Fil info
15:55Périgueux : Un chantier d’importance financé à près de 80 % -> https://t.co/nCBLMtIwuL
15:08RT : Tulle : la secrétaire d'État auprès du ministère de la Défense a annoncé le maintien du Pôle graphique de Tulle ass… https://t.co/N0la1BY1HA
11:51On continue notre tournée ! Ce vendredi 14 décembre à . B Sautour, D Compagnon et Laurent Chabrol parleront d… https://t.co/ri5I3W21WZ
07:43Région : Pas de justice environnementale sans justice sociale -> https://t.co/1YXHqy5mps
23:24Dans la brume d'un matin, la quiétude du patelin, vas subitement être troublée, par le passage éphémère du train, à… https://t.co/N3cs7thY5c
19:36Région : Pas de justice environnementale sans justice sociale -> https://t.co/UA5mJQ5Xuy
19:04Châteauroux : Une centaine de marcheurs pour le climat -> https://t.co/HZfjdm59wj
19:03Indre : Téléthon : 47 055 euros récoltés dans l’Indre au 36 37 -> https://t.co/8ZjSgzVifY
19:02Indre : Gilets jaunes : 500 sous la pluie -> https://t.co/BnP7ygfor3
18:43# # - -Vienne : Un espace dédié à la jeunesse -> https://t.co/zvhtWrDsQz
18:42Brive-la-Gaillarde : Une avenue à côté de la plaque pour la LDH | L'Echo https://t.co/iZEN0mUs2L via
18:42Corrèze : Des chutes d'eau extraordinaires au barrage du Chastang | L'Echo https://t.co/LaGqDYxpkx via
18:38# # - -Vienne : Un Téléthon marqué par la pluie et les mouvements sociaux -> https://t.co/rGqDu5mjBP
18:11Périgueux : La saison des truffes est ouverte -> https://t.co/d90ExcPOij
18:07Dordogne : La voiture de Jacqueline Dubois et celle de son époux incendiées -> https://t.co/AiizANR4TZ
18:07La Sainte-Barbe du centre de secours Maurice-Lebon à Guéret était l’occasion, outre la passation de commandement en… https://t.co/dMQzMy3oc5
18:01Dordogne : Les Gilets jaunes demandent à être enfin entendus -> https://t.co/HAF2OIwRUr
18:00Dordogne : Ils ont marché pour le climat -> https://t.co/w41a9zDeLV
17:57Sarlat-la-Canéda : La fin d’une époque pour Majuscule -> https://t.co/dTt7fRn2UJ
17:23France : Ligne Limoges-Ussel -> https://t.co/SJWMWJo3Uf
17:20# # - -Vienne : Des Gilets jaunes dans l’attente -> https://t.co/2Qab5JramC
17:09Région : La gare de Limoges «bouclée» -> https://t.co/Q30Xdy1YCS
17:00Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/jacK0BRELN via
16:59Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/4prmNAbd6v via
16:57Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/1D2y4CGXUG via
16:56Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» -> https://t.co/N3tyxfvUeh
16:47 ça vous dirait de soutenir un projet agricole et ? - > https://t.co/6A6WjbdUC2

Moulay-Bachir Belqaïd à Lire à Limoges avec Limousin-Algérie

Du 27 au 29 avril à «Lire à Limoges», l’auteur Moulay-Bachir Belqaïd présentera son tout nouvel ouvrage  : «Regards arabo-musulmans sur l’Occident». Rendez-vous sur le stand de Limousin Algérie.
Docteur en islamologie et essayiste, Moulay-Bachir Belqaïd est l’auteur aux éditions Erick Bonnier du «Voile démasqué» (2014), «L’Amour en islam, de l’enchantement à l’étouffement» (2015) et «Réflexions sur la laïcité arabe (2017). Son nouvel ouvrage «L’occidentalisme, regards arabo-musulmans sur l’Occident» vient de paraître ce 12 avril chez le même éditeur.
«L’Occident a bel et bien étudié l’islam et les Arabes explique-t-il. Dans n’importe quelle bibliothèque ou librairie européenne, on trouve des livres à profusion les concernant, tandis que l’inverse n’existe dans aucune bibliothèque d’un pays arabo-musulman. Comment peut-on expliquer ce phénomène ? Pourquoi les Arabes et les musulmans n’ont-ils jamais pensé prendre l’Occident, le christianisme ou le judaïsme comme objets d’étude ? Comment peut-on expliquer l’absence d’un discours arabo-musulman sur l’Europe à l’instar de l’orientalisme ? Pourquoi l’autre, le différent, le non musulman, n’a jamais été le centre d’une réflexion sérieuse au sein de la culture et du savoir arabo-musulmans ? Comment la pensée arabo-musulmane conçoit-elle la différence ? Pourquoi cette culture n’arrive-t-elle pas à produire une culture de second degré : critique et découvreuse ?».
Pour l’auteur, «cette carence tient à la connaissance arabe qui dérive d’une raison engluée, sclérosée, incapable de s’interroger sur elle-même, sur ses erreurs et sur son incapacité à franchir ses limites dogmatiques. L’institutionnalisation de l’ignorance à l’égard de l’autre en est largement responsable. En terre d’Islam, la manière de concevoir l’autre reflète l’intolérance, l’intransigeance et l’exclusion qui symbolisent la parole unique. Pour que les Arabes et les musulmans se réconcilient avec eux-mêmes et avec les autres, ils doivent mettre un terme à cette manière de voir».
Moulay-Bachir Belqaïd sera présent lors du salon Lire à Limoges, sur le stand de l’association Limousin-Algérie.