Fil info
20:50Brive-la-Gaillarde : Ils ont des chapons bien ronds -> https://t.co/Rdbcp7yXFh
20:29Corrèze : Des lanternes vraiment éclairantes ? -> https://t.co/GWu4PM1g5r
19:26 Quels sont les matchs qu'il faut perdre? ;-)
19:25Indre : Le Poinçonnet se sort du piège -> https://t.co/X8iPrtYkY8
19:22Argenton-sur-Creuse : Le Comité de défense de la gare toujours en colère -> https://t.co/17cx454dXi
19:22 Cc .
19:21Châteauroux : Saint-Denis : les habitants ne désarment pas -> https://t.co/140zpPbZ8H
19:21Indre : Acte V : 150 à 200 manifestants dans le froid -> https://t.co/z2o1ekVOlP
19:03Les Gilets jaunes sur la RN145 et au Monteil-au-Vicomte https://t.co/QQb4K4ZdF5
18:59Et un acte V. La détermination des gilets jaunes de la Creuse unie ne faiblit pas. Ils poursuivaient la mobilisati… https://t.co/MOksBVlhkr
18:39Coulounieix-Chamiers : Éco-responsabilité : la Dordogne veut montrer l’exemple -> https://t.co/T0zkgGmhqG
18:13Périgueux : Une boutique pleine de couleurs et de saveurs -> https://t.co/DtJI4a4Iwz
18:12Sarlat-la-Canéda : Des dossiers techniques et divers -> https://t.co/9oKO7Eut2C
18:06 la place du Civoire se fait Agora. Prises de paroles appel à signature pour le référendu… https://t.co/dfl60aFI9B
17:44 dépôt de bougies place du Civoire en mémoire des victimes de l'attentat de Strasbourg et des G… https://t.co/0XFkJ1jGZo
17:21Neuvic : «Je filme le métier qui me plaît» -> https://t.co/q8BgC4x8Gn
17:01 à peine 17h sous la halle Brassens une centaine de personnes se prépare à marcher dans les ru… https://t.co/1efHVajX5Y
17:00Périgueux : Les Gilets jaunes restent mobilisés -> https://t.co/01RuEzIp1S

Une aide pour utiliser les outils informatiques

Dans le cadre de son agrément de service civique, Harmonie Mutuelle a missionné deux jeunes volontaires pour accompagner les habitants du Limousin dans leur apprentissage des outils informatiques et numériques, en vue de réduire la fracture numérique.
Pour Harmonie Mutuelle, «les nouvelles générations de digital natives sont clés pour créer davantage de lien social avec ses publics et réduire la fracture numérique». Avec Serena et Julian, les deux jeunes engagés en service civique jusqu’en août prochain, Harmonie mutuelle va bientôt proposer à Limoges des ateliers d’accompagnement personnalisés à la découverte des nouvelles technologies. «Nous avons les uns les autres beaucoup de choses à nous apporter en retour.» explique Nadège Chartier, responsable animation de la vie mutualiste d’Harmonie Mutuelle territoire Limousin et Tarn et Garonne-Lot.
Gratuits et ouverts à tous, ces ateliers animés par Serena Amoussou, 24 ans, étudiante en Master LLCE, et Julian Aubel, en formation d’opérateur wakeboard âgé de 19 ans, permettront aux participants d’acquérir un premier bagage numérique (réseaux sociaux, messagerie, pack office) et d’apprendre à utiliser les services en ligne (santé, emploi…) afin de favoriser le lien social et l’accès aux démarches en ligne.
«Cela fait plus de 2 mois que, pour commencer, nous avons pris contact avec les associations locales comme Face Limoges, Boutique Club Emploi afin de faire connaître notre démarche et nous rapprocher des personnes ayant besoin d’apprendre à utiliser un ordinateur, que ce soit dans leur recherche d’emploi ou pour rester connectées avec leur famille et amis. Nous avons conçu des ateliers d’une à deux heures pour connaître le pack office, comprendre les réseaux sociaux et les principes de sécurité. C’est un beau challenge pour nous d’arriver à transmettre nos connaissances à des personnes plus âgées que nous, dans un cadre professionnel, en bénéficiant des précieux conseils de Nadège Chartier, notre référente Harmonie Mutuelle. Outre le fait d’ajouter une nouvelle expérience professionnelle à nos CV, nous apprenons beaucoup, et le volet social, tout aussi important, est très enrichissant» expliquent les jeunes en service civique.
Aujourd’hui, un Français sur cinq est en situation de précarité numérique, la moitié d’entre eux souffre également de précarité sociale. En effet, si seulement 15 % des Français n’ont pas de connexion Internet à domicile, ce sont surtout les personnes âgées (52 % ont plus de 70 ans), les personnes seules au foyer (41 %) et les non-diplômés (48 %) qui sont concernés. Cette situation a pour conséquence de renforcer l’isolement des plus fragiles et des plus démunis.
Une expérience qui devrait donc être porteuse.