Fil info
10:07 Ds 1 VIDÉO, les descendants de agent de liaison de disent ce que l… https://t.co/8o39P6S0RN
09:53Trélissac : Le nom des rues donne du sens au quotidien -> https://t.co/XjFXwFpSJ2
07:58 Et, peu à peu, le s'est enflammé… Les premiers points du https://t.co/NfvwRDV6M7
07:50Boulazac : (VIDÉO) Boulazac reçoit… et cueille Monaco -> https://t.co/3WJaodJjdZ
23:35Trélissac : (VIDÉO) A 15 ans, Héléna est "inspirée" par la figure de Roger Ranoux, son grand-père -> https://t.co/JkFOSGhrXF
22:37Victoire à domicile des Panthères de Feu du face à sur le score de 31 à 23. Bravo ! En… https://t.co/amH0xhXydC
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex

Un programme riche et varié

Fête nationale

Comme chaque année, la Ville de Limoges célèbre la Fête nationale. Les festivités débuteront samedi.

Ainsi, samedi à 17h15, la cérémonie officielle et le défilé militaire ouvriront les animations de la Fête nationale. A partir de 20h30, un spectacle musical viendra animer le Champ-de-Juillet. Il sera suivi par le feu d’artifice qui débutera à la tombée de la nuit. Animé par l’orchestre Aloha, le traditionnel bal populaire viendra clore cette Fête nationale au Champ-de-Juillet.

Les animations

dans le détail

A partir de 17h15 : cérémonie officielle et défilé militaire place Jourdan. Le défilé militaire empruntera les voies suivantes : cours Jourdan, rue des Feuillants, avenue Garibaldi, place Jourdan.

A partir de 20h30 : animation musicale sur des airs de musette au Champ-de-Juillet par l’orchestre Aloha.

A partir de 22h30 : spectacle pyrotechnique au Champ-de-Juillet, le traditionnel feu d’artifice sera tiré de l’esplanade dès la tombée de la nuit. D’une durée de 30 minutes, il proposera des effets spéciaux d’une grande qualité sur des musiques de films.

A 23h : le feu d’artifice sera suivi d’un bal populaire en plein air animé par l’orchestre Aloha, au Champ-de-Juillet. Orchestre de variétés, Aloha reprend tous les tubes des années 70 à nos jours. Créé en 1995, l’orchestre Aloha se compose de 4 à 18 professionnels offrant chacun leur dynamisme sur scène pour la plus grande joie du public.

Stationnement

et circulation

Le stationnement des véhicules sera provisoirement interdit du 12 juillet à 6h au 15 juillet à 8h sur la totalité de l’esplanade du Champ-de-Juillet, y compris la contre-allée côté cours Bugeaud et celle côté cours Gay-Lussac.

- Le 13 juillet de 8h à 19h : place Jourdan (entre le cours Jourdan et l’avenue Garibaldi), rue d’Isly (entre la rue des Feuillants et la place Jourdan).

- Du 13 juillet à 14h au 14 juillet à 3h : rue des Feuillants, rue de Brettes, cours Jourdan, rue d’Isly, impasse d’Isly, place Jourdan (au droit et face immeubles n° 24 à 29), avenue du Général-de-Gaulle, cours Bugeaud, cours Gay-Lussac, cours Vergniaud, rue du Général-Beyrand, rue Armand-Barbès (entre la rue de Châteauroux et le cours Gay-Lussac), impasse Saint-Exupéry, rue Pétiniaud-Dubos (entre la rue de Châteauroux et le cours Gay-Lussac), avenue du Général-du-Bessol, place Maison-Dieu, avenue de la Libération en-tre l’avenue Garibaldi et le cours Vergniaud.

La circulation des véhicules sera provisoirement interdite du 12 juillet à 6h au 15 juillet à 8h sur la totalité de l’esplanade du Champ-de-Juillet, y compris la contre-allée côté cours Bugeaud et celle côté cours Gay-Lussac.

- Du 13 juillet de 19h au 14 juillet à 1h : avenue du Général-de-Gaulle, cours Bugeaud, cours Gay-Lussac, cours Vergniaud, rue du Général-Beyrand, rue Armand-Barbès (entre la rue de Châteauroux et le cours Gay-Lussac), impasse Saint-Exupéry, rue Pétiniaud-Dubos (entre la rue de Châteauroux et le cours Gay-Lussac), avenue du Général-du-Bessol, place Maison-Dieu, rampe des Bénédictins.

- Du 13 juillet de 19h au 14 juillet à 3h : cours Vergniaud, avenue de la Libération (entre l’avenue Garibaldi et le cours Vergnaud).

Des déviations seront mises en place du 13 juillet de 19h au 14 juillet à 3h : en provenance du boulevard Georges-Périn et de la rue Porte Tourny - avenue Garibaldi ; en provenance de l’avenue des Bénédictins - allée de Séto, rampe des Bénédictins - avenue de Locarno.

- Le 13 juillet de 8h à 20h : place Jourdan dans l’axe carrefour Tourny - avenue des Bénédictins (dans les 2 sens de circulation, sur la section délimitée par le square central).

- Les transports en commun de la STCL en provenance de l’avenue des Bénédictins seront déviés par l’avenue du Général-de-Gaulle, le cours Bugeaud, le cours Vergniaud et l’avenue de la Libération (jusqu’à 19h).

- Du 13 juillet à 14h au 14 juillet à 1h : rue d’Isly, impasse d’Isly.

- Du 13 juillet à 14h au 14 juillet à 3h : rue des Feuillants, rue de Brettes, cours Jourdan.

- Les transports en commun de la STCL en provenance de l’avenue des Bénédictins seront déviés par l’avenue du Général-de-Gaulle et la place Maison-Dieu (jusqu’à 21h).

L’accès aux piétons sera provisoirement interdit du 13 juillet à 19h au 14 juillet à 1h : dans les jardins du Champ-de-Juillet.

- Le 13 juillet à partir de 19h et jusqu’à la fin du feu d’artifice à l’intérieur du périmètre de sécurité délimité par le cours Bugeaud (entre le n° 17 et la place Maison-Dieu), la place Maison-Dieu (entre le cours Bugeaud et la voie non dénommée reliant le cours Gay-Lussac à la place Maison-Dieu, sur une largeur de 15m).

Renoir impressionne Limoges.

Dimanche 14 juillet, des animations gratuites seront proposées au jardin de l’Evêché de 10h30 à 19h (voir ci-dessous).

 

Photo : A partir de 22h30 samedi, un superbe feu d’artifice sera tiré. (©Ville de Limoges)

 

Les animations du 14 juillet

Hommage au peintre Auguste renoir
Dimanche 14 juillet, la Ville organise une journée d’animations au jardin de l’Évêché, en hommage au peintre Auguste Renoir «Renoir impressionne Limoges» dont nous célébrons cette année le centenaire de sa disparition. Au programme : spectacles, village d’exposants, déjeuner des canotiers, bal vintage, visites, concerts...

Troupes de théâtre, peintres, musiciens se succéderont autour d’un village d’exposants pour honorer l’artiste dans une ambiance 1900 au cœur du jardin de l’Évêché, en bord de Vienne et au musée des Beaux-Arts.

De 10h30 à 12h et de 16h30 à 18h au jardin de l’Évêché : spectacle «Les Figures impressionnistes» (déambulation) par la Cie des 3 Coups l’œuvre. Venez découvrir Renoir, les peintres impressionnistes et leur rapport à la création au travers d’un spectacle théâtral en déambulation dans le jardin de l’Évêché et dans le musée des Beaux-Arts.

À 12h, 16h et 17h30 au jardin de l’Évêché : «Les flâneries impressionnistes» par la Cie Impressionne-moi. En mal de fraîcheur et de gaieté ? Plongez-vous dans «Le Déjeuner des canotiers» de Renoir : une guinguette, des amis, le bonheur. À travers une flânerie ponctuée de saynètes théâtrales, Nadar vous fait découvrir les tableaux vivants de l’impressionniste. Ce sera l’occasion de pénétrer dans l’univers des polkas, valses et autres quadrilles...

De 18h à 19h au jardin de l’Évêché : Le p’tit bal perdu (bal musette vintage) par le collectif La Saugrenue. Tout droit sorti d’un tripot parisien du quartier de la Bastille, ce bal néo-rétro vous fait revivre l’âge d’or du musette du Paris des années 30. Avec des chansons interprétées par la gouaillante chanteuse Sacha la Fauve, plongez dans les bas-fonds de Paris, et guinchez aux côtés de ces marlous pour trouver l’amour fou !

À 14h, 15h30 et 17h au jardin de l’Évêché : visites guidées épatantes par la Cie Astrotapir : Ludovic Füschetelkeit, spécialiste sur commande. Sur les traces d’Auguste Renoir, l’omniscient personnage vous présente Limoges comme vous ne l’avez jamais vue (même en regardant bien...).

De 14h30 à 15h30, de 16h à 17h et de 17h30 à 18h30 sur les bords de Vienne (sur inscription au 05.55.45.60.28) : visite Sur les traces de Renoir par Ville d’Art et d’Histoire. En remontant la Vienne, laissez -vous conter l’industrialisation de Limoges et la vie des Ponticauds à travers les thèmes de prédilection de Renoir : paysages de bords de rivière, laveuses...

De 15h à 16h15 au musée des Beaux-Arts (auditorium) (sur inscription au 05.55.45.60.28 : concert anecdotique «Renoir in love», dans la lumière des impressionnistes avec Nathalie Marcillac, artiste lyrique soprano et Frédéric Valy, accordéoniste.

Dimanche 14 juillet, l’entrée au musée des Beaux-Arts sera gratuite. L’occasion de (re) découvrir ses collections et son exposition Au fil des toiles.

Plus d’infos sur limoges.fr (rubrique « Fil infos »)

 

Nike Air Max