Fil info
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH
17:35🛑 en cours près de , route de Buxerolles à . Une voiture serait sur le toit, les pompiers… https://t.co/w8pRkLy9wh
17:00RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:44RT : Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:44RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:43RT : Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:42Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:40Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:38Perturbations en Limousin aujourd'hui dans la circulation des trains, après le droit de retrait observé par les che… https://t.co/zH6DyVFLAa
16:35Périgueux : Le Zéro risque, une culture -> https://t.co/WWnBdnpQYh
16:34Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:29RT : Maurice Papon qui, faut il le rappeler, aura dans sa vie mis successivement les juifs dans les trains et les arabes… https://t.co/figlLMjJD1

Une lettre ouverte aux candidats aux municipales

À l’approche des élections municipales, faire l’état des lieux du paysage économique, social et politique est plus qu’une nécessité.

Une mission délicate, mais loin d’être impossible, si l’on connaît les rouages, parfois complexes, d’un système politique qui se dit «subsidiaire», autrement dit, proche des citoyens, avec une prise de décision locale. Qu’en est-il réellement sur le terrain ? Et si tel était le cas, comment Limoges a-t-elle pu perdre autant de batailles (desenclavement routier, perte de statut de capitale régionale, baisse de population, etc.) au fil des années ? Autant de questions auxquelles Pierre Lefort, professeur à l’Université de Limoges, adjoint de l’ancien maire de Limoges Alain Rodet de 1995 à 2014 et conseiller départemental du secteur nord-est de Limoges, a tenté de répondre dans son livre «Un nouveau Printemps pour Limoges», lettre ouverte aux candidats ou les 55 questions aux futurs élus de Limoges. Un ouvrage dans lequel il traite de diverses notions, telles que le «millefeuille» administratif : «Aujourd’hui, très peu de gens ont une vision claire des pouvoirs et des compétences des collectivités territoriales et de leurs représentants» lance Pierre Lefort. Selon lui, les compétences et les pouvoirs se sont, au fil du temps, «éparpillés» entre la Région, le Département, Limoges Métropole et la Ville de Limoges. Un phénomène qui ne favorise pas, la réactivité décisionnelle et la cohérence dans l’action de ces collectivités : «En plus, on assiste à des conflits entre la Ville et Limoges Métropole qui n’arrivent pas à se mettre d’accord. Ce qui fait que Limoges se retrouve en encéphalogramme plat». En d’autres termes, nombre de projets peinent à avancer.

Limoges

en véritable
métropole

Ancienne capitale régionale du temps de la région Limousin, Limoges se retrouve aujourd’hui à un rang inférieur, à cause notamment de la loi NOTRe du 7 août 2015 qui a impliqué une fusion des anciennes régions administratives, voulue par François Hollande, mais dont la responsabilité, selon Pierre Lefort, incombe aussi aux trois députés socialistes de la Haute-Vienne, à savoir, Catherine Beaubatie, Daniel Boisserie et Alain Rodet qui «ont voté en 2015, sans doute par discipline de partie, ce terrible déclassement de Limoges», note l’auteur qui propose la métropolisation de Limoges comme solution. En effet, pour ce dernier, il s’agirait alors «d’une simplification administrative qui réduit significativement le millefeuille ...Elle fera disparaître ces «petites baronnies» dont les politiques disparates font tant de mal». Aussi, il sera question des rapports entre les différents services techniques et administratifs, les élus locaux et des rôles et pouvoirs de chacun. Avec en prime, un portrait des trois derniers maires de Limoges. Autant de problématiques sur lesquelles devront travailler les prochains candidats, dont la mission sera de réveiller la «belle» restée depuis trop longtemps endormie.

 

Photo : Pierre Lefort revient sur les périodes qui ont façonné le Limoges d’aujourd’hui.