Fil info
20:22Dordogne : Des caresses et des films porno pour éduquer sa belle-fille -> https://t.co/5b139lGFfV
19:24Dordogne : Ils demandent une évolution du droit -> https://t.co/MMMIAjLHVD
19:05Indre : Bluesberry, une sixième édition à la croisée des styles -> https://t.co/vuo8Bnznqv
19:04Châteauroux : Cinq habitants à l’honneur -> https://t.co/l6MTplEGb5
18:18Bergerac : Souvenir de Johnny Clegg à Bergerac -> https://t.co/iBexb9iiSZ
18:10Bergerac : Pétition et tractage, les personnels des Urgences ne lâchent rien -> https://t.co/uifEjW6eJ7
18:02RT : Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:15RT : UNE VALIDATION ABERRANTE DES BARÈMES MACRON PAR LA COUR DE CASSATION https://t.co/ddPWMejXPO
17:15Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:04RT : De Rugy ajoute l'indignité à l'incurie. Son honneur n'a pas été livré aux chiens. Il n'a pas subi 1 campagne de pre… https://t.co/PHf51TSwUB
17:04RT : Selon Christophe Barbier, la démission de Rugy est la conséquence du trotskisme d'Edwy Plenel. Voilà. Faut pas croi… https://t.co/kNSBoXEPxh
17:03RT : Vous ne savez pas où partir cet été ? Allez donc faire un tour à et passez par la plus belle gare du monde… https://t.co/StacqQXLqF
17:00RT : Alors qu’elle vient d’être nommée ministre de l’écologie vient de laisser partir pour le troisième… https://t.co/woCwSITPMy
16:23# # - : Un beau jour pour la Vienne -> https://t.co/iOImmXigcE
16:13Indre : Commémorations à Sainte-Sévère-sur-Indre, Pérassay et Vijon -> https://t.co/g8as7mOw8w
15:54Dordogne : Révolte au lycée -> https://t.co/ixsJL8bmAK
15:51Périgueux : Macadam revisite les frontières du Jazz -> https://t.co/gzTXU9TE33
14:59France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/YuJdjlJ4xE
14:49France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/1aMhTInzsL
07:41# # - : En mémoire des crimes perpétrés par l’Etat français -> https://t.co/YJ7g2cSia1
07:37# # - -Vienne : Limoges Métropole signe pour le déploiement de la fibre -> https://t.co/nfzSHSe7mP
07:35# # - -Vienne : Caisses à savon pour la Sainte-Madeleine -> https://t.co/0NEE2OZrFq
07:33Région : Nouvelle-Aquitaine, la ressource en eau une priorité absolue -> https://t.co/SrkJ3sv670
07:30Région : Visite privée chez Sarah Caryth -> https://t.co/mTlAFI1Jp3

Festivités printanières : Foire aux ânes le 30 mai, fête annuelle le 2 juin

Cédric Dalot surpervise la Foire aux ânes et la fête annuelle organisées par le comité du Magny qu’il préside depuis le début de l'année dernière.
Le jeune homme est né à La Châtre, ses parents demeurant au Magny. Encore apprenti au lycée Châteauneuf d’Argenton sur Creuse, y décrochant un baccalauréat professionnel, alors âgé d’à peine 17 ans, le coup de main qu’il a volontiers donné aux bénévoles organisant une Foire aux ânes en mai, une soirée moules-frites en juin, quand revient la Saint-Jean, puis une soirée cabaret en novembre, a été grandement apprécié. De fil en aiguille, ce célibataire, qui exerce le métier de cuisinier à la cantine de l’école Jean-Moulin, a été élu vice-président du comité. Depuis le mois de janvier 2018, il a été désigné par ses membres pour en prendre la tête, remplaçant Michel Baudin. Celui-ci en aura tenu la barre avec une longévité qui n’a d'égales que sa gentillesse et sa ténacité pendant un quart de siècle, avec une courte interruption de deux ans, ayant laissé un moment, et croyait-il définitivement, la place à Jean-Pierre Durand. Cédric Dalot nous avait assuré, et ce fut fait, que « dans cette aventure, il me faudra conduire les actions menées dans la continuité ».
Première édition
en 1993
Pour un rappel historique, en ce qui concerne la Foire aux ânes primés qui a d’ores et déjà largement été bien préparée, tout a commencé un dimanche de l’année 1992. Sans aucun doute et doublement influencés par une course aux ânes régulièrement organisée dans leur commune, avec l’apport bienvenu de la jeunesse locale et surtout par la promotion naissante de la race du « grand noir du Berry », deux éleveurs magnicois, Pierre Apaire et Guy Jasmin, discutèrent de la création, dans leur commune,
d’une « foire aux ânes ». Le lendemain matin, tous deux en ont référé au président du comité des fêtes d’alors, qui n'était autre que Michel Baudin. Celui-ci alla défendre cette idée auprès du maire de
l’époque, Pierre Julien, et d’un de ses adjoints, Gérard Défougère (maire actuel du Magny), qui devaient fortement s’impliquer dans cette affaire. C’est ainsi que, le jeudi de l’Ascension du printemps 1993, précédant une fête annuelle immémoriale principalement composée d'une belle course cycliste, qui a disparu depuis, une première Foire aux ânes et aux chevaux primés attirait son premier public. Depuis lors, les aléas climatiques n’ont jamais pu empêcher, même s’ils l’ont parfois contrariée, la tenue de cette manifestation à la gloire de la race asine. Celle-ci se déroule ordinairement tout près du bourg, au lieudit les Vigneaux, tandis que la fête annuelle bat son plein sur les places du 19-Mars-1962 et Edmond-Raveau et dans la rue du chemin creux.
Bureau du conseil d'administration du comité des fêtes : présidents d'honneur, Gérard Défougère, maire du Magny, Michel Baudi ; président, Cédric Dallot ; vice-président, Joël Allaurent ; secrétaire, Marie-Ange Couladon ; secrétaire adjointe, Marie-Thérèse Allorent ; trésorière,  Agnès Nourry, trésorière adjointe ; Annick Dallot. Commissaire de la foire : Philippe Couladon.

Double programme festif
Programme de la 27e Foire aux ânes et équidés primés, jeudi 30 mai
8 h : ouverture de la foire, au lieudit les Vigneaux, près du centre du bourg. Accueil des éleveurs et installation d'une quarantaine d’ânes et autant d’autres équidés ; contrôle des animaux, des documents et des vaccinations ; étalage de produits fermiers provenant de l’artisanat ou de métiers d’art ; exposition de motos anciennes (collection particulière d'un habitant d'Ardentes) ; miniatures agricoles de Michel Jomier, maquettiste castelmeillantais
11 h : début de la présentation des ânes et des chevaux, en partenariat avec le Syndicat des éleveurs de chevaux de trait du Berry
11 h 30 : visite officielle par les personnalités locales et départementales. Dans le même temps, première prestation de l’Entente musicale Bussière dunoise - Bonnat (Creuse).
12 h 30 : promulgation des résultats et remise de coupes et de plaques aux vainqueurs suivies d’un vin d'honneur offert par la municipalité.
12 h : repas sous ramées ou à l’intérieur de la salle socio-culturelle (ECLAM), place du 19-Mars-1962. Au menu : salade de museau en vinaigrette-entrecôtes et frites- tarte aux fruits (prix : 17 euros, sans les boissons).
15 h : 26e défilé d'attelages d'ânes et d’habitants en costume d'autrefois, célébrant la période des foins (faucheuse, faneuse, rotofaneur), avec une bétaillère tirée par un cheval, une voiture de transport de volailles, une autre, décapotable, de médecin, une voiture chargée d'écoliers (dite « de la servante ») et une charrette décorée par les enfants fréquentant le centre de loisirs local. Participation de l'entente musicale de Bussière Dunoise-Bonnat (Creuse) et de la banda de Saint-Junien (Haute-Vienne). Restauration rapide, buvette.

Programme de la fête annuelle, dimanche 2 juin
6 h : accueil et installation de la brocante et vide-greniers ; barbecue géant (à partir de 10 euros), saucisses, côtes de porcs, chipolatas, andouillettes, merguez...
Fête foraine pendant les deux jours (manèges pour enfants, auto-tamponneuses, structure gonflable, stands divers).

Nike HyperRev 2017