Fil info
20:32Saint-Ybard : La Corrèze gourmande en chemin de traverse -> https://t.co/3aX4G5EMH5
19:59Football : Gourvennec, ça ne pouvait plus durer -> https://t.co/wNqUyRVIwz
19:57Handball : Cédric Sorhaindo sort de l'ombre -> https://t.co/h7GUFrwPbH
19:44France : Le ralentissement mais aussi la précarisation de l’emploi -> https://t.co/yjHGlEmmHD
19:27Dordogne : Les efforts des communes récompensés -> https://t.co/yvapJPEjmG
18:52Châteauroux : Le square Charles de Gaulle bientôt rénové -> https://t.co/yPo7iZAgec
18:20# # - -Vienne : Un démarrage décevant -> https://t.co/XbHnGxVacZ
18:09Indre : La volière de Sainte Hélène exposée à Montréal -> https://t.co/jkslRrDy2f
17:53RT : [] Disparition inquiétante de Grégoire, 17 ans, à . Merci de vos RT pour aider les enquêteurs d… https://t.co/ahVm35h3JD
17:52 -Vienne - : La commune, deuxième ville de Limoges Métropole -> https://t.co/wgbpHdhJDH
17:49-Yrieix-la-Perche -Vienne - -Yrieix-la-Perche : Un club où il fait bon vivre -> https://t.co/BkD0OsaJO0
17:47-léonard-de-Noblat -Vienne - -Léonard-de-Noblat : Union Musicale: le président Fabien Béchameil p… https://t.co/WjXJSOhsZa
17:45 -Vienne - : Voeux: tant de choses ont changé -> https://t.co/cxFT8guDAS
17:21Carsac-Aillac : De nombreux aménagements à Aillac pour les vœux -> https://t.co/7EvVfKlHQb
17:17RT : Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:32Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:01Le Blanc : Des habitants exposent leur talent au centre social -> https://t.co/5U2kXD91Fv
15:57Les Petits Frères des Pauvres de Limoges recherchent des bénévoles. https://t.co/6bf4iiAkuw
15:56Valençay : Du Gers à l’Élysée en fauteuil roulant -> https://t.co/DtWZ5IiU2N
15:54La Châtre : Ton Aben narre l'histoire des moulins de La Châtre -> https://t.co/3Mo3Arc3IT
15:45RT : Les amis, INFORMATIONS IMPORTANTES ci-dessous concernant l'évènement 🏀de ce mois de Janvier. Venez tous sa… https://t.co/owXLaKOz9L
15:43Coulounieix-Chamiers : Patrick sort des rails, mais reste cheminot de cœur -> https://t.co/cJOiPyRx8C
15:40RT : INTERVIEW : Koffi Kwahulé, lauréat du Grand Prix de Littérature dramatique 2017 pour “L’Odeur des arbres”, Ed.... https://t.co/NwBSmH4MsJ
14:21RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
13:54RT : L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:47Région : On recherche des documents et autres -> https://t.co/yplM13e3Yh
13:45Soirée ciné en partenariat avec ! Places offertes aux adhérents ! https://t.co/BGuoLDIcXb
13:39L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:24 Votre site web est HS ? Impossible de se connecter...
12:15RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
11:52Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
10:22RT : EXERCICE de sécurité civile. Simulation d’un attentat terroriste à Oradour-sur-Glane. Cellule de crise à la préfect… https://t.co/J06P3ladDQ
10:09RT : Exercice attentat à Oradour-sur-Glane : le préfet vient d’arriver à la cellule de crise https://t.co/cbJOJFlLJm
10:06RT : Sarlat-la-Canéda : Les salariés de Rougié sont toujours aussi mobilisés -> https://t.co/sXL7BqawzG
10:06RT : Assez rare ces jours-ci pour être signalé : il fait beau sur les toits de ce soir, depuis le 5e étage de l… https://t.co/N4YqKWMBF9
10:05RT : : un accident s'est produit ce soir sur la route de Lissac : ne voiture avec 4 personnes à bord, seule sur l… https://t.co/fTiHSA75v1
10:05RT : A20 fermée à hauteur de St Sylvestre en direction de Limoges pour battue administrative. Déviation locale mise en p… https://t.co/DBbcRdSN9p
10:05RT : en cours Simulation d’un terroriste à Forces de et d… https://t.co/1gtUpG6iZq
00:50Corrèze : A20 : Fermeture successive des bretelles des échangeurs n°47 «Donzenac» à n°52 «Noailles» | L'Echo… https://t.co/qEiZXJNgJY
00:46Région : 75 ans et un bel avenir à construire | L'Echo https://t.co/RrxHnw2GRj via
23:18International : La Palestinienne Ahed Tamimi maintenue en prison -> https://t.co/VqUIMJdnNV
23:16France : Les zadistes rêvent au Larzac du 21e siècle -> https://t.co/MsRPtcWEJN
23:14France : Le gouvernement met fin à « l’aéroport de la division » -> https://t.co/t6juicJBHe
21:45Chanteix : La commune se mobilise pour son école -> https://t.co/9tEWbsoFhN
20:57 : un accident s'est produit ce soir sur la route de Lissac : ne voiture avec 4 personnes à bord, seule sur l… https://t.co/fTiHSA75v1

Un plein de pep's et de vitalité

Culture

Il est vrai que le salon Aproart essaie de réunir chaque année des artistes de talent. Mais ce 20e salon est encore différent. C’est une nouvelle énergie qui est donnée après avoir contemplé ces 230 pièces à l’école des Galibots de Lavaveix-les-Mines.
A l’entrée, place au réalisme de Catherine Chauloux, artiste peintre retenue pour l’affiche de cette 20e édition. Ses toiles se télescopent avec  les portraits colorés  de Démété Gaio, artiste creusois. Deux styles totalement différents. Une différence assumée et voulue par Aproart qui «n’hésite pas à faire des contrastes pour attirer l’œil», avoue Martine Sebenne qui nous fait visiter les lieux quelques minutes avant l’effervescence du vernissage. Et cela fonctionne. A  leurs côtés, les sculptures de Claire Laert. Les sculpteurs sont nombreux sur ce 20e Salon. Un choix naturel au vu des dossiers reçus. Des dossiers qui quelque soit le style sont de plus en plus nombreux. 40 sont déjà en attente pour 2018, «la sélection est rude», note Martine Sebenne. Le chemin se poursuit dans le couloir direction les autres salles. Des toiles jaillissent tels les rayons de soleil dans un ciel gris : le bovin’art de Christine Gasnier impressionnée à son arrivée en Creuse par le nombre de vaches illumine le Salon. On retrouve  les vaches dans chacun de ses tableaux aux titres humoristiques ou un peu provocateurs.
Contraste saisissant avec la première salle où se côtoient Kryss Cheix sculptrice, les tableaux évoquant la mer de Véronique Clément ayant vécu 20 ans sur un voilier mais aussi le réalisme  presque photographique d’Andrée Bars dont la Dame à la licorne fait forte  impression.
Voyage vers d’autres horizons dans la 2e salle où Nelly Burnotte, premier prix au salon d’automne de Paris s’expose aux côtés de German Parra artiste colombien sans oublier Jacques Cinquin, figure d’Aubusson. Ses petits baigneurs mis en scène sont parsemés un peu partout dans l’exposition. Le public ne peut être que transporté. Vers un monde enfantin peut-être mais transporté. Un monde enfantin que l’on retrouve de l’autre côté de l’école des Galibots avec l’artiste d’origine éthiopienne Abiy Gédiyon qui présente quelques-unes de ses œuvres aux côtés de celles réalisées par les enfants de l’école de Lavaveix-les-Mines. En attendant de visiter cette partie qui réserve plein d’autres surprises : la mythologie de Michel Bassat, les tableaux de François Lassere ou encore les meubles de Francine Thibaud et les mobiles de Josiane Coste Coulondre, le choc se poursuit avec dans la grande salle les tableaux de Cécile Delikouras qui peint le temps, l’Egypte ou encore la place de l'homme. Face à elle se dressent les œuvres sur inox de Marc Lachaise. Spectaculaire. Contraste encore avec la douceur des sculptures en terres cuites de Véronique Dell’Accio et des œuvres tissées de Galla. Un travail d’orfèvrerie.
Pour aller de l’autre côté, le voyage passe par les toiles du président d’Aproart Olivier Sebenne qui jusqu’alors avait toujours refusé d’exposer... Certaines sont même en hauteur. A  Lavaveix, il ne faut pas hésiter à jeter un œil partout. Mais aussi celle de la mascotte de l’association Laurent Brugère.  Christophe Vivant sculpte directement dans le bois et se laisse guider. Comme dans ses branches d’acajou. «Je pars d’en haut et je descends, c’est une taille directe sans machine, à la main. Jusqu’à la fin, cela peut changer, c’est vivant», explicite-t-il.
Vivant comme l’art dans toute sa diversité. Et c’est bien là l’objectif de l'association Aproart, le démontrer. Un de ses paris était de participer au renouveau de la tapisserie en amenant les artistes vers elle. Pari réussi, plusieurs d’entre eux ont déjà été tissés c’est le cas de Mourad Harbaoui, exposé.
Des artistes débutants, confirmés, d’ici et d’ailleurs se mêlent pour un 20e Salon de haut vol qui nous fait oublier le temps de la visite la morosité ambiante. «C’est un antidote à la morosité», constate Olivier Sebenne, fier de ce 20e Salon. «On ne peut que s’émerveiller», avoue Martine Sebenne. C’est le moins que l’on puisse dire et tout n’est pas écrit. N’hésitez pas à aller pousser la porte de l’école des Galibots sans oublier celle des Meubles Blondor (voir encadré).
Exposition à voir jusqu’au 25 août du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 19h.

Une exposition à la galerie Blondor
Un partenariat existe entre l’association Aproart et les Meubles Blondor de Lavaveix-les-Mines qui accueille en son sein une deuxième exposition. Pas moins de 111 œuvres sont installés dans cette «galerie». A voir aussi jusqu’au 25 août, du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 19h.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.