Fil info
07:31# # - -Vienne : Le préfet dans nos murs -> https://t.co/4yRgdW0rBk
07:28# # - -Vienne : Le quotidien d’un club sportif de banlieue -> https://t.co/H9J0PZ7PSE
07:25Région : FuturoWeen, l’Halloween familial du Futuroscope -> https://t.co/V32Bftjlt8
07:23Région : La grogne paysanne en suspens -> https://t.co/up6smLfsiQ
00:39le mouvement de la paix 19 soutient ; participez à la souscription https://t.co/DN1ipfEcB3
23:30 Le sociologue de la de à jeudi 24 oct à l'invitation du et de… https://t.co/6ADygJ1kE6
23:23Périgueux : Le sociologue de la famille François de Singly en réunion publique -> https://t.co/cTxdajcmVp
20:42Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? | L'Echo https://t.co/LEiCcanePU via
19:45Périgueux : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux | L'Echo https://t.co/rkUd8QXRlI via
19:34RT : La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
19:19Pommiers : Le Team Bethenet affiche sa belle santé -> https://t.co/NnoZb2hckN
19:17Gargilesse-Dampierre : Les généreux projets de l’asso « Pour Kungur » -> https://t.co/HLgr8WLOAf
19:16France : Des vestiges gallo-romains presque partout dans le secteur -> https://t.co/lB4icSu42A
19:15Châteauroux : La coopération plus que jamais -> https://t.co/blgUq2bqnV
19:13Indre : Le triporteur de Télématin sur la piste des produits berrichons -> https://t.co/0ZSBglvjfE
18:44Sainte-Croix-de-Mareuil : Omya : licenciements et débrayage -> https://t.co/LNPKGwkeYW
18:39Domme : Objectif à minima pour service de santé à bout de souffle -> https://t.co/FzyafHsisf
18:32Marsac-sur-l'Isle : Samedi, on se jette sur les savons pour aider à contrer les accidents de la vie -> https://t.co/fH1N7BoEDD
18:27Périgueux : Un meurtrier pouvant se contrer -> https://t.co/rwnW7nkbnZ
17:53RT : [senat] les pétitions de principe, les condamnations verbales ne suffiront pas à arrêter le pouvoir de qui… https://t.co/SSlHe9a36F
17:46RT : Si votre politique est si "bonne" monsieur le Premier ministre, pourquoi la France exprime t'elle autant de souffra… https://t.co/mst2HyiRBQ
16:52Terrasson-Lavilledieu : Réunion suivie sur l’intérim -> https://t.co/JuDW5G0x7H
13:38 1 colloque à pour défendre le purin d’ortie, le petit lait, Les décoctions… https://t.co/7y4icDzemg
13:21Quinsac : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux -> https://t.co/tNHZRQdq2C
13:01La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
12:35Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? -> https://t.co/OCVzdyUVmL
12:30Saint-Pierre-d'Eyraud : La fête de Pradelou laissera des souvenirs impérissables -> https://t.co/va3qY4jm2N
12:14 candidate au label « TERRE DE JEUX 2024 », lancée par Paris 2024 dans le but d’engager tous les terri… https://t.co/GN68hxoAeC
11:48RT : 2020 En termes de postes, on en reste au vieux principe d’habiller Pierre (+ 440 postes dans le primaire… https://t.co/kfVI7CihaZ
11:46RT : La concurrence dans le rail se traduira par une hausse des prix et une baisse de la sécurité. Angleterre, Allemagne… https://t.co/Fr9PDCh7t7
08:27 Ah, ce n'est pas la bonne photo
08:18C'est dingue les photos d'à peine 2 ans et qui montrent une ambiance disparu au complet.. Ligne, train, personnels.… https://t.co/MnZqZUl2K0
07:40 Intéressant de voir le monde entier s'insurger et de comprendre qu'il ne s'agit pas de couleur ou de… https://t.co/J1cYOO5cUk
07:34 Pour le candidat à la mairie de le rival "… https://t.co/RVqCqaYPYg
07:33# # - -Vienne : Le Secours Populaire, solidaire et inconditionnel -> https://t.co/qmX8OBxmxY

À la découverte d’Auguste Renoir

Dans le cadre de la saison des arts de rue à Limoges, une journée «Renoir impressionne Limoges» a été organisée hier au jardin de l’Évêché, au musée des Beaux-Arts et en Bords de Vienne, de 10h30 à 19h.

 

En hommage au célèbre peintre Pierre-Auguste Renoir, la ville de Limoges a fêté hier au jardin de l’Évêché, le centenaire de la disparition de l’artiste haut-viennois.

Un événement proposé dans le cadre des festivités estivales que la ville organise chaque année en collaboration avec l’association culturelle Urbaka, qui fête cette année ses 30 ans. La journée de dimanche fut donc marquée par

l’hommage rendu au peintre Auguste Renoir, avec un programme riche et varié alliant spectacles, peintures et musiques, le tout dans une ambiance 1900, avec des activités organisées en Bords de Vienne, au jardin de l’Évêché ainsi qu’au musée des Beaux-arts.

En ouverture de la journée, le public était invité à un spectacle théâtral en déambulation dans le jardin de l’Évêché et dans le musée des Beaux-Arts, un spectacle qui met en scène Renoir et les peintres impressionnistes ainsi que leur relation à la création. «Nous nous sommes inspirés des différents tableaux de l’artiste, tel que «Femmes au jardin» pour en faire un spectacle vivant qui re-prend les mêmes éléments figuratifs» lance Rudolph Sumac, acteur et membre de la troupe théâtrale Impressionne-Moi Compagnie, venue de Normandie, puis d’ajouter : «Ces spectacles sont aussi l’occasion de faire revivre l’amitié qui existait entre Renoir et Claude Monet, à travers des mises en scène de 45 minutes qui se déplacent d’une zone à une autre sur le jardin de l’Évêché». En effet, les deux peintres se sont rencontrés à l’École des Beaux-Arts de Paris, lors d’un atelier dispensé par l’un de leurs professeurs, le Suisse Charles Gleyre. Les deux peintres ont aussi fait la rencontre d’autres artistes, à l’image de Frédéric Bazille et d’Alfred Sisley.

Le spectacle des Flâneries impressionnistes a laissé place, à partir de 13h30, au Petit bal perdu présenté par le Collectif La Saugrenue, «bal musette vintage» qui a plongé les visiteurs dans les bas-fonds de Paris à travers des chansons interprétées par la chanteuse Sacha la Fauve. À 14h, c’est le rendez-vous avec les visites épatantes présentées par la compagnie Astrotapir et son spécialiste sur commande, Ludovic Füschtelkeit, qui a convié la foule à partir sur les traces d’Auguste Renoir avec comme promesse «présenter la ville de Limoges comme vous ne l’avez jamais vue (même en regardant bien...)». Puis, c’est au tour de «Renoir In love, dans la lumière des impressionnistes», un concert anecdotique qui s’est déroulé au musée des Beaux-Arts de 15h à 16h15 proposé par Nathalie Marcillac, artiste lyrique soprano et Frédéric Valy, accordéoniste. Les deux artistes ont aussi repris des grands succès populaires tels que Fascination, La complainte de la butte, Frou-Frou en encore la chanson Les blés d’or. Une journée haute en couleurs et en découvertes qui a mis en lumière, les œuvres et la vie de l’un des plus célèbres pein-tres français de sa génération.

Massil Choubane

Photo: Pique-nique improvisé avec les visiteurs lors des Flâneries impressionnistes.

Air Max 95 Flyknit