Une caserne de proximité

Cérémonie

Les sapeurs-pompiers du Lardin-Saint-Lazare ont fêté leur sainte Barbe vendredi 13 janvier. Le lieutenant Jean-François Laporte, chef du centre de secours, a présenté le bilan 2016 : 47 missions d’incendie, 266 secours à personnes, 28 opérations diverses, 55 renforts, et
52 manœuvres. Le bilan est en hausse et les effectifs stables. Trois pompiers ont quitté le centre  un jsp va intégrer l’effectif et un dossier d’incorporation est sur le bureau du chef. Le centre du Lardin compte actuellement 24 pompiers.
Au titre des projets, le remplacement de l’ambulance devrait avoir lieu dans l’année. Les travaux d’extension de la caserne devraient débuter en avril 2017 et se terminer en 2018. Le coût est d’environ 375 000 e et les communes desservies en premier appel ont donné leur accord pour en
financer la moitié. Après de longues années d’attente, Le Lardin va enfin disposer de locaux adaptés à ses besoins.
Le colonel Colomès, directeur départemental du sdis 24, a souligné « Le centre du Lardin a, en 2016, passé le seuil fatidique des une intervention par jour. C’est significatif du dynamisme du centre et de l’intérêt opérationnel qu’il représente ».
En l’absence de Laurent Delage, c’est Liliane André, adjointe, qui a lu le discours du maire de la commune. L’acte de cession à titre gratuit au sdis du bâtiment communal qui abrite la caserne a été signé en novembre 2016. « Il est normal que vous disposiez des moyens nécessaires pour que vous puissiez vous adapter aux effectifs qui tendent à se féminiser ». Le maire insiste sur la formation des jeunes. « Former des jeunes, c’est affirmer la nécessité d’agir pour développer le volontariat et pour le maintien des centres de secours de proximité ».
Dans le même esprit, la commune a, depuis deux ans, détaché le chef de corps dans les écoles pour les tap.
Francine Bourra, conseillère départementale du Haut Périgord Noir, rappelle l’importance de conserver la caserne.
Dominique Bousquet, conseiller départemental et président de la communauté de communes, note : « On a la chance d’avoir trois casernes sur la CdC (Terrasson, Thenon, Le Lardin) », et ajoute : « Vous êtes devenus des vrais professionnels de la sécurité grâce aux nombreuses formations ». Le Département verse 17 Me au sdis, les communes à peu près autant. De plus, la loi NOTRe donne la possibilité aux CdC de se substituer aux communes pour le financement des contingents. « Il ne s’agira pas d’une économie pour les communes puisque la part prise en charge par la CdC sera déduite de l’allocation versée à la commune. Mais, l’essentiel, ce ne sont pas les chiffres. L’essentiel, c’est la valeur humaine, nos capacités et nos compétences. Bravo pour tout ce que vous faites. On a besoin de vous ».
Les discours ont ensuite laissé la place aux remises de diplômes aux jsp et pompiers et, enfin, aux remises de galons aux promus : Benjamin de Carvalho 1ère classe ; Nicolas Dhabit, caporal-chef d’équipe ; Frédéric Villin caporal ; Emmanuel Delpy sergent-chef ; Jean-Marc Gardet sergent-chef.

Air Max 95 20th Anniversary