Fil info
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra
21:32Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» -> https://t.co/kulLwpKVBj
21:03 Le rugby c'est aussi (surtout) ici :-)
20:12Châteauroux : Le Racc dompte un vaillant RCI -> https://t.co/GrPFAfmi93
20:08Eguzon-Chantôme : 34e édition : la châtaigne fêtée à tous les goûts -> https://t.co/hens1rOcvU
20:06Châteauroux : Visite guidée du chantier de Balsanéo -> https://t.co/rA1vInVszV
20:01Châteauroux : « L’anguille » ne s’est pas défilée -> https://t.co/kXCUhNPLFq
19:16Bassillac : Un salon sympa et détendu -> https://t.co/G1XWa3OUbU
19:12Marsac-sur-l'Isle : Meurtre ou suicide à Auchan ? -> https://t.co/eLtrah97rh
19:06Saint-Geniès : Grave accident de moto près de Sarlat -> https://t.co/S3cfWd3ytA
18:00Sarlat-la-Canéda : Une saison correcte malgré un mois de mai difficile -> https://t.co/BknniT5IOm
13:19Haute-Vienne : Municipales, Emilie Rabeteau, en lice à Condat-sur-Vienne | L'Echo https://t.co/bHr1ZWHjE3 via
11:08J’ai rarement vu du « participatif » avec les socialistes. En bla-bla oui mais sans plus. Exemple : la large conce… https://t.co/7pGkvWL1hI

Le chantier des halles centrales touche à sa fin

Débutée en mai 2018, la réhabilitation des halles centrales devrait être terminée courant septembre pour une ouverture certaine avant les fêtes de fin d’année.

L’initiative de ce projet est la revalorisation et la dynamisation du cœur du centre-ville. De quoi

moderniser la ville, et cet espace, tout en gardant le côté historique. Pour rappel, les halles centrales ont été construites à la fin du XIXe siècle et classées monument historique en 1976. Pour la rénovation, il a été nécessaire de garder en mémoire les atouts historiques pour préserver le patrimoine. Ce projet de réhabilitation s’est décliné en plusieurs phases commençant par une remise aux normes complète avec des actions comme celles de déplombage et désamiantage.

Aujourd’hui, les ouvertures sont achevées, la nouvelle dalle intérieure est finie, prête à accueillir le carrelage. Ce projet, d’un montant total de plus de six millions d’euros redonnera une nouvelle vie à ce centre-ville après 15 mois de travaux complexes. En effet, un chantier au cœur du centre et près d’une place est compliqué. Avant le début des travaux, il a fallu déloger les commerçants dans une structure temporaire puis mener les opérations sans générer de désagréments pour les riverains. Un réel défi mené à bien grâce à tout les artisans du chantier.

Le fil rouge de ce projet est le dynamisme, comme le souligne Emile Roger Lombertie, maire de Limoges : «Nous souhaitons un espace vivant, tout au long de la journée». Avec de nouveaux horaires d’ouverture et une nouvelle configuration de cet espace, tout sera mis en place pour le bonheur des commerçants et des clients. Le maître-mot de ce projet est la convivialité : le but est de rendre les halles plus attractives en offrant des prestations modernes et nouvelles. Pour cela, le lieu disposera de nouvelles ouvertures pour plus de luminosité, il offrira également deux terrasses aux restaurants qui s’implanteront dans les halles, «nous voulons des halles vivantes, où les restaurants sont ouverts le dimanche pour les touristes» précise le maire de Limoges. Enfin, un espace de convivialité prendra place au cœur des halles. Les clients pourront y déguster les produits vendus ou encore «découvrir la créativité de la ville de Limoges » comme le souhaiterait le maire en créant un showroom dédié à la céramique. Tout est donc mis en œuvre pour rendre les halles attractives et susciter pour les clients l’envie de venir. À ce propos, Caroline Fureix, chef de projet de la réhabilitation des halles centrales, confie : «Nous souhaitons faire découvrir cet espace à tous. Donner l’envie aux jeunes, notamment les étudiants, et aux moins jeunes de venir déguster et consommer des produits frais et locaux». La finalité des travaux concernera l’harmonisation et l’attribution des différents espaces aux commerçants. Même si les étals sont en cohérence avec la ligne architecturale, les 32 commerçants auront libre cours sur leur façon d’aménager leurs espaces. De quoi ravir les clients dès la réouverture.

Roxanne Guillaume

Légende photo : L’avancement des travaux de réhabilitation des halles central

 

Air Jordan Spizike 3.5