Fil info
22:48International : L’Aquarius veut repartir « au plus tard fin juillet » -> https://t.co/L6bzOStr2v
22:46International : Trump-Poutine : un face-à-face de détente -> https://t.co/Tx4pilXpwv
19:30Région : Avec la mort de l’auteur des faits l’enquête est close -> https://t.co/RX3HdkC3HV
18:32Châteauroux : Sur la voie de l’harmonie avec l’aïkido et les arts martiaux -> https://t.co/BEqnD9GWNZ
18:15Argenton-sur-Creuse : L’AIDAD en recherche d’employeurs -> https://t.co/xng5F78M5P
17:59Indre : A Buzançais, tous européens ! -> https://t.co/xjPbeSRNoG
17:38Bergerac : Victoire des Bleus, parenthèse populaire mais pas amnésique -> https://t.co/LeWCMKAIee
17:34Lubersac : 120 jeunes rugbymen en stage sous le soleil -> https://t.co/WzR5wotPmv
17:25RT : Spéciale dédicace aux identitaires https://t.co/IlqKvbKYQl
17:25RT : ⚠️RETWEET⚠️ MERCI LES BLEUS! Merci de RT cette photo, Pif souhaite retrouver cet homme et lui offrir un abonnement!… https://t.co/qOQHFcXvUt
17:23RT : ⭐️⭐️ https://t.co/4tsbd32l8E
16:29Dordogne : Régressions et destructions -> https://t.co/WN0Ju0syrZ
16:06 des connards de fêtards footeux ont tué et blessé plusieurs personnes
15:59Corrèze : 80.000 € d’aides pour Créa Commerce en Haute-Corrèze -> https://t.co/H3Zug9HPfE

Le domaine de Puylagorge ne demande qu’à grandir

En 2006, Tim et Jeanine Van Dam achètent l’ancien monastère  du domaine de Puylagorge datant du XIIIe siècle. En douze ans, le couple a fait de ces bâtiments un site d’accueil pour tous, notamment pour les handicapés, comme en témoigne un label reçu en 2016. Le débit internet inadapté à l’entreprise lui cause d’énormes problèmes de communication et freine son  expansion. Rencontre avec deux passionnés néerlandais qui se battent au quotidien pour développer leur entreprise.
« Au départ, beaucoup de personnes nous ont pris pour des fous et nous demandaient, ce que nous allions faire de cette ruine », confie Jeanine Van Dam. Avant  leur  achat, le domaine était resté vide durant 60 ans. Les derniers habitants étaient une famille juive qui s'est réfugiée ici pendant la guerre. « Les premières années, nous ne pouvions venir ici qu’en Jeep. Nous avons pris notre projet en main pour finalement accueillir nos premiers clients trois ans plus tard, en 2009 », confie la patronne. Le rêve de créer un parc de vacances où chacun se sent le bienvenu tout en profitant du calme est devenu pour Tim et son épouse Jeanine une réalité.  
Si l’on fait le tour du domaine, on peut remarquer une quinzaine de grandes tentes dites « Safari » et à coté d’elles une dizaines de chalets. De nombreux équipements sont proposés : piscine avec élévateur, terrains multi-sports adaptés et également château gonflable, snoezelen, mini-ferme et jeux pour les enfants. Tout comme des animations comme un karaoké, des feux de camp,  des balades en âne, des soirées dansantes, des projections de films et des jeux de société. Il est aussi possible de s’exercer au tir à l’arc, ou à la sarbacane, ainsi que de se promener en joëlette avec un moniteur. Des promenades adaptées à cheval, en calèche, la pêche, des baignades avec toboggan en étang et un golf avec un moniteur diplômé complètent ce panel de divertissements. Un service de restauration offre en plus du service des repas sur réservation, des menus adaptés au régimes spécifiques, à emporter ou livrés sur les lieux de visite. Sont également proposés des repas à thème (banquets, réunions de familles, etc). « En 2017, en plein été, nous avons reçu environ 250 personnes par jour », indiquent les patrons. En saison, le domaine fait travailler douer personnes.
Un label tourisme
handicap
Jeanine Van Dam est aussi co-gérante de l'association belge et néerlandaise « Vrienden van Puylagorge » (Amis de Puylagorge.)  Une grande association de bénévoles qui s'occupent pendant l'été des enfants handicapés. Cet accueil fait suite à l’obtention d’un label « Tourisme et handicap » physique et mental obtenu en 2016 et qui a permis de recevoir l’année dernière 400 personnes à mobilité réduite. Le domaine accueille également des  centres, comme la MAS de Vierzon, qui fut le groupe-pilote : « Leurs compliments nous ont encouragés à poursuivre dans ce sens et dès 2017, les premières réservations ont débuté et nous avons essayé de réfléchir à tout ce qui pouvait  faciliter leur séjour. »
Zone blanche
Les grands travaux entrepris pour l’amélioration du service internet sur ce territoire ne semblent pas avoir porté leurs fruits. En effet, le Domaine de Puylagorge semble avoir été oublié dans ce plan. Jeanine Van Dam précise : «  Notre débit varie entre 0,3 et 2,7 mégas alors qu’au village le plus proche (500 m), il dépasse les 70 mégas. Dans ces conditions, il est difficile de travailler alors que notre entreprise est en plein développement. Parfois, j’ai envie de tout arrêter. Qu’est-ce que je peux faire pour sauver mon entreprise ? J’ai écrit aux pouvoirs publics, un agent est venu et depuis plus rien. Une nouvelle saison va débuter et sans résolution, cela sera une nouvelle fois difficile pour les réservations, les achats et bien d’autres aspects. Une correspondance mûrit dans le tiroir et est prête à être envoyée au ministre. »  
Jean-Louis Viau

Infos pratiques et renseignements : Domaine de Puylagorce  Tim et Jeanine VanDam 36370 Lignac, Contact, tél, 09.60.44.23.07, ou 06.79.69.62.17. Info@camping-parc-de-la-brenn.eu, site www.camping-parc-de-la-brenne.eu

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.