Le Lardin, « Le chemin est passionnant mais difficile »

Vœux

C’est par une pensée pour son adjoint Olivier Rouzier touché par un deuil tout récent que Laurent Delage, maire du Lardin-Saint-Lazare a ouvert ses vœux vendredi 4 janvier. Des vœux qui, selon lui, représentent un « temps de rassemblement et d’échange, un moment de démocratie ». De gros travaux ont eu lieu en 2018 avec la réhabilitation du centre de secours pour un coût de 300 000 euros dont 50 % à la charge des communes, l’amortissement du sol de la crèche (3 000 euros) et la transformation de l’ancienne gendarmerie en centre de santé (800 000 euros).
Sont encore en cours, à Saint-Lazare, l’enfouissement de lignes électriques et téléphoniques, la réfection de l’ancienne mairie et l’aménagement de la place de
l’église ; au Lardin, des travaux sur le réseau d’assainissement. 2019 verra la fin de ces travaux mais aussi l’arrivée de la fibre, quelques travaux d’éclairage et, sans doute, le début de la reconstruction de la salle des fêtes. De plus, le maire annonce que la fiscalité n’a pas augmenté et il espère que cela continuera jusqu’à la fin de son mandat en 2020. Malgré la situation parfois difficile, les investissements continuent.

nike air max 90 hyperfuse