Fil info
22:46Trélissac : Deux blessés désincarcérés par les sapeurs pompiers -> https://t.co/Q5uYdOmyHw
22:18Saint-Paul-de-Serre : Un motard gravement blessé dans le Grand Périgueu -> https://t.co/ISRlLHNsYn
19:16Larche : Chasse aux déchets sauvages ouverte ! -> https://t.co/BdgxMlpjow
18:58RT : Derrière Zemmour, l’irrépressible banalisation de l’extrême droite dans les médias via https://t.co/bfcFXMeYh2
17:54Vous les croiserez sûrement ! La team des jeunes de sera de la partie pendant les vacances de la Tou… https://t.co/UURIejsocH
16:26Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» | L'Echo https://t.co/SQZVnPyhnC via
16:21RT : À chaque fois que ce message est liké je fais 10 pompes. https://t.co/jpZY7uK6ff
16:19RT : Le député et ancien a été mis en examen pour fraude fiscale, détournement fonds publics,… https://t.co/LW9h14CXJJ
16:17RT : On se souvient que le Député Villani a voté la suppression de l’obligation d’accès pour les handicapés à tous les l… https://t.co/owKnnRwlEk
16:17RT : rares images d'une sublime panthère des neiges . https://t.co/rF7vUAo5Db
16:16RT : STROMAE L’artiste belge va porter plainte contre les organisateurs et organisatrices de la marche anti PMA du 06 o… https://t.co/X14jPBr81q
14:00RT : ALERTE ORAGE Les services de météo France ont placé le département de la Corrèze en vigilance Orange, pour un épiso… https://t.co/PjpbeKZisS
13:02Périgueux : Lionel Pascal (PRG Périgueux) au PS Dordogne : "l'huile est plus utile dans les rouages que sur le feu"… https://t.co/6M2RE1l5GP
11:56Escoire : Orages : Dordogne passe en alerte orange -> https://t.co/NURStZhi5q
10:28Beaupouyet : Leur maison brûle entièrement cette nuit près de Bergerac -> https://t.co/UqSWXKjYK2
09:09# # - -Vienne : Les 20 ans de la petite unité de vie de la cité Thuillat -> https://t.co/hR4Vhnq8sk
09:07# # - -Vienne : Le mariage, tendance néo-trad -> https://t.co/0xOJfisOMS
09:06# # - -Vienne : Le NPA veut faire converger les luttes et les colères -> https://t.co/Jn2P13zXkG
09:04# # - -Vienne : Sensibiliser et inciter le public à être «co-producteur» de sa sécurité -> https://t.co/CwIB6vhDJG
09:00Région : Les besoins de logements d’ici 2030 -> https://t.co/J2azhaYyRv
08:58Région : Nouvelle alerte aux pesticides -> https://t.co/AjzF8p5M3t
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE

Il faut sauver «L’Arche de l’abeille»

Apiculture

Philippe et Patricia Gonthier sont arrivés à Larche en septembre 2017. Entre valises et meubles, 21 ruches pleines d’abeilles. Après une saison  catastrophique, 13 ont résisté. Pour préserver leur micro élevage, ils lancent un financement participatif sur la plateforme Tudigo.
Une vie de jardinier pour Philippe Gonthier. Avec à la clef, une toute petite pension de retraite et une passion qui s’installe dans son quotidien :  l’abeille. Patricia Gonthier, après une carrière dans le secrétariat de direction, travaille à mi-temps dans le domaine du service à la personne. L’autre moitié de son temps, elle accompagne son époux dans sa nouvelle activité malgré son allergie aux piqûres de l’animal ! Une histoire d’amour : entre un homme et une femme, entre les hommes et les abeilles. «Du fait de mon métier, j’ai quelques soucis de dos. J’ai du mal à marcher mais il ne se passe pas un jour sans que je soigne mes abeilles. Nous avons perdu 55 % de nos ruches. J’ai dû brûler des cadres à cause de la fausse teigne. Je les surveille pour éliminer les frelons. Mes ruches sont installées sur mon terrain à Larche et j’en ai quelques unes sur le plateau du Causse.  Avec la sécheresse, il a fallu porter de l’eau tous les jours et les nourrir au sirop. Sans ça, j’aurais perdu tous mes essaims. J’ai regretté d’avoir procédé à la récolte du miel en juin. Après le sirop, je les ai nourris au sucre candy pour qu’elles tiennent le coup. J’ai demandé au paysan d’à côté d’arrêter de pulvériser les ronciers. Il a été d’accord. Je les taille moi-même» raconte Philippe Gonthier.
Il s’estime débutant en matière d’apiculture. Il apprend chaque jour un peu plus en observant ses propres abeilles et en échangeant avec d’autres apiculteurs, amateurs et professionnels. Comme pour beaucoup d’entre eux, les temps sont à la catastrophe écologique. Glyphosate,  néonicotinoïde, frelon asiatique, varois, fausse teigne s’apparentent aux ancestrales plaies égyptiennes. Ici, nul châtiment divin. Les responsables : les pratiques économiques, agricoles et industrielles. Abeilles, oiseaux, flore... C’est tout le vivant qui entre dans le processus de l’entropie. Alors  face à ce désenchantement criminel, Philippe et Patricia Gonthier se tournent vers la solidarité active et le soutien citoyen. Ils jouent la carte de  l’audace et décident de lancer un financement participatif sur la plateforme Tudigo pour permettre à «L’Arche de l’abeille» de poursuivre son élan de préservation. Une façon de participer au message d’alerte que nombres d’associations et collectifs diffusent au sein de la «société civile». Pour  rappel, dans la nuit du 14 au 15 septembre dernier, ils ont été 42 députés à avoir rejeter l’inscription dans la loi de l’interdiction du glyphosate d’ici 2021. Cette nuit là, après d’âpres débats et surtout beaucoup d’absents dans l’hémicycle pour cause de vote nocturne, la majorité a renoncé à l’engagement présidentiel...
En ce «jour des Morts», l’initiative toute personnelle de Philippe et Patricia Gonthier relie celle de l’appel national des Coquelicots à se rassembler pour interpeller les pouvoirs publics. À Brive, c’est vendredi 2 novembre, à 18h15, au 2 bis avenue du Président Roosevelt.
SP
www.tudigo.co/don/larche-des-abeilles

Men's Nike SB Bruin Zoom 'Desert Ore' [AQ7941-201]