Fil info
22:40 Garder la mémoire pour soutenir notre tête !
21:33RT : Élections européennes : en Dordogne, les premiers résultats tombés donnent tous le RN en tête. Mauvaise soirée...
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).

Une aire de jeu écologique pour les habitants de la cité du Sablard

Limoges Habitat

Recréer un environnement agréable et ludique pour les habitants de la cité du Sablard était l’objectif affiché par Limoges habitat et la Ville. Et c’est désormais chose faite, en plus, comme le souligne Bruno Genest président de Limoges Habitat, «c’est la première fois que nous réalisons une aire de jeu en bois avec un sol de réception fait de copeaux de bois». Cité qu’il connaît bien pour y avoir «usé mes fonds de culottes. J’y ai vécu toute mon enfance». Il ajoute que les immeubles du Sablard, construits dans les années 60, font l’objet de travaux depuis 2018 et jusqu’en 2020 : toitures, étanchéité, VMC, électricité… «Nous sommes actuellement en train de refaire les parties communes», précise Læticia Merveille du service technique de Limoges Habitat. 

L’ensemble compte 615 logements, dont seulement une dizaine de vacants, «soit environ 1 500 habitants sur ce site», estime Dorothée Chabaudie de Limoges Habitat. Cet espace ludique émane 

d’une demande forte de la part des habitants du quartier, «les services de Limoges Habitat et ceux de la Ville ont travaillé en étroite collaboration sur ce projet. On laisse toujours la place à la concertation avec les habitants des quartiers afin de définir avec eux leurs besoins et ils étaient particulièrement demandeurs de cette aire de jeu, lors des concertations avec eux» explique l’élue municipale en charge de la politique de la ville, Catherine Maugien-Sicard.

Réalisée par une entreprise corrézienne,  l’aire de jeu a été pensée par Pascal Prouman, de Limoges Habitat : «Nous voulions redonner vie à l’ancien espace de jeu obso-lète et délaissé pour proposer un espace ludique et ouvert. Nous avons fait le choix de matériaux en bois sans aucun composite. C’est un choix réfléchi d’une part pour la protection des enfants et en respect pour les normes de sécurité et de santé des utilisateurs. Et d’autre part dans un souci de développement durable». Le résultat est plutôt réussi, l’espace ludique est beau et convivial. «Tous les enfants vont pouvoir jouer» se réjouit une mère de famille venue assister à l’inauguration des lieux, «on a bataillé longtemps pour 

l’avoir, c’est super pour nous et pour nos enfants. J’espère que cela va aussi contribuer à créer du lien entre les habitants et que les parents vont sortir  plus souvent avec leurs enfants». 

Cet espace ludique, comme l’explique Limoges Habitat, est doté des plusieurs équipements comprenant une structure de jeu multiniveaux et multi-activités «qui permet des accès variés avec un choix entre un toboggan traditionnel ou des grandes rampes. Elle est accessible aux enfants à mobilité réduite grâce à un escalier à larges marches». L’aire comprend aussi un filet à grimper (une «araignée»), deux jeux sur ressort, des bancs et autres aménagements pour permettre aux habitants de se l’approprier. 

Le montant des travaux est de 71 162 euros, dont une participation de la Ville pour la création de l’aire de jeux de 26 000 euros. «Travailler sur le bâti est une chose» estime Bruno Genest, «mais travailler sur les extérieurs est un facteur  pour recréer du lien social et améliorer le cadre de vie de nos locataires, et c’est important pour nous». 

Fatima Azzoug