Fil info
21:49Très nombreux avec notre maire Vincent Millan pour défendre notre territoire de mobilité https://t.co/gCKHfA1Hga
20:16 Rétablissons les faits réels : a publié une image de cette cérémonie.
09:51L toujours avec nous et dans notre ❤️ le faire vivre une urgence !! https://t.co/WkKC72f5CT
09:20Aujourd’hui jour de soutien à Sylvie postière à qui passe en conseil de discipline ✊🏼… https://t.co/eRtiBqNEM9

«La paix et le climat, même combat»

Trail de la Paix 2019

Le 17ème Trail de la Paix a renoué avec sa dimension politique. Autour de l’événement sportif, le collectif local En marche pour la Paix invitait les 630 participants à penser un monde sans armes.

S’il existe un trail pas comme les autres, c’est bien celui de la Paix : la performance sportive individuelle alliée à la motivation universelle d’un monde meilleur ! Courir ou marcher le trail de la Paix, c’est la possibilité d’ aller du «Je» au «Nous», de la performance individuelle à la prise de conscience collective. C’est avoir la compréhension du monde et de certains enjeux internationaux à porter de pas. Il n’y a guère que le Mouvement de la Paix pour s’atteler à un tel défi. Chaque année, à la mi-octobre, les pacifistes remettent le couvert et ça n’est pas près de cesser ! «Ce qui est tendu, c’est le moment de la préparation, quand tout est prêt, on a envie que les choses se passent. Nous sommes une centaine de bénévoles et de plus en plus de jeunes nous rejoignent pour organiser ce trail» mentionne Luce Rispoli-Matéo, organisatrice.

Un discours fort pour ouvrir la marche

«La Paix et le climat, même combat ! La planète est en danger ! Osons la Paix ! Les alternatives écologiques, sociales, démocratiques nécessitent que la boussole du monde soit clairement orientée vers la paix de façon à construire un monde vivable pour les générations futures» a lancé Luce Rispoli-Matéo avant que le drapeau couleur arc-en-ciel ne se baisse devant 231 marcheurs. Un discours engagé prononcé d’une voix affirmée qui a résonné d’une façon particulière au moment où les bombes pleuvent sur le Kurdistan syrien. «Nous ne voulons plus de ces logiques de puissance et de domination qui font naître les extrémismes et sont responsables du meurtre de masse de millions d’êtres humains par la faim, la malnutrition sur une planète débordante de richesse. 1830 milliards d’euros sont consacrés aux dépenses militaires. C’est scandaleux, les richesses doivent aller à l’éradication des fractures sociales et à la lutte contre le dérèglement climatique. La France ne doit pas vendre d’armes aux pays en guerre. Il faut dire stop à la misère, stop aux violences, stop aux guerres !»
Au cours de l’événement, chacun pouvait s’approcher du stand du collectif local En Marche pour la Paix où étaient rassemblés Amnesty International-Brive, Solidaires, Convergence Services Publics et La Courtine 1917. «Ce rendez-vous peut être le début d’autres initiatives. Le trail est une manifestation prisée et populaire. La présence du collectif permet de le remettre dans un contexte dédié à une cause : la paix» appuie Véronique Momenteau de Solidaires.

La 17ème édition était résolument politique sans plus de prosélytisme. Celui qui souhaitait rester en dehors du tumulte du monde pouvait continuer sa course. Après l’incontournable paëlla de 400 parts offerte aux participants et aux bénévoles, était ouverte une causerie-débat sur l’armement atomique animée par le président du Mouvement de la Paix 19, Henri Vacher.
Du côté des coureurs, on en comptait 159 au départ du 22 km, 240 pour le 13 km, la manifestation est loin d'être boudée. Plus la démonstration de cani-cross et ses seize duos. La discipline se convertira en une vraie compétition en 2020. «Il existe très peu de courses de ce type en France. Nous sommes très contents que les organisateurs s’intéressent à notre initiative. Ça nous permettra d’élargir notre événement à de nouvelles personnes» stipule Luce Rispoli-Matéo.

Un brasseur qui embrasse la paix !

La petite nouveauté de cette édition 2019 était la présence de la Brasserie du Causse. Après les épreuves, ils ont été nombreux à venir goûter la bière locale produite à Larche. Elle était servie avec ou sans alcool. La longue file devant le stand démontrait que les vertus du houblon sont appréciés des trailers ! Après l’effort, le réconfort...

Résutats au Classement général

22 kilomètres

Hommes
1.David Moreau 01:34:06     
2.Clément Aucouturier 01:34:26     
3.Kevin Delord 01:37:32
4.Julien Cazelles    01:40:36
5.Thomas Tixier 01:42:50

Femmes
1.Mathilde Georges 02:05:08
2.Linda Mazot 02:10:37
3.Marie-anne Tourault 02:15:50
4.Véronique Capelle 02:18:36
5.Jocelyne Payrot  02:22:01

 

13 kilomètres

Hommes
1.Anthony Cuvillier 00:58:36
2.Anthony Duteil 00:59:44
3.Romain Dos Santos 01:00:33
4.Romain Briot 01:01:34
5. Antoine Leymarie 01:02:34

Femmes
1. Delphine Lacroix-Ravel 01:04:27
2. Corine Sanchez 01:15:26
3. Magalie Devaud 01:17:29
4. Agnès Disier 01:19:15
5. Delphine Marrou 01:19:46

 

La suite du classement sur http://www.jorganize.fr/jorga/?p=13865