Fil info
20:37La Châtre : La fibre optique suscite satisfaction et questions -> https://t.co/IRc7rV0Nac
20:35Châteauroux : «Je pense que le théâtre sauve» -> https://t.co/aAHOjmAGNJ
20:33Châteauroux : Leur refus d’une planète dégradée -> https://t.co/G3b4pvSemx
20:21Annesse-et-Beaulieu : Le patient recherché a été retrouvé -> https://t.co/h35pEBoIur
19:26Périgueux : Découvrir le patrimoine meunier et son histoire -> https://t.co/2pr6xppp4L
19:24Périgueux : Patrick Palem avec la majorité présidentielle -> https://t.co/k9pVZ2xdy6
19:08Annesse-et-Beaulieu : Le patient sort du centre de rééducation... mais ne rentre pas -> https://t.co/74khWa6toV
17:12Bergerac : Fabien Ruet candidat socialiste... dans les paroles, pas dans les actes -> https://t.co/DiAr4aPHx0
16:42 Si se mettait à dire qu’il n’était plus 1 opposant à ...… https://t.co/y8WvQCo8L0
16:24Périgueux : Attention aux collectifs citoyens qui servent à avancer masqués -> https://t.co/mVvilKoKhB
15:31RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
15:23Périgueux : Porter la parole des morts -> https://t.co/Uu7P5h5Bph
07:24Région : Les dirigeants territoriaux francophones se rencontrent -> https://t.co/VuJ3UwXECG
06:52Pour la campagne des , ça chauffe déjà à Saint-Léon-sur-l'Isle. Dans ce bastion la liste sou… https://t.co/wYhb54aML7
06:48Saint-Léon-sur-l'Isle : Le maire sortant raccroche, un de ses adjoints candidat -> https://t.co/I8l8d02mB1
06:20Grun-Bordas : Une famille relogée après l'incendie de la maison -> https://t.co/Q7b914JAtN
06:05De nouveau, appelés cette nuit près de pour un départ d'incendie dans 1 maison. C dans… https://t.co/gPmA5zdzod
06:02Coulounieix-Chamiers : La maison brûle, elle saute du 1er étage près de Périgueux -> https://t.co/4gMR7K5EsL

La jeunesse du Val de l’Aurence clé d’une réouverture réussie

La bibliothèque a déjà de nouveaux adeptes

A peine deux mois après sa réouverture, la bibliothèque du Val de l’Aurence a déjà ré-ussi son pari : attirer plus de visiteurs et un nouveau public, tout en continuant à garder les habitués.
«On a énormément de monde qui est venu visiter, et il y a eu beaucoup de retours positifs.» La directrice Mme Josselin a effectivement des raisons d’affirmer le succès de la nouvelle bibliothèque. Entre la réouverture officielle le 26 mai et le 21 juillet, elle a enregistré 450 nouveaux inscrits, dont 122 sur le seul mois de mai... Ou plutôt sur les quelques jours qui y restaient!  «Ce sont de beaux résultats, surtout en période estivale» qui voit habituellement les bibliothèques délaissées. La réouverture a en effet insufflé un nouvel élan à une bibliothèque qui peinait à attirer un nouveau public. «On avait déjà un espace pour la petite enfance», qui s’est depuis spécialisé, mais les adolescents, eux, n’y trouvaient pas leur compte. Alors aux grands maux les grands remèdes, la bibliothèque a décidé de créer un espace DVD et jeux vidéos, faisant ainsi du multimédia son fer de lance. Et on peut dire que ça valait le coup : sur les 50.000 documents empruntés en deux mois, 8.500 étaient des DVD. Quant à l’espace jeux vidéos, où l’on joue directement (pas besoin d’acheter la console à la maison), il recense déjà 1.850 personnes enregistrées.

Des nouveaux publics attendus

Ces nouveaux pôles «correspondaient clairement à une attente» d’un public plus jeune, qui semble déjà avoir ses habitudes. Tout au plus peut-on dire que les mercredis après-midi et les samedis, période où les adolescents sont les plus nombreux, «il arrive que la cohabitation soit difficile» avec les habitués qui désirent plus de calme. Il faudra sans doute un peu de temps avant que chacun trouve ses marques. L’espace de la nouvelle bibliothèque est en effet entièrement ouvert, et il peut arriver que le volume sonore monte... Toutes proportions gardées, évidemment. «Le personnel est aussi là pour montrer aux jeunes toutes les possibilités de la bibliothèque. Nous nous donnons comme mission de les accueillir», comme de                              
leur apprendre ou leur rappeler les règles de vie d’une bibliothèque. Gageons que les problèmes de cohabitation ne dureront pas.
Mais les adolescents n’étaient pas la seule cible de la bibliothèque ; il s’agissait aussi de fidéliser les étudiants, qui ne se retrouvaient pas dans un lieu qui manquait d’espace de travail. Un espace qui manquait d’autant plus que le quartier fourmille de jeunes adultes. Il rassemble des facultés et des écoles, mais aussi des résidences universitaires. La rénovation a ainsi développé des pôles pour étudier en toute sérénité, ainsi que de nombreux postes d’accès à Internet. Ne reste plus qu’à attendre septembre et la rentrée universitaire, qui devrait amener une nouvelle vague d’usagers à la nouvelle bibliothèque du Val de l’Aurence.

Jordan XII Slide