Fil info
19:39Dordogne : La Région fait état des travaux réalisés dans les lycées cet été -> https://t.co/IZrXIN6pIf
15:11RT : A dérouler pour ne pas oublier qu'il y a des "journalistes" (qui servent plus la soupe qu'autre chose....) et des… https://t.co/sjW76fq6yX
15:10RT : Une foule de plusieurs milliers d'opposants au G7 a entamé à Hendaye une marche de quatre kilomètres vers Irun, de… https://t.co/PVO9VLe2n0
14:46Bergerac : Si le sas du bar discothèque n’était pas surveillé, l’entrée, si… et bonjour la dérouillée -> https://t.co/CMvnxHSrKa
13:50RT : utilise une loi "antiterroriste" pour empêcher un journaliste militant allemand de couvrir le contre… https://t.co/VQUtiOmz7j
13:50RT : La fête du Bois de la Croix Rouge en mode banquet autour des fameuses farcidures avant la poursuite des festivités. https://t.co/A4ORvCj9Ht
13:49RT : Brive-la-Gaillarde : Le petit commerce is not dead ! -> https://t.co/ZJMbZxtHmr
13:16La fête du Bois de la Croix Rouge en mode banquet autour des fameuses farcidures avant la poursuite des festivités. https://t.co/A4ORvCj9Ht
11:26Brive-la-Gaillarde : Le petit commerce is not dead ! -> https://t.co/ZJMbZxtHmr
07:28France : Façon canicule jusqu’à Périgueux -> https://t.co/ezfk0oCtNH
07:27# # - : Payer pour stationner ou comment se prendre la tête -> https://t.co/QChwZhUyRk
07:27# # - : Payer pour stationner ou comment se prendre la tête -> https://t.co/SEUDBqk9HM
07:19# # - -Vienne : Liaison Limoges-Poitiers: des opérations d’aménagement en cours d’étude -> https://t.co/kkHAjvLRbf
07:14France : D’importants travaux débutent lundi -> https://t.co/1SH5xI7j8w
07:06Région : Près de 400 cavaliers en lice à Pompadour -> https://t.co/v61HQKUKwp
06:55Castels : Un gîte du Périgord Noir ravagé par le feu -> https://t.co/Iz0fpC1sK2

En mémoire des crimes perpétrés par l’Etat français

La cérémonie de la journée nationale à la mémoire des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux «Justes» de France a eu lieu hier matin à Limoges devant la maison d’arrêt.

Pour le comité de soutien aux gens du voyage, Madeleine Coignoux a exhorté à se souvenir : «N’oublions pas que les tziganes furent eux aussi les victimes du régime nazi. Que ce soit dans les camps ou à l’occasion de massacres extérieurs, pensons à tout ce que ce peuple a supporté durant cette période de notre histoire : interdiction de voyager, assignation à résidence et, quand on ne voulait plus d’eux, camps d’internement.»

Ici, en Haute-Vienne, il existait un de ces camps, à Nexon «où ont résidé non seulement des tziganes, mais aussi des juifs, des résistants, des anti-nazis.»

Pour Jérôme Decours, secrétaire gérénal de la préfecture de la Haute-Vienne, reprenant le message de la secrétaire d’Etat Geneviève Darrieussecq, c’est le moment de regarder en face ces «crimes abjects et indélébiles», commis par le régime de Vichy. Et parmi ceux-ci, la rafle du Vel d’Hiv.

Présent hier lors de la cérémonie, l’ancien conseiller municipal Bernard Ebenstein, lui qui, âgé de 6 ans, a échappé de peu à la rafle de la police française se souvient : «Ma mère m’avait mis à l’abri chez des Justes. Peu après, les policiers sont venus. Ils cherchaient ma mère et moi mais je n’étais pas là et ma mère n’a jamais voulu leur dire où j’étais.»

Pour le directeur de cabinet du préfet, les mots prononcés en 1995 par Jacques Chirac résument bien la situation du 16 juillet 1942 : «La France, ce jour-là, accomplissait l’irréparable.» Pour les juifs «leur voyage vers l’enfer débutait, estime Jérôme Decours. Nous pensons également aux populations tziganes qui ont souffert de la barbarie nazie.» Des paroles qui font écho à celles de Madeleine Coignoux : «Combien de milliers furent déportés vers les camps de concentration où tous, hommes, femmes, enfants, vieillards, furent soumis à des expériences médicales et torturés. Combien moururent, victimes de cette science nazie, cette science de mort ?»

Aujourd’hui, l’heure est au souvenir mais aussi au combat. : «N’oublions jamais que la lutte contre le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme, l’intolérance, fait partie de la protection des droits de l’Homme, que ces droits sont universels et ne laissons pas s’instaurer le doute et le mépris [...] Il y a encore aujourd’hui des opprimés, privés de liberté et de toute dignité, victimes de l’intolérance. Alors méfions-nous de ces groupes proches du nazisme toujours prêts à faire renaître ces horreurs.»

J.D.

 

Photo : Les représentants de la communauté des gens du voyage lors du dépôt de gerbes.

 

Air Jordan XI 11 High