Fil info
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh
20:37La Châtre : La fibre optique suscite satisfaction et questions -> https://t.co/IRc7rV0Nac
20:35Châteauroux : «Je pense que le théâtre sauve» -> https://t.co/aAHOjmAGNJ
20:33Châteauroux : Leur refus d’une planète dégradée -> https://t.co/G3b4pvSemx
20:21Annesse-et-Beaulieu : Le patient recherché a été retrouvé -> https://t.co/h35pEBoIur
19:26Périgueux : Découvrir le patrimoine meunier et son histoire -> https://t.co/2pr6xppp4L
19:24Périgueux : Patrick Palem avec la majorité présidentielle -> https://t.co/k9pVZ2xdy6
19:08Annesse-et-Beaulieu : Le patient sort du centre de rééducation... mais ne rentre pas -> https://t.co/74khWa6toV

Combien sans solution pour la rentree prochaine ?

enfants autistes

C’est légitimement la question que l’on peut se poser au regard de l’expérience de la présidente de l’association Sésame Autisme 87, Hélène Brière de L’Isle. Son enfant autiste, ainsi que trois autres, tous accueillis depuis 2011 à l’école du Roussillon à Limoges qui est dotée d’une section ULIS (unité localisée pour l’inclusion scolaire), tous âgés entre 12 et 13 ans, doivent, pour la rentrée prochaine, quitter cet établissement. En effet, c’est la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) qui donne l’orientation en disant que les enfants ne peuvent plus rester dans l’ULIS et doivent se tourner vers l’IME.

Deux de ces enfants sont suivis par le SESSAD (service d’éducation spéciale de soins à domicile) Francis-Lormier, les deux autres n’ont que l’école. Et donc plus rien s’ils n’y ont plus droit.

Les parents des enfants ont donc fait une demande vers l’IME René-Bonnefond d’Eyjeaux qui a une section spécialisée pour l’autisme. Mais c’est là que le bât blesse. «Nous n’avons pas obtenu satisfaction ; il existe à Eyjeaux une unité de 6 places et on nous a répondu que ces 6 places étaient prises» explique Hélène Brière de L’Isle avant d’ajouter «il n’y a donc pas de solution pour nos enfants à la rentrée.»

Et pourtant...

Pour trois de ces parents, des demandes ont été faites en IME il y a 8, 6 et 4 ans ! Ce qui aurait pu quand même permettre de décanter la situation si ces demandes avaient été prises en compte.

Alors que faire pour ces parents ? Arrêter de travailler pour garder les enfants à la maison ? Des cas comme ça, il y en a à la pelle.

Démission de son travail, temps partiel, divorce... la situation dans nombre de familles est compliquée et difficile.

Et pourtant, il existe le rapport Piveteau, du nom d’un conseiller d’Etat, rapport qui date de 2014 et qui affirme «zéro sans solution» ou le devoir collectif de permettre un parcours de vie sans rupture, pour les personnes en situation de handicap et pour leurs proches. Et on mesure combien le discours concernant le handicap est loin, très loin des actes.

Pour l’heure, ces parents auxquels on ne propose aucune solution, pas même une dérogation pour rester en ULIS à l’école du Roussilon, ont décidé de s’adresser à la MDPH pour demander l’intervention d’un conciliateur.

Si rien n’était proposé pour leurs enfants (rappelons que c’est l’ARS – agence régionale de santé – qui finance IME et SESSAD et que des possibilités peuvent être trouvées à Eyjeaux pour permettre d’accueillir plus d’enfants autistes, tout est question de finances), les parents n’excluent pas de porter l’affaire devant le tribunal administratif au nom du droit à l’éducation.

Nous évoquons là le cas de quatre enfants, mais ils ne sont pas les seuls à connaître cette situation dans le département. Ils seraient même plus d’une dizaine.

Le mieux pour toutes ces familles, c’est de faire entendre leur voix le plus fort possible. Car il est inadmissible de les laisser dans une telle impasse.

C. A.

Nike Air Jordan 11Lab4 Retro 4 Patent Leather