Fil info
20:37La Châtre : La fibre optique suscite satisfaction et questions -> https://t.co/IRc7rV0Nac
20:35Châteauroux : «Je pense que le théâtre sauve» -> https://t.co/aAHOjmAGNJ
20:33Châteauroux : Leur refus d’une planète dégradée -> https://t.co/G3b4pvSemx
20:21Annesse-et-Beaulieu : Le patient recherché a été retrouvé -> https://t.co/h35pEBoIur
19:26Périgueux : Découvrir le patrimoine meunier et son histoire -> https://t.co/2pr6xppp4L
19:24Périgueux : Patrick Palem avec la majorité présidentielle -> https://t.co/k9pVZ2xdy6
19:08Annesse-et-Beaulieu : Le patient sort du centre de rééducation... mais ne rentre pas -> https://t.co/74khWa6toV
17:12Bergerac : Fabien Ruet candidat socialiste... dans les paroles, pas dans les actes -> https://t.co/DiAr4aPHx0
16:42 Si se mettait à dire qu’il n’était plus 1 opposant à ...… https://t.co/y8WvQCo8L0
16:24Périgueux : Attention aux collectifs citoyens qui servent à avancer masqués -> https://t.co/mVvilKoKhB
15:31RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
15:23Périgueux : Porter la parole des morts -> https://t.co/Uu7P5h5Bph
07:24Région : Les dirigeants territoriaux francophones se rencontrent -> https://t.co/VuJ3UwXECG
06:52Pour la campagne des , ça chauffe déjà à Saint-Léon-sur-l'Isle. Dans ce bastion la liste sou… https://t.co/wYhb54aML7
06:48Saint-Léon-sur-l'Isle : Le maire sortant raccroche, un de ses adjoints candidat -> https://t.co/I8l8d02mB1
06:20Grun-Bordas : Une famille relogée après l'incendie de la maison -> https://t.co/Q7b914JAtN
06:05De nouveau, appelés cette nuit près de pour un départ d'incendie dans 1 maison. C dans… https://t.co/gPmA5zdzod
06:02Coulounieix-Chamiers : La maison brûle, elle saute du 1er étage près de Périgueux -> https://t.co/4gMR7K5EsL
23:59Creuse : Dîtes-le avec des fleurs... et des arbres | L'Echo https://t.co/paW3435n7a via
23:26 Va falloir remettre les bottes...

Rétrospective d’une politique réussie sur la santé mentale

Social

 
Le Centre hospitalier d’Esquirol (CHE) organise la traditionnelle cérémonie des vœux pour l’année 2019.  Le directeur du CHE, Thomas Roux en a profité pour présenter ses vœux à l’ensemble du corps salarial de l’hôpital ainsi qu’aux partenaires, associations et institutions. L’occasion aussi de remettre des médailles à certains  membres du personnel de l’hôpital qui se sont distingués par leur travail et leur professionnalisme. Le directeur du centre hospitalier et les membres du directoire sont revenus sur les moments forts de 2018. Une année qui fut «riche en réalisations». En effet, le 7 mai dernier a vu le lancement du projet territorial de santé mentale. Un événement majeur qui a offert aux acteurs régionaux concernés la possibilité d’agir pour la définition d’une politique de santé mentale sur le territoire limousin. Une politique dont les objectifs sont : la mise en place d’un dispositif d’organisation du repérage et du diagnostic précoce des malades, assurer l’accès à des soins rapides et adaptés, définir un suivi personnalisé et continu, valoriser la réhabilitation psychosociale, prévenir les risques et promouvoir la santé et la recherche. L’objectif principal de cette démarche est d’agir sur les 4 grandes priorités territoriales qui se traduisent par la facilitation des contacts entre les acteurs de santé mentale pour améliorer l’organisation des parcours de soin, l’amélioration du parcours des adolescents, l’amélioration de l’attractivité médicale ainsi que la communication et la promotion de la santé mentale. «Une dynamique est lancée. Il nous appartient désormais de faire vivre ce projet en apportant des réponses utiles et concrètes aux usagers, à leurs proches et à tous les professionnels de santé.»  souligne  le directeur du CH Esquirol, avant d’ajouter sur un ton apaisé : «Merci à tous les acteurs qui n’ont pas compté leur temps dans la rédaction de ce projet». Dans cette optique, le CHE a travaillé dans le renforcement  de sa politique de coopération, notamment avec le CH Saint Vaury et le GCS (Groupement de coopération sanitaire) santé mentale et handicap du Limousin. Et cela en mettant à profit l’expérience acquise dans les domaines de la psychiatrie, la psychomotricité et de l’ergothérapie. Du point de vu financier, un fonds de 7 millions d’euros a été débloqué pour l’amélioration du parc architectural de centre hospitalier qui a renouvelé ses biens mobiliers aussi. L’année 2018 est aussi l’année des élections, un événement qui a permis au  personnel du centre hospitalier Esquirol de choisir ses nouveaux représentants.
Pour la nouvelle année, le directeur du centre se veut «optimiste», il estime que l’année 2019 sera l’année de la «préparation du nouveau projet d'établissement». Plus qu’un simple projet, c’est toute la politique de l’établissement hospitalier qui en dépendra pour les 5 années à venir. Cette initiative a pour but de renforcer le repérage, l’orientation et la prise en charge adaptée des patients, proposer des soins de qualité, promouvoir la réhabilitation psycho-sociale, lutter contre les discriminations, encourager la recherche et la formation et pour finir, promouvoir et renforcer l’attractivité de l’hopital, «la mobilisation de toute la communauté hospitalière et des représentants des usagers sera essentielle comme celle de nos partenaires institutionnels et associatifs qui nous aideront à construire l’hôpital d’Esquirol pour les 5 ans qui viennent.».
Pour conclure, voici quelques mots du directeur de l'hôpital : «Je souhaite que les valeurs du service public que nous portons aujourd’hui continue à nous animer : être au service de tous, à tout moment, avec le même accueil et la même qualité de soins pour chacun». 

jordan retro 11 mens green