Fil info
10:06France : Strasbourg sous le choc, le tireur du marché de Noël toujours recherché -> https://t.co/IiFMCLtqAx
08:50 alimentaire - -Vienne : Les chasseurs soutiennent la Banque Alimentaire 87 -> https://t.co/zmK5VsTtQd
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao
18:49Châteauroux : Dernier chantier à la peupleraie -> https://t.co/pfvW6RFY6w
18:46Dordogne : Ils n’ont plus confiance et veulent la démission de Macron -> https://t.co/VazS1u1NLj
18:46Indre : Gilets jaunes : « On reste là, les annonces faites ne suffisent pas » -> https://t.co/D22YnigAPA
18:42Corrèze : Les avocats creusois en grève -> https://t.co/J1DjpUZS39
17:53RT : Bellac : Un automobiliste en panne vêtu d'un gilet jaune, proclamé porte-parole de la fédération 87. Sa première r… https://t.co/noek8ZnaA0
16:49Sarlat-la-Canéda : Trouver le Juste Prix -> https://t.co/IkaKBdtl1B
16:45Corrèze : Ce qui est humain les concerne -> https://t.co/BjaA1IQBaS
15:41Périgueux : Le salon du tatouage victime collatérale des Gilets jaunes -> https://t.co/6vmTzxMKn9
14:01Périgueux : « Une mascarade de notre méprisant de la République » -> https://t.co/nTWhmkF4d1
13:44Un nouvel article sur la prestation de à Limoges. Merci ! https://t.co/JP9Rkv3hNL
13:38Coulounieix-Chamiers : La Société d’économie mixte (Sem) Périgord énergies inaugure sa première centrale photovolt… https://t.co/S0hQA3ewVE
12:40Bergerac : L’intersyndicale des retraités bouscule le député -> https://t.co/fhlgfYdxLE
11:58RT : . n’entend que de l’oreille droite . Les riches restent ses protégés , ils ne seront pas mis à contr… https://t.co/hziRZ6uM9Q
11:51RT : L'exercice de sécurité civile simulant un incendie actuellement en cours au est destiné à tester l… https://t.co/fQk8XsOJck
11:08RT : Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
10:59Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.

Un idéaliste pas dupe qui «aime» le cœur et les yeux grands ouverts

Jeudi à 20h au centre culturel Jean-Gagnant, Jules présentera ses nouvelles compositions avec un EP en 7 titres intitulé «Nos vedettes», accompagné par le Vilain Orchestra.
Plus de 200 dates de concerts au cours des trois dernières années, Jules a choisi de construire sa carrière en passant par la scène.
Depuis trois ans, le voilà en tournée avec le Vilain Orchestra, un pari osé pour un jeune artiste. Sept  musiciens sur scène, des cuivres, des chœurs… Bref, la fête !
Jules a évolué, s’est frotté au public et aux médias un peu partout en France. L’EP «Nos Vedettes» (Abacaba / Musicast) commercialisé, enregistré avec sa fidèle équipe et mixé par Maz (No One is Innocent, Bénabar…) est à l’honneur pour la tournée.
Auteur, Jules est d’abord un chroniqueur d’exception du quotidien cueillant les mots et les comportements du  jour pour mieux en restituer la poésie intemporelle. Ses chansons sont des hymnes à la vie, à l’humour, à la dérision d’un quotidien qui pourrait bien nous engloutir, mais non, au final tout s’arrange. De beaux moments de gouaille et de tendresse, Jules aime raconter des histoires à l’image de son dernier album «Le sale gosse».
Ses chansons croquent en instantanés criants de vérité des femmes d’aujourd’hui.
Car les femmes sont la source d’inspiration de Jules, son passé, son présent et son avenir de prédilection. Idéaliste mais pas dupe, il les aime les yeux grands ouverts et le cœur indulgent.
«T’es chiante» est une attendrissante ôde amoureuse à une sacrée emmerdeuse. Dans «Elle court», une femme moderne s’épuise à prouver sa liberté dans un tourbillon infernal.
Dans «Reste pas toute seule» se dessine le portrait doux-amer d’une jeune femme partagée entre indépendance désirée et solitude difficile.
«Si tu le crois pas» est un tableau qui met en évidence les inhibitions qui empêchent les amitiés homme-femme de devenir des amants.
«Ma p’tite fille de gauche» épingle avec une acide gentillesse les stéréotypes castrateurs de la bonne conscience de gauche.
Et puis... il y a «Ma vieille». Emotion pure. Larmes rafraîchissantes.
Avec ses complices du Vilain Orchestra, Jules captive par son jeu de scène…
Une vraie maîtrise du phrasé vocal et instrumental qui le laisse libre de se consacrer à ce qu’il préfère par-dessus tout : le show.
Une écriture de sale gosse talentueux, des rythmes enflammés, des refrains chantants, la recette parfaite pour faire éloge à la chanson française.
A 20h jeudi 8 mars au CCM Jean-Gagnant.