Fil info
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra
21:32Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» -> https://t.co/kulLwpKVBj
21:03 Le rugby c'est aussi (surtout) ici :-)
20:12Châteauroux : Le Racc dompte un vaillant RCI -> https://t.co/GrPFAfmi93
20:08Eguzon-Chantôme : 34e édition : la châtaigne fêtée à tous les goûts -> https://t.co/hens1rOcvU
20:06Châteauroux : Visite guidée du chantier de Balsanéo -> https://t.co/rA1vInVszV
20:01Châteauroux : « L’anguille » ne s’est pas défilée -> https://t.co/kXCUhNPLFq
19:16Bassillac : Un salon sympa et détendu -> https://t.co/G1XWa3OUbU
19:12Marsac-sur-l'Isle : Meurtre ou suicide à Auchan ? -> https://t.co/eLtrah97rh
19:06Saint-Geniès : Grave accident de moto près de Sarlat -> https://t.co/S3cfWd3ytA
18:00Sarlat-la-Canéda : Une saison correcte malgré un mois de mai difficile -> https://t.co/BknniT5IOm
13:19Haute-Vienne : Municipales, Emilie Rabeteau, en lice à Condat-sur-Vienne | L'Echo https://t.co/bHr1ZWHjE3 via
11:08J’ai rarement vu du « participatif » avec les socialistes. En bla-bla oui mais sans plus. Exemple : la large conce… https://t.co/7pGkvWL1hI

Armand Gatti : moments limousins

Mardi soir 4 juin à 18h30, la Bibliothèque francophone multimédia célèbre Armand Gatti (1924-2017), journaliste, écrivain, dramaturge. Participeront à cette soirée : son fils, Stéphane Gatti, Francis Juchereau, chercheur au Centre de recherches interdisciplinaires en histoire de l’art et musicologie et président du Pôle de recherches sur l’économie sociale de Limoges et du Limousin, Christophe Soulié, sociologue, auteur notamment de l’ouvrage «Libertés sur paroles», sur les comités d’action des prisonniers, Sophie Coudray, attachée temporaire d’enseignement et de recherche à l’Université Louis-Lumière de Lyon, spécialiste du théâtre militant.

Né à Monaco de parents immigrés italiens, parisien de vie et grand voyageur par profession et par passion, Armand Gatti a eu avec le Limousin deux rencontres décisives. La première en 1943 : la montée au maquis dans la forêt corrézienne de la Berbeyrolle, l’arrestation, l’évasion, les combats de la Libération, puis les suites, jusqu’au procès à Bordeaux des massacreurs d’Oradour-sur-Glane. La seconde lorsque dans la dernière décennie de sa vie il retrouve avec cette région insoumise la connivence profonde de sa jeunesse. Le cercle Gramsci et des éditions «Le bruit des autres» co-éditent son poème «Les sept noms de Résistance de Georges Guingouin» et il devient un agitateur culturel familier du plateau de Millevaches.

Son travail théâtral reste encore largement méconnu. Le TNP de Jean Vilar et Georges Wilson avait monté en 1966 son «Chant public devant deux chaises électriques» (la mise à mort des deux militants anarchistes Sacco et Vanzetti) dans une mise en scène de Gatti lui-même. C’est lui encore qui assura l’année suivante la mise en scène de «V comme Vietnam» au Théâtre Daniel Sorano de Toulouse. En Limousin, il travailla aussi à mettre en pratique son idée théâtrale de rendre le public acteur du spectacle lui-même. Une idée dont il sera à coup sûr question lors de la soirée de mardi.

Georges Châtain

Légende photo : Ce mardi soir à la BFM, il sera question d’Armand Gatti.

 

Air Jordan VII 7 Shoes