Fil info
15:17Lurais : Fête des barques : derniers préparatifs avant le grand jour ! -> https://t.co/fk7as6im9Q
12:01RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
11:43 Bravo à vous! Cette Préfet n'a aucune sensibilité! Écoeurant...
11:41 se souvient de sa libération https://t.co/GtLM3w2ESQ
07:36 Insupportable des atrocités sur les animaux 😞
01:03 Si etre contre la cruauté, c'est être anti-… https://t.co/q8wyZnVYSr
23:09International : Le viaduc de Gênes : symbole d’un pays affaibli -> https://t.co/G89U377saB
23:07France : Un Canadien à la tête d’Air France : colère des syndicats -> https://t.co/gCNhzy71US
21:25 Je voudrais que l’on m’explique s’ils sont… https://t.co/99eUGwtY0Z
21:09Région : La solitude au bout du fil -> https://t.co/sZhf7rzJsm
20:33 100% d'accord, ces raccourcis permanents co… https://t.co/wo4FeBwsc0
19:46Nos camarades de nous ont retrouvés sur ! https://t.co/ubEAzTzxBw
19:30Région : C’était Radio Luttes... -> https://t.co/xu5y3szMrM
18:31 THESE HELPLESS, INTELLIGENT, INNOCENT BEING… https://t.co/tq79xXr3BU
18:28 C'est criminel pour ces animaux qui ne verr… https://t.co/dVuJDYXz8Q
18:10 L. Inacceptable !! la souffrance de ces an… https://t.co/wuQZ6Ct9SQ
17:59 Je ne supporte plus cette souffrance animale ! Il faut arrêter ça !
17:53Indre : [intégral) Dans la peau d’un guerrier viking -> https://t.co/LYDOC4k0zU
17:53Indre : Les Beaux Yeux exposent au Moulin Lasnier -> https://t.co/5AKhUOMm1j
17:43Eyliac : Hommage aux maquisards tombés à La Roquette -> https://t.co/O6BTJ8HMvl
17:43 C'est quoi la définition de l'inacceptable ?
17:33Dordogne : Beynac divise toujours plus -> https://t.co/yltZI9AQwg
17:31Dordogne : Une cinquantaine de communes reconnues en état de catastrophe naturelle -> https://t.co/6E4cmykmjE

Les cheminots communistes de Limoges engagés dans la nouvelle bataille du rail

Réunis en assemblée jeudi 8 mars, les cheminots communistes actifs et retraités de Limoges, ont échangé sur le projet de réforme de leur entreprise, mis en avant par le gouvernement, suite au rapport  Spinetta, ancien PDG, ayant organisé lui-même la privatisation de son entreprise Air France.
«Cette réforme s’inscrit dans la logique capitaliste développée et imposée par le président de la République, qui envisage avec son Premier ministre de légiférer par ordonnance, ce qui est un comble lorsque l’on  représente moins de 20% du corps électoral» précise la section PCF des cheminots de Limoges.
Remise en cause des droits des cheminots, ouverture à la concurrence, transformation du statut de l’entreprise en société anonyme,  transfert des petites lignes aux régions qui paieront ou fermeront : les cheminots communistes considèrent que ces propositions n’ont pour but que de privatiser le service public du chemin de fer au détriment des cheminots, des usagers et de l’aménagement du territoire.
«Pour les cheminots c’est la perte du statut qui loin d’être un privilège détaillent-ils devrait servir d’exemple pour l’amélioration des conditions de travail de l’ensemble des salariés, notamment en ce qui concerne la sécurité de l’emploi. Ce statut ne peut en aucun cas justifier 48 milliards de dette, et sa suppression ne permettra certainement pas aux trains d’arriver à l’heure. Cette mesure de portée idéologique n’est avancée que pour arriver aux fins de privatisation de l’entreprise qui est le dogme de ce gouvernement poursuivant : quand aux usagers, auxquels on fait miroiter une concurrence, facteur de baisse du prix du billet, toute les privatisations précédentes ont prouvé le contraire (EDF, GDF, Télécoms, Poste, etc…). Le dernier exemple en date concernant le partenariat public-privé sur la LGV Tours-Bordeaux en fait la démonstration : coût 7.8 milliards, 772 millions pour Vinci, le reste financé par la SNCF, l’état, les collectivités, et quelle que soit la fréquentation, une rente minimum garantie pour Vinci».
Pour ce qui concerne l’aménagement du territoire «il est évident que seuls les créneaux rentables seront développés (lieux de concentration, métropoles)» ajoutent les cheminots.
Pour toutes ces raisons, les cheminots communistes s’engagent dans cette nouvelle bataille du rail aux cotés des salariés : «avec pour objectif le développement d’un grand service public du rail géré par une entreprise publique unique associant, état, salariés et usagers».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.