Fil info
21:49Très nombreux avec notre maire Vincent Millan pour défendre notre territoire de mobilité https://t.co/gCKHfA1Hga
20:16 Rétablissons les faits réels : a publié une image de cette cérémonie.

«Le violon rouge» : l’épopée d’un instrument de légende les 4 et 5 avril au Théâtre de la Passerelle

 

Créée en 1998 par Olivier Cariat, conteur et comédien, la compagnie «Conte là d’ssus», sera les 4 et 5 avril au théâtre de la Passerelle avec «Le violon rouge». Une adaptation du roman «Les tribulations d’un Stradivarius en Amérique» de Frédéric Chaudière, paru aux éditions Actes Sud en janvier 2005. Ce spectacle musical conté retrace l'épopée du Violono rosso, fameux violon rouge du maître italien Stradivari. Au détour de pièces virtuoses, la musique et les mots se mêlent pour nous plonger dans un univers de passion... de fascination...

Pour cette représentation, Olivier Cariat sera accompagné par Jérôme Lys, violoniste professionnel au conservatoire de Limoges. Auteur du roman «Les tribulations d’un Stradivarius en Amérique» Frédéric Chaudière est un luthier montpelliérain.

Le 28 février 1936, le soliste Bronislaw Huberman donne un concert au Carnegie Hall de New York. Des deux violons qu’il a emportés, un stradivarius et un guarnerius, il choisit ce dernier. Quand il sort de scène, le stradivarius s’est volatilisé et ne refera pas surface avant de nombreuses années. Durant trois siècles, en effet, le stradivarius cristallise et déchaîne les passions des artisans, des musiciens, des mélomanes, des amoureux de l'art, du profit et de la gloire.

La lecture du roman et l’envie de le partager au détour d’une formule scénique originale, ont amené Olivier Cariat et Jérôme Lys à unir leurs talents dans ce spectacle musical et conté, retraçant l’épopée du fameux «Violino rosso» du maître italien (1644-1737), aujourd’hui encore considéré comme l’un des plus fameux fabricants de violons et d’instruments pour quatuor à cordes.

Le duo se met en piste pour un long voyage à travers le temps. C’est finalement l’instrument lui-même qui raconte sa propre histoire, personnifié par les mots du conteur et illustré par les pièces pour violon seul qui l’accompagnent. Paroles et mélodies se mêlent pour ne faire qu’un et plonger le spectateur dans un univers de passion et de fascination

Josette Balanche

 

Au Théâtre de La Passerelle à Limoges Les 4 et 5 avril à 20 h. Réservations : 05.55.79.26.49

 

Nike React Element