Fil info
21:08RT : ça pousse bien à Saint-Laurent-sur-Gorre, dans le bois, comme dans le jardin. Mais les gendarmes ont interpellé les… https://t.co/tO6LhezHJL
18:43Région : 17 octobre 1961 : massacre à Paris -> https://t.co/BOsHaQssov
18:35ça pousse bien à Saint-Laurent-sur-Gorre, dans le bois, comme dans le jardin. Mais les gendarmes ont interpellé les… https://t.co/tO6LhezHJL
18:12Indre : Alerte sur les retraites, les syndicats appellent à manifester -> https://t.co/G374biUkHI
18:11Dordogne : Un an de prison ferme pour maltraitance sur un très jeune garçon -> https://t.co/Q4zPDNK0ki
18:10Indre : Lisztomanias : cap sur l’Orient -> https://t.co/lK3PQkghtf
18:03A nos lecteurs : Une coupure de courant intervenue lundi à Presstalis a entraîné la non présence de L’Echo chez le… https://t.co/DxxR2Au9Is
17:51Beynac-et-Cazenac : Beynac : une visite de la déviation perturbée par les opposants -> https://t.co/QWc0gGpC2z
17:36# # - -Vienne : «Love» ou «ma vie est un film» -> https://t.co/Fk1a4rY0WJ
17:33Dordogne : Sinfonia se décline en saison -> https://t.co/LHi62MOGx5
17:32# # - -Vienne : Quand des élèves nettoient la planète -> https://t.co/iXaw9oAL9n
17:26Réforme des lycées : grandes inquiétudes à Valadon à Limoges. Lire communiqué https://t.co/MxEsb5BBTn
17:15Sarlat-la-Canéda : Les Sea Girls : la Revue, un pur divertissement -> https://t.co/tiGCEkXrth
17:13Ribérac : Deux ans d’arts pour la jeunesse -> https://t.co/ejwOXdDNKK
16:46# # - -Vienne : Un cross solidaire pour les enfants du Tchad -> https://t.co/NUVVCUb6HG
15:49Bassillac : Le 9e art a rendez-vous à Bassillac -> https://t.co/IwBPhnMUXD
15:27La Châtre : L'harmonie animera l'inauguration de l'état-major du S.D.I.S. -> https://t.co/wzPCQW4gPZ
15:25Issoudun : Elle n'est pas passé de mode, la « mob' » -> https://t.co/7mSkrHfA7x
14:09Le Bourdeix : Les retraités CGT du Bergeracois défileront jeudi à Périgueux -> https://t.co/zqC4cjxQUo
13:42Dordogne : Une nouvelle expérience télévisuelle -> https://t.co/vEPEvarv54
13:41Dordogne : L’université pour se former à l’entreprise artisanale -> https://t.co/apkOd5t90H
12:43RT : Vigeois : Eden : des pacifistes s’exposent -> https://t.co/EgMCmRCZUJ
12:27Vigeois : Eden : des pacifistes s’exposent -> https://t.co/EgMCmRCZUJ
11:50Haute-Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau | L'Echo https://t.co/F9iC0ipg4m via
11:23RT : ⚠️Accident poids lourd impliqué sur dans le sens ▶️ entre les sorties n°53 (Nespouls) et n°54… https://t.co/PIRsQLIjpi
10:26Bergerac : Code du Travail : le Campanile sur le grill des Prud’hommes -> https://t.co/c7o4oXC2g0
10:10Ussel : Une campagne participative pour maintenir le bar d'ânes -> https://t.co/9M3egHciGr
09:57RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe

Déblaiement, étaiement : ça avance

Une réunion s’est tenue hier à la mairie sous la présidence d’Emile Roger Lombertie, maire de Limoges et en présence de Vincent Léonie et Christian Uhlen, adjoints au maire, des services de la Ville et des assureurs, experts et propriétaires des immeubles situés aux 38, 42, 40, 44-46 et 48 rue de la Boucherie.
Divers points ont été mis en avant. Concernant les squats, le maire va saisir les parlementaires de la Haute-Vienne – députés et sénateurs – afin que la loi soit modifiée en profondeur et qu’elle confère désormais aux municipalités la possibilité d’agir pour faire évacuer les squats. Parallèlement, le maire va saisir les groupes parlementaires de l’Assemblée nationale. L’incendie a été éteint mardi matin mais reste sous étroite surveillance. Après l’avoir sécurisée, la Ville peut désormais envisager la réouverture de la rue de la Boucherie, la rue Charreyron restant fermée jusqu’à nouvel ordre. À cet effet, la mairie s’est assurée que les déclarations de sinistre avaient bien été faites et que les cinq assureurs concernés avaient ouvert un dossier. À la demande de la Ville, la rue va maintenant être déblayée ; une tour d’étaiement va être posée sur la façade du numéro 42 en totalité et partiellement sur les façades des numéros 40 et 44. Cette tour sera disposée à partir d’aujourd’hui et devrait être en place samedi. La rue sera de nouveau accessible, mais uniquement aux piétons et sur le trottoir situé en face des immeubles sinistrés (à droite en descendant). L’ensemble des habitants – 23 personnes – qui ont été pris en charge et relogés par la Ville à     l’hôtel Atrium ou par leurs propres moyens pourront alors regagner leur logement, à l’exception des habitants dont les immeubles qui ont été sinistrés. Les deux commerçants (libraire et disquaire) dont l’établissement est inaccessible sont accueillis pour le premier dans un autre local par la Ville, pour le second, en voie de l’être quand il aura récupéré son stock. Enfin, le maire a insisté sur la nécessité absolue d’entreprendre rapidement des travaux de restauration, de le faire dans la mesure du possible dans un esprit d’entente et d’efficacité. Emile Roger Lombertie les a assurés d’une part de sa vigilance, d’autre part de l’accompagnement de la Ville pour résoudre au plus vite les conséquences de ce drame. La cellule de crise municipale reste plus que jamais active et en étroite relation avec les experts et assureurs afin de coordonner l’ensemble des acteurs concernés.