Fil info
20:01Brive-la-Gaillarde : Logis, le label des hôteliers indépendants -> https://t.co/ppuxVeClnA
18:37RT : Quels droits ont les , jeunes pour le et autres manifestants en cas de fouille, d'interpellati… https://t.co/VbuRNJosA1
18:34# # - -Vienne : Foyer des jeunes travailleurs, au service de la jeunesse -> https://t.co/whk4Owokkb
18:29Argenton-sur-Creuse : La vérité sur la maladie de Lyme, une question de santé publique -> https://t.co/Fi2GDpPijl
18:28RT : Outre l'indécence du propos n'oubliez pas que la transgression c'est seulement pour les étudiants américains. https://t.co/5TZwBHexVp
18:27Indre : Nohant pousse les murs -> https://t.co/Zoo6NH0zkw
18:25RT : Ce soir 19@21, rendez-vous à Le phare pour l'apéro avec la musique libre et improvisée de Daniel Blumberg. https://t.co/onQnYosfLO
18:25RT : Ce qui se cache vraiment derrière les “continents de plastiques” de nos océans https://t.co/k39yadizPu par https://t.co/esfK8dX8Ik
18:19RT : Déraillement d’un train à Bégaar (40) : le wagon d’ammoniaque évacué mardi matin https://t.co/1F6zmCHEx8 https://t.co/9XSHz12zyg
18:17RT : À Alger, plusieurs dizaines de journalistes et autres personnels de la TV nationale ont manifesté aujourd'hui pour… https://t.co/dNCgsfju3i
18:16RT : Journée Nationale du Sport et du Handicap ce mercredi au champ de juillet . Cette journée a pour objectif d… https://t.co/8f4SbSQmuU
16:29 Eyrolle # - -Vienne : Le voyage de pierre digan premier roman de max eyrolle est paru -> https://t.co/iRyLuxZX5w
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !

Les professionnels des CIO mobilisés à la rencontre des citoyens

Samedi sur le parvis de la BFM de Limoges, les membres de l’intersyndicale SNES FSU, SGEN CFDT et A& I UNSA étaient mobilisés pour la défense des CIO (centres d’information et d’orientation) menacés dans le cadre du projet de loi Pénicaud «Pour la liberté

Un projet de loi «bien mal nommé» de l’avis des syndicalistes présentes, dont l’examen débute aujourd’hui à l’Assemblée Nationale. Sous la bannière «Touche pas à mon CIO», les mobilisées avaient disposé des documents à l’attention du public auquel était proposé de signer la pétition «pour le maintien des CIO et des DRONISEP».
«Nous sommes ici pour à la fois interpeller sur la situation de nos services et expliquer leur rôle, afin que les gens puissent prendre conscience de l’importance de ce service public. La plus grosse difficulté aujourd’hui, c’est que la menace n’est pas claire explique Françoise Quemener, représentante du SNES-FSU. Le ministre fait évoluer son discours au fil des jours. On parlait au départ d’une suppression pure et simple, puis maintenant du maintien d’un CIO par département, mais rattaché aux établissements scolaires» poursuit-elle. Un non sens pour les professionnels dont les services sont ouvert à tous publics - décrocheurs, exclus, adultes, primo-arrivants, familles aux vécus difficiles dans leur propre scolarité, réticentes à franchir les grilles d’un établissement scolaire. «Nos publics sont multiples, scolaires et non scolaires, jeunes et adultes et ces annonces sous particulièrement préoccupantes poursuit Claudine Boudet, pour le SGEN CFDT. Nous tenons à alerter la population sur les risques de démantèlement de ce service public, et sur une autre menace également  très inquiétante  : la reprise par les Régions de sa mission information». Un projet liant les Régions de France et le MEDEF pour piloter l’information à destination des scolaire. «Ce que nous proposons en CIO est beaucoup plus large et peut permettre à des jeunes d’envisager tout type de formation hors région notamment poursuit Claudine Boudet. Tant les parents d’élèves ques les équipes pédagogiques s’inquiètent de ces décisions précipitées et du flou qui entoure leur mise en place». Les professionnels font également part de leurs inquiétudes au sujet du devenir des antennes actuellement implantées à Bellac, Saint-Junien et Saint-Yrieix.
«Ce projet de loi signe la fin d’une information nationale, exhaustive, neutre, au bénéfice d’une information qui risque d’être orientée vers les métiers en tension, les besoins des entreprises dans une logique d’adéquation formation-emploi qui n’est pas nôtre poursuit Françoise Quemener. Nous tenons à une orientation qui puisse permettre aux élèves et aux jeunes de la mobilité, et pas seulement la connaissance de l’entreprise locale qui propose tel ou tel métier et qui a besoin de recruter de la main d’œuvre pour les mois à venir. Nous nous opposons à ces logiques de court terme, de besoins de l’entreprise qui ignorent les besoins du jeune. La formation doit au contraire lui permettre de s’épanouir, d’évoluer tout au long de sa vie professionnelle à partir d’une base suffisamment solide. Alors que les besoins immédiats d’une entreprise suppose des formations courtes, avec une finalité précise, non transférable ensuite sur d’au-tres métiers ou emplois».
Les syndicalistes annoncent une mobilisation tout au long du mois notamment en direction des parents d’élèves, avec en point d’orgue une action nationale fin juin.
I.H.