Fil info
21:32Bergerac : En décidant d'un hommage durable aux Justes, la maire Daniel Guarrigue met les points sur les "i" -> https://t.co/l7qk57TWJA
21:09Peyrignac : Un beau projet d’AMAP à Peyrignac -> https://t.co/s5Szc2YIjW
20:52Châteauroux : Une danse pour intégrer la 3e année du NID ballet junior -> https://t.co/XQ7infn1xi
19:58Châteauroux : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/jQQ0vWmBFM
19:53France : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/hRF78l7L2M
19:42Lamothe-Montravel : Une grande fête pour le bonheur de mener des combats communs -> https://t.co/ZoyvPWRGmD
19:12La Châtre : Les « Arts en fête » expose cinq artistes -> https://t.co/LfVI79S5pF
19:09Valençay : Commémoration du tragique 16 août 1944 -> https://t.co/xHOmgJf1hG
19:09Périgueux : La ville peinte sous tous les angles -> https://t.co/3Q8IWDnJvy
18:17Nailhac : De nouvelles intronisations à la Confrérie de la noix -> https://t.co/Yj3zOBW3Vi
18:12Journiac : Univerland : un nouveau concept de jeux -> https://t.co/frSlUoGKr9
16:06Périgueux : Il fait payer son mal-être aux policiers -> https://t.co/Q60pJL3nVN
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF

Cyprien Bruget, tombé pour la France, ressurgi de l’oubli

Mémoire

A l’occasion du centenaire de la Grande Guerre, le poilu Lostangeois Cyprien Bruget a été honoré hier, devant sa tombe fraîchement réhabilitée grâce aux soins du Souvenir français.
«Le président des amis de Lostanges, Jean-Marc Brunie a remarqué il y a quelque temps que le nom de Cyprien Bruget n’apparaissait pas sur notre monument aux morts, il est venu nous contacter au mois de juin pour demander l’autorisation de réhabiliter cette tombe» explique Jérôme Madeleine, maire de Lostanges.
C’est ainsi que tout a commencé pour rendre l’hommage qui était dû à ce poilu méconnu.
«C’est la mission du Souvenir français que d’entretenir les tombes en déshérence, la transmission du devoir de mémoire.
Cyprien Bruget est l’exemple du poilu anonyme issu du monde paysan, qui dans un élan patriotique et sans arrière-pensée, a tout donné, y compris son sang pour la France» déclare René Valette, président du comité du Souvenir Français de Meyssac-Beaulieu-Turenne.

Parcours d’un poilu

Les recherches effectuées dans le cadre de cette réhabilitation dévoilent en substance le parcours d’un jeune homme enlevé à sa vie laborieuse par le coup de tonnerre de la mobilisation générale avant d’être propulsé dans le fracas des combats durant quatre longues années à l’issue fatale.
Issu d’une famille nombreuse, quatrième d’une fratrie de dix enfants,  il naît le 3 février 1895 et est scolarisé à l’école primaire de Lostanges. Ses parents exploitent une toute petite propriété à Lostanges.
Au début des années 1910, la pauvreté du monde paysan de l’époque et de la région pousse la famille à émigrer vers Sarrazac dans le Lot. Cyprien Bruget est valet de ferme lorsqu’éclate la guerre. Alors âgé de 19 ans, il est appelé sous les drapeaux quelques mois après son grand frère Antoine. Il rejoint le 88ème régiment d’infanterie, puis sera plus tard muté au 417ème. Il participe à l’offensive de la Somme au cours de laquelle il sera distingué première classe le 15 mai 1916. Plus tard il sera à nouveau muté, à la dixième compagnie du 169ème régiment d’infanterie.
En mars 1918, il retrouve son frère Antoine : le moment est immortalisé sur une photo qui orne aujourd’hui sa tombe. De janvier à avril 1918, le 169ème R.I occupe dans le secteur de Badonviller dans la région de Baccarat.
En juin, au cours d’une attaque où les poilus français se distinguent par une résistance farouche, Cyprien Bruget est mortellement blessé à la tête par un éclat d’obus. Evacué par une ambulance mobile, il décédera cinq jours plus tard, le 19 juin 1918 à Boursonne (Oise). Agé de 23 ans, il fut décoré de la Croix de Guerre avec palme.

Vladimir Fouillade

Air Foamposite One Glowing