Fil info
20:37La Châtre : La fibre optique suscite satisfaction et questions -> https://t.co/IRc7rV0Nac
20:35Châteauroux : «Je pense que le théâtre sauve» -> https://t.co/aAHOjmAGNJ
20:33Châteauroux : Leur refus d’une planète dégradée -> https://t.co/G3b4pvSemx
20:21Annesse-et-Beaulieu : Le patient recherché a été retrouvé -> https://t.co/h35pEBoIur
19:26Périgueux : Découvrir le patrimoine meunier et son histoire -> https://t.co/2pr6xppp4L
19:24Périgueux : Patrick Palem avec la majorité présidentielle -> https://t.co/k9pVZ2xdy6
19:08Annesse-et-Beaulieu : Le patient sort du centre de rééducation... mais ne rentre pas -> https://t.co/74khWa6toV
17:12Bergerac : Fabien Ruet candidat socialiste... dans les paroles, pas dans les actes -> https://t.co/DiAr4aPHx0
16:42 Si se mettait à dire qu’il n’était plus 1 opposant à ...… https://t.co/y8WvQCo8L0
16:24Périgueux : Attention aux collectifs citoyens qui servent à avancer masqués -> https://t.co/mVvilKoKhB
15:31RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
15:23Périgueux : Porter la parole des morts -> https://t.co/Uu7P5h5Bph
07:24Région : Les dirigeants territoriaux francophones se rencontrent -> https://t.co/VuJ3UwXECG
06:52Pour la campagne des , ça chauffe déjà à Saint-Léon-sur-l'Isle. Dans ce bastion la liste sou… https://t.co/wYhb54aML7
06:48Saint-Léon-sur-l'Isle : Le maire sortant raccroche, un de ses adjoints candidat -> https://t.co/I8l8d02mB1
06:20Grun-Bordas : Une famille relogée après l'incendie de la maison -> https://t.co/Q7b914JAtN
06:05De nouveau, appelés cette nuit près de pour un départ d'incendie dans 1 maison. C dans… https://t.co/gPmA5zdzod
06:02Coulounieix-Chamiers : La maison brûle, elle saute du 1er étage près de Périgueux -> https://t.co/4gMR7K5EsL
23:59Creuse : Dîtes-le avec des fleurs... et des arbres | L'Echo https://t.co/paW3435n7a via
23:26 Va falloir remettre les bottes...

Le salon des antiquaires est de retour au Pepsi

Les amoureux de belles choses d’autrefois seront heureux d’apprendre que le salon des antiquaires d’Issoudun fait son retour au PEPSI après une année de pause. L’an dernier, la salle n’était pas disponible à la date habituelle et la réponse de certains exposants ayant un peu tardé, Clarisse Chollet, l’organisatrice avait fini par jeter l’éponge.
« Mais nous l’avons relancé cette année car c’est un salon qui me tient à cœur et nos exposants fidèles souhaitaient revenir car ils y ont une clientèle d’habitués. Nous avons un bijoutier et deux marchands de meubles qui viennent depuis la première édition et nous en sommes à la 27e ! », souligne la fille du créateur du salon, Jacky Brun, qui a repris le flambeau.
Les exposants seront un peu moins nombreux qu’en 2016 : vingt-cinq au lieu de trente. Certains qui venaient régulièrement à Issoudun ont cessé leur activité. D’autres, échaudés par le mouvement des Gilets jaunes, hésitent à se déplacer. Une manifestation régionale est d’ailleurs prévue à Bourges ce samedi. Aura-t-elle un impact sur la fréquentation ? Difficile à dire. « Une partie de nos visiteurs vient de Bourges, précise Clarisse Chollet. Peut-être viendront-ils plutôt le vendredi ou le dimanche ? »
La notoriété du salon
Un salon donc un peu moins important (le prix d’entrée a d’ailleurs été revu à la baisse passant de 4 à 3 €) mais avec une exigence de qualité intacte : « Le salon a acquis une notoriété qu’il faut garder, on n’y trouve pas de brocante, pas de copies. Nos visiteurs savent aussi qu’ils vont trouver des stands bien présentés. Certains viennent pour acheter, d’autres simplement pour le plaisir des yeux », note l’organisatrice.
On trouvera cette année un peu plus de meubles que lors des précédentes éditions, principalement des XVIIIe et XIXe siècles, mais aussi des bijoux, de la faïence de Gien, des bibelots, des tapis, des tableaux, des bagages... Deux exposants de l’Indre seront présents : Hedi Boughamoura de « La Belle époque » à Vatan qui apportera des meubles de corps et Dominique Berthomier, de Rivarennes, un fidèle parmi les fidèles.
Bref, de quoi contenter un public de connaisseurs qui apprécie ce rendez-vous de début d’année.
Comme les autres années, le restaurant « Le Lion d’or » à Paudy assurera un service de restauration le midi.

Horaires : vendredi, de 14 h à 19 h ; samedi et dimanche, de 10 h à 19 h. Entrée : 3 €, gratuit - 16 ans ; restauration et buvette.

Air Jordan XIV 14 Shoes