Fil info
07:40# # - : Musique: avoir des poissons dans la tête c’est vivre sa passion -> https://t.co/MNgGUY8X5X
07:37Région : Modernisation de la voie Fromental-limoges : début des travaux aujourd’hui -> https://t.co/Rpsx8FIfTl
07:34# # - -Vienne : Estivol : le nez en l’air et les pieds sur terre -> https://t.co/GxXVWp25c9
07:32Région : L’application vidéoguide s’enrichit -> https://t.co/j3kfmZQYp5
07:30Région : Combats du mont-Gargan: «Il n’y a pas de liberté sans mémoire» -> https://t.co/zJPAYHoFsp
00:02À nos souvenirs de la remontée en , le public reprend avec les joueurs et le sta… https://t.co/S0GzyoSKqO
22:46Corrèze : Le département placé en alerte orange canicule -> https://t.co/GYsUE4Zkuo
19:43Sainte-Orse : Une découverte sportives des sentiers et des bories -> https://t.co/vfA6wElVJb
19:40Dordogne : De l’ombre qui produit de l’électricité -> https://t.co/cQsXKDom8r
18:16Coulounieix-Chamiers : Quatre mois de travaux en vue -> https://t.co/9DxT4NVa43
18:13Beynac-et-Cazenac : Le chantier du contournement ouvert à la visite -> https://t.co/1mo9f1CLSt
18:07Douadic : Un hommage solennel rendu aux déportés -> https://t.co/gg1MPDzyaL
18:03Indre : Retour en images sur le Festival international des sports extrêmes -> https://t.co/4nwa33KUXh
17:54Châteauroux : Un air de guinguette pour les résidents des Rives de l’Indre -> https://t.co/6E2VQAyolz

Un mercredi à la ferme à Maillet

Pour la troisième fois dans le cadre des Mercredis à la ferme, Sandra Poissonnet et Dominique Robert recevaient aimablement un public composé de personnes de tous âges, dont beaucoup de très jeunes, dans leur ferme située au lieu-dit la Lioterie et placée sous la double vocation de l'élevage de chèvres angora et d'attelage de chevaux de trait. A peine revenue d'un stage de formation pratiqué au Dorat, dans la Haute Vienne, où s'est déroulé dernièrement un championnat du monde de tonte de moutons, Sandra a d'abord scindé ses hôtes en deux groupes, l'un d'une dizaine de membres, le second d'une vingtaine, afin d'expliciter pour sa part comment, depuis leur installation en 2012, le couple et ses deux enfants vivent d'un travail à la fois commun et spécifique. Avec la laine procurée actuellement par un bouc, un mâle castré et trois femelles, Sandra a fait la démonstration d'une élaboration qui n'a pas changé depuis l'aube des temps. Tandis que Robert faisait des heureux en menant des enfants et quelques adultes au pas d'une jument docile.