Fil info
11:35 a le regret d'annoncer l'annulation de la venue de Surfbort à : "Sans plus d'explications,… https://t.co/kGESJ65HZh
07:41# # - -Vienne : L’éducation par le sport prend ses marques dans l'Ouest-Limousin -> https://t.co/I4E2d5y11R
07:38# # - -Vienne : Revoilà les marchés des producteurs de pays -> https://t.co/Hr92qJE1Y2
07:36# # - -Vienne : Cheminer pour aboutir à un autre regard sur la santé mentale -> https://t.co/nt6WzsDleD
07:34Région : Salon de l'agriculture de Bordeaux, une invitation à «avancer ensemble» -> https://t.co/4AxKXAV2Ax
07:32# # - -Vienne : Valeurs et savoir-faire à transmettre aux plus jeunes -> https://t.co/t9snKoijtX
19:02Châteauroux : Les collégiens s’initient aux élections européennes -> https://t.co/IcRNK6ODV3
19:01Indre : Ils seront au festival Darc cet été -> https://t.co/6VhXbGIlzL
18:46Corrèze : Village éphémère pour service durable -> https://t.co/JI7L2cyQyP
17:35# # - -Vienne : L’éducation par le sport prend ses marques dans l'Ouest-Limousin -> https://t.co/Wxfgs7ZXl1
15:44France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/1kglhvP5Ce
15:37Le Blanc : Et pourquoi pas une grainothèque à la médiathèque ? -> https://t.co/7afZJWkz4f
15:36France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/t8T1dFlFYN
15:28La Châtre : Futurs virtuoses sur scène -> https://t.co/3RBxPCh9VO

Perturbateurs endocriniens: Limoges lauréate du prix « Territoria d’or de la prévention 2018 »

 La Ville de Limoges, Ville santé citoyenne et signataire de la charte «Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens» a engagé depuis deux ans une démarche pour réduire les perturbateurs endocriniens (PE) auprès des enfants. Elle est aujourd’hui distinguée dans la catégorie « Prévention » pour sa démarche de réduction des perturbateurs endocriniens en crèche par le prix Territoria d’Or 2018. Ce prix récompense les collectivités territoriales qui osent l’innovation pour l’efficience du service public. Les trophée et diplôme ont été remis au maire, Emile Roger Lombertie, et à Nadine Rivet, adjointe au maire en charge de la petite enfance, le 27 novembre à l’Hôtel de Lassay (présidence de l’Assemblée nationale).Dès 1986, persuadés que l’innovation dans le secteur public était un outil de progrès, les fondateurs de l’Observatoire Territoria ont créé le Prix Territoria pour recueillir, valoriser et diffuser les initiatives des collectivités territoriales en France - et, depuis 2006, en Europe - afin qu’elles deviennent les «bonnes pratiques » des territoires.Réuni sous la présidence de madame Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Collectivités territoriales, le jury du prix Territoria 2018 a distingué 39 collectivités en décernant 20 Territoria d’or, 8 Territoria d’argent et 11 Territoria de bronze. Plus de 200 candidatures avaient été enregistrées et les comités d’experts avaient sélectionné 60 initiatives innovantes qui ont été soumises aux votes des jurés.L’exemple de la crèche Joliot-CurieLimoges a engagé depuis deux ans une démarche pour réduire les PE auprès des enfants. Cette action initiée à la crèche Joliot-Curie, s’étend désormais à l’ensemble des établissements d’accueil des jeunes enfants de Limoges. Un audit réalisé par les cabinets Alicse & Ode-Bâti Santé en janvier 2017 a permis d’identifier les perturbateurs endocriniens. Plusieurs plans d’action ont été mis en place. À titre d’exemple, pour le nettoyage des locaux, l’acquisition d’un appareil à vapeur limite l’utilisation de produits chimiques.Des nouveaux critères ont également été inclus dans les marchés publics, notamment pour l’achat des couches. En cuisine, pour garder les plats au chaud, l’inox a été conseillé à la place du plastique, et toutes les crèches municipales sont équipées de biberons en verre. Des actions de sensibilisation et d’information ont été menées auprès des familles.En 2018, la Ville de Limoges, ville créative de l’Unesco, s’est engagée à remplacer les assiettes incassables en mélanine par des assiettes en porcelaine, matériau inerte, non porteur de perturbateurs endocriniens. Elle en a confié la création et la réalisation au lycée des métiers d’Art du Mas-Jambost en collaboration avec le lycée Raymond-Loewy de La Souterraine (23).