Fil info
11:58RT : Ce week-end certains ont remis en cause le . Ce matin une femme a été découverte morte sur la ligne… https://t.co/Z4ZOO7D5Wl
11:10Ce matin à 9h10, un accident de la circulation s'est produit sur la RN21 (Limoges - Aixe-sur-Vienne) entre un poids… https://t.co/yv6CBKkSFZ
07:40Région : Les label E3D remis à des établissements scolaires -> https://t.co/egLLy1Mxgl
07:37# # - : Les Tambours du Bronx en concert samedi -> https://t.co/lwli5iD41s
07:35# # - -Vienne : Librairie occitane Un concert avant l’exposition -> https://t.co/hLxN7Ro5qt
07:33# # - -Vienne : La Résistance des «petites gens» contée par des objets du quotidiens -> https://t.co/cm7fDQ5y6n
07:31# # - -Vienne : Le Conseil départemental tire à boulets rouges sur le gouvernement -> https://t.co/tcLv05hf19
07:28Région : Le PNT Périgord-Limousin favorise la biodiveristé -> https://t.co/Q4dkylCGy4
06:24Bardou : Le blessé longtemps prisonnier de sa voiture -> https://t.co/TbQ80nCPt8
23:10Périgueux : La culture occitane se porte (très) bien -> https://t.co/MBTP9MyAXL
22:23Nontron : La Dordogne perd René Dutin -> https://t.co/OjbH5onrFt
20:15Chamberet : Le village accordéon -> https://t.co/wAaMdVF4Z9
20:10 vous êtes tellement mignons... 7 milliards de vies humaines, une terre qui dégueule de nos rejetons, et vous...
19:41RT : Cérémonie de l'arbre de la Paix à Malemort, le 10 octobre 2019 https://t.co/DZCjrLCujC
18:36Sarlat-la-Canéda : Le projet d’abattoir de volailles grasses est en bonne voie -> https://t.co/ZD8PMJIqLK
18:33RT : Droit de retrait : deux inspecteurs du travail mettent en garde la . Un juste rappel à la loi. L’entrave du d… https://t.co/poQYanFPJg
14:03À lire avec attention. c’est une idée à travail… https://t.co/r9JM3uYj62
13:46Boulazac : Matthieu Ricard et Alexandre Jollien à Boulazac -> https://t.co/QfJ02ReLsH
13:44Merci à pour cette mise en lumière des activités du ! Un club avec des enfants qui viven… https://t.co/ITA7UL2gpZ

Treize conteurs sillonneront la Corrèze

Festival Coquelicontes

Depuis 1997, chaque printemps,  Coquelicontes refleurit en Limousin. Pour cette 19e édition, treize conteurs sillonneront la Corrèze du 20 au 31 mai.
C’est un rendez-vous marquant de la vie culturelle de  la région Limousin. Festival itinérant du conte, Coquelicontes est né en 1997 du désir de fédérer les initiatives, jusque-là isolées, de formation et de programmation de spectacles portées par différentes structures et en particulier les bibliothèques départementales de prêt (BDP desservant les communes de moins de 10.000 habitants)  et de promouvoir le conte sur l’ensemble du territoire régional, grâce à l’itinérance d’artistes dans les trois départements.
La 19e édition de Coquelicontes a été présentée à la BDP de la Corrèze, en présence de Francis Colasson, conseiller départemental délégué à la culture et à la santé, par Gaetano Manfredonia, directeur de la BDP, Elisa Charpantier, coordinatrice générale au centre régional du livre et Marie-Hélène Coffin (BDP 19). «Coquelicontes est une manifestation régionale, coordonnée par les trois BDP de la région (Creuse, Corrèze et Haute Vienne) mais aussi par la bibliothèque  francophone multimédia de Limoges, le Centre régional du Livre. Sous cette forme là, elle est unique en France. Cette coordination permet de donner une ampleur plus large», explique Gaetano Manfredonia.
Pour cette 19e édition, treize conteurs seront accueillis en Corrèze pour y donner cinquante spectacles dans trente-deux communes. «L’originalité est de toucher tous les publics,enfants, jeunes, adultes. Coquelicontes s’inscrit dans une action d’activité culturelle du département autour du livre avec le prix départemental du livre de jeunesse, bibliothèques en fête; le prix des lecteurs corréziens, bibliotour 19», précise le directeur de la BDP.
«Coquelicontes accueillera  seize conteurs cette année en Limousin. Il n’y a pas de thématique pour ce festival. Nous cherchons avant tout des conteurs qui ont des univers bien à eux et qui peuvent proposer des spectacles pour tous les publics et toutes les formes (scolaires, petite enfance, maison de retraite, lycée, prison... apéro conté, balade...). Chaque structure qui accueille un spectacle se l’approprie et se charge de la forme que cela peut prendre pour en faire un moment unique», détaille Elisa Charpantier.
«Treize conteurs dont cinq nouveaux, Jean-Yves Auffret, Sabrina Chézeau, Céline Espardellier, Ludivine Hénocq, Florant Mercadier, Yolaine, viendront sillonner la Corrèze. Cette année, quatre communes nouvelles se sont inscrites, Meymac, Objat, Saint-Pardoux-la-Croisille, Sainte-Féréole. On va irriguer tout le territoire corrézien. Au total, cinquante spectacles seront donnés pour tous les âges, tous les publics», souligne Marie-Hélène Coffin. Parmi la riche programmation, on peut parler de la balade contée qui aura lieu à Grandsaigne le 24 mai dans un lieu
mythique du plateau de Millevaches, Clédat.
«Coquelicontes permet aussi de toucher des publics qui ne fréquentent pas forcément les bibliothèques. Ce festival permet à des communes qui n’ont pas de bibliothèques d'accueillir des conteurs», insiste Gaetano Manfredonia.
Coquelicontes propose cette année encore un voyage au coeur de l’oralité. Du 20 au 31 mai, c’est une invitation pour s'évader, s’interroger, sourire, rougir, rêver... qui est lancée.

Le programme complet


 

nike air max 2019 green