Fil info
08:20Abjat-sur-Bandiat : Jérôme Lavrilleux : "le Périgord Vert sera le cœur du tourisme de la Dordogne" -> https://t.co/qOEpzKzwIZ
07:28# # - : Des quartiers de la ville au musée -> https://t.co/oX3qh5E3XE
07:25# # - -Vienne : Saint-Léonard à l’heure médiévale... et limousine -> https://t.co/tgAvQwQ8fk
07:24Région : Eymoutiers: un salon du livre original -> https://t.co/HtQfU1N63w
07:21Région : Pacs naturels:Le « Grand Pique-Nique » revient fin août et à la rentrée -> https://t.co/qfcCR8D1rQ
21:32Bergerac : En décidant d'un hommage durable aux Justes, la maire Daniel Guarrigue met les points sur les "i" -> https://t.co/l7qk57TWJA
21:09Peyrignac : Un beau projet d’AMAP à Peyrignac -> https://t.co/s5Szc2YIjW
20:52Châteauroux : Une danse pour intégrer la 3e année du NID ballet junior -> https://t.co/XQ7infn1xi
19:58Châteauroux : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/jQQ0vWmBFM
19:53France : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/hRF78l7L2M
19:42Lamothe-Montravel : Une grande fête pour le bonheur de mener des combats communs -> https://t.co/ZoyvPWRGmD
19:12La Châtre : Les « Arts en fête » expose cinq artistes -> https://t.co/LfVI79S5pF
19:09Valençay : Commémoration du tragique 16 août 1944 -> https://t.co/xHOmgJf1hG
19:09Périgueux : La ville peinte sous tous les angles -> https://t.co/3Q8IWDnJvy
18:17Nailhac : De nouvelles intronisations à la Confrérie de la noix -> https://t.co/Yj3zOBW3Vi
18:12Journiac : Univerland : un nouveau concept de jeux -> https://t.co/frSlUoGKr9
16:06Périgueux : Il fait payer son mal-être aux policiers -> https://t.co/Q60pJL3nVN
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU

Le chantier des halles centrales touche à sa fin

Débutée en mai 2018, la réhabilitation des halles centrales devrait être terminée courant septembre pour une ouverture certaine avant les fêtes de fin d’année.

L’initiative de ce projet est la revalorisation et la dynamisation du cœur du centre-ville. De quoi

moderniser la ville, et cet espace, tout en gardant le côté historique. Pour rappel, les halles centrales ont été construites à la fin du XIXe siècle et classées monument historique en 1976. Pour la rénovation, il a été nécessaire de garder en mémoire les atouts historiques pour préserver le patrimoine. Ce projet de réhabilitation s’est décliné en plusieurs phases commençant par une remise aux normes complète avec des actions comme celles de déplombage et désamiantage.

Aujourd’hui, les ouvertures sont achevées, la nouvelle dalle intérieure est finie, prête à accueillir le carrelage. Ce projet, d’un montant total de plus de six millions d’euros redonnera une nouvelle vie à ce centre-ville après 15 mois de travaux complexes. En effet, un chantier au cœur du centre et près d’une place est compliqué. Avant le début des travaux, il a fallu déloger les commerçants dans une structure temporaire puis mener les opérations sans générer de désagréments pour les riverains. Un réel défi mené à bien grâce à tout les artisans du chantier.

Le fil rouge de ce projet est le dynamisme, comme le souligne Emile Roger Lombertie, maire de Limoges : «Nous souhaitons un espace vivant, tout au long de la journée». Avec de nouveaux horaires d’ouverture et une nouvelle configuration de cet espace, tout sera mis en place pour le bonheur des commerçants et des clients. Le maître-mot de ce projet est la convivialité : le but est de rendre les halles plus attractives en offrant des prestations modernes et nouvelles. Pour cela, le lieu disposera de nouvelles ouvertures pour plus de luminosité, il offrira également deux terrasses aux restaurants qui s’implanteront dans les halles, «nous voulons des halles vivantes, où les restaurants sont ouverts le dimanche pour les touristes» précise le maire de Limoges. Enfin, un espace de convivialité prendra place au cœur des halles. Les clients pourront y déguster les produits vendus ou encore «découvrir la créativité de la ville de Limoges » comme le souhaiterait le maire en créant un showroom dédié à la céramique. Tout est donc mis en œuvre pour rendre les halles attractives et susciter pour les clients l’envie de venir. À ce propos, Caroline Fureix, chef de projet de la réhabilitation des halles centrales, confie : «Nous souhaitons faire découvrir cet espace à tous. Donner l’envie aux jeunes, notamment les étudiants, et aux moins jeunes de venir déguster et consommer des produits frais et locaux». La finalité des travaux concernera l’harmonisation et l’attribution des différents espaces aux commerçants. Même si les étals sont en cohérence avec la ligne architecturale, les 32 commerçants auront libre cours sur leur façon d’aménager leurs espaces. De quoi ravir les clients dès la réouverture.

Roxanne Guillaume

Légende photo : L’avancement des travaux de réhabilitation des halles central

 

Air Jordan Spizike 3.5