Fil info
23:39Creuse : FNE 23 : nouvelle association qui préserve la nature creusoise, y compris des éoliennes | L'Echo… https://t.co/Qa3j5YQ9rF

Génération.S tacle le projet de déviation Est de la majorité socialiste

De l’eau dans le gaz entre les «Hamonistes» et la majorité socialiste au conseil départemental de la Haute-Vienne ?

Il semble que oui, au regard du communiqué du comité limougeaud de Génération.S (le mouvement créé par Benoît Hamon après la présidentielle de 2017) concernant le projet de déviation Est de Limoges. Génération.S Limoges estime ainsi «que ce projet est d’une ambition politique anachronique, aux bénéfices largement inférieurs à sa valeur ajoutée.

L’heure politique, sociale et écologique, est aux investissements dans les mobilités alternatives et non dans une nouvelle grande bande de béton, terrain de jeu du «tout-voiture», aux consultations collectives et citoyennes et non aux projets descendants de quelques élus.» Les «Hamonistes» évoquent «un environnement sacrifié (vallée de l’Auzette, zones naturelles détériorées, chemins de randonnées coupés...) et pollué (nuisance sonore, pollution carbone...) que les artifices architecturaux de greenwashing ne combleront pas», «un coût exorbitant de 70 Me quand «en même temps», le Département réduit les subventions aux associations, ou ferme le point d’accès au droit des étrangers, pour raisons budgétaires», une «baisse de l’activité économique pour les commerces de Feytiat et Panazol dont la clientèle de transit quotidien apporte une part majeure d’activité.» Sur de tels dossiers, les différents courants socialistes nous avaient habitués à plus de consensus, sinon d’union sacrée. Cette fois, la branche «hamoniste» secoue le cocotier, en soutenant publiquement l’association «Pour un avenir serein à l’Est de Limoges» opposée au projet. Avenir serein, ça dépend pour qui...

 

nike air max 1 edition