Les élus unis pour la ruralité

Manifestation

Samedi 12 septembre, une cinquantaine de personnes, en majorité des élus, s’est réunie au Lardin-Saint-Lazare afin de protester contre la fermeture de quatre brigades de gendarmerie, dont celle de la commune.
Pour le représentant de la commune de Sainte-Alvère, également concerné par une fermeture, « j’ai fait le choix de vivre dans un petit village car il y avait tous les services mais ils disparaissent petit à petit. Comment va-t-on attirer les jeunes ? ». Francine Bourra, conseillère départementale et citoyenne du Lardin-Saint-Lazare, s’inquiète des conséquences de la fermeture de la brigade. « L’une des plus grosses entreprises de Dordogne est sur notre territoire avec les risques qui peuvent y être liés en raison d’un important trafic routier. Nous connaissons beaucoup de délinquance itinérante et nous avons une population vieillissante qui a besoin d’être rassurée. Je ne comprends pas la décision de fermer notre brigade, surtout à une époque où le terrorisme arrive aux portes de nos campagnes ». Elle affirme son soutien à la lutte contre la désertification des campagnes.
Dominique Bousquet, conseiller départemental, président de l’Intercommunalité et maire de Thenon, insiste également sur la recrudescence de cambriolages. « Les gendarmes nous incitent à installer de la vidéosurveillance pour pouvoir suivre les délinquants entre Thenon et Terrasson. Cependant, si les délinquants sont repérés, il faut bien des brigades sur le trajet pour les arrêter. » Il évoque aussi « des éléments à surveiller sur notre territoire. Notre département est classé à risque et il ne faut pas nier l’influence que des prédicateurs venus d’ailleurs peuvent avoir sur des familles parfaitement intégrées ». Conscient que des réorganisations peuvent être nécessaires, il déplore cependant le manque de concertation, de dialogue avec les élus. « On n’est pas naïfs, ça sera difficile d’empêcher la fermeture des brigades concernées mais on doit rencontrer le préfet, les gendarmes et notre maître mot doit être la solidarité »
B. Ovaguimian

Yeezy 350 Boost