cœur de ville est une préoccupation et ce « symbole du service public cassé, de cette architecture ratée, nous devions y remédier », dit le premier magistrat.
La réhabilitation sera en parfaite complémentarité avec le Centre de Congrès qui permettra de densifier l'activité économique du boulevard et renforcer l'attractivité du carrefour principal de la cité. Le futur édifice aura une architecture classique, sobre et écologique, économe en énergie et une toiture végétalisée fourni de ruches.
 La finalité de ce futur pôle d'activités tertiaires est de créer un service public destiné aux entreprises et aux habitants supportant de nouvelles formes de travail comme le co-working et des bureaux permanents. Cet endroit devra être incubateur de projets innovants avec notamment un espace dédié au numérique (l'actuel espace situé dans le centre de congrès sera transféré dans le pôle). Des travaux démarreront à la fin du mois et s'étaleront sur l'année pour une livraison fin décembre.
Cette opération d'envergure coûte 2 M€ HT avec un financement de l'État, de la Région et du Département. Des subventions de l'ordre de 75 à 80 % dans le cadre du programme cœur de ville permettront ainsi à la ville de récupérer des crédits importants. Le projet pour cette friche industrielle mûrit pour la municipalité depuis cinq ans.