Fil info
10:44Dans l' de ce mardi 18 décembre, un article sur l'inauguration de la Salle Roland Pierrot au l… https://t.co/kllgoeoOfh
07:54Région : Ils défendaient seulement une petite ligne -> https://t.co/WBXAcRuG7n
07:53Région : Conseil régional: budget maîtrisé? -> https://t.co/P4ei2EH00Q
07:50 agriculteurs # - -Vienne : Les JA dénoncent le déficit d’image et de revenus -> https://t.co/5DAdEmXrVp
18:47Châteauroux : Les belles pochettes de Stéphane Merveille -> https://t.co/wSM86UN2F0
18:00Coulounieix-Chamiers : Jacqueline Gourault vient donner le coup d’envoi de l’opération Anru -> https://t.co/hpvF1NKwIt
17:54Roussines : Les aînés choyés par la commune -> https://t.co/Ctyn1nzf6A
17:28Dordogne : Le procès des Gilets jaunes renvoyé -> https://t.co/Sx4dKJlzXp
17:27Dordogne : Le laboratoire départemental veut reprendre au plus vite -> https://t.co/fc2PxlHpw1
17:25Argenton-sur-Creuse : Les collégiens se mobilisent pour les orphelins de Kinshasa -> https://t.co/mdiAyh0j8V
17:06RT : Georges Abdallah militant communiste libanais est incarcéré depuis tr… https://t.co/p8geECOjVC
16:52Terrasson-Lavilledieu : L’office de tourisme lance son nouveau site -> https://t.co/ZR5POr1SVy
16:18# # - -Vienne : Toutes les communes de Haute-Vienne reconnues au titre de calamités agricoles -> https://t.co/jujzlq6Bjp
15:57Corrèze : Des éoliennes dans les Monédières ? -> https://t.co/UloVUCgBzF
15:55Bergerac : Gilets Jaunes moins nombreux, mais déterminés -> https://t.co/woDVrRQUoc
15:52Bergerac : Le PCF fédère autour de ses revendications -> https://t.co/nbQZTffZR0
14:35Ribérac : La rupture de l’égalité -> https://t.co/UZNvv9NDs8
13:59 Georges Abdallah militant communiste libanais est incarcéré depuis tr… https://t.co/p8geECOjVC

A l’écoute des communes rurales

Visite du sous-préfet

A l’invitation de Didier Delibie maire de Marquay, le sous-préfet de Sarlat Sébastien Lepetit a visité mardi matin cette petite commune
de 585 habitants située entre Tamniès, Peyzac-le-Moustier, Les Eyzies et la ville centre Sarlat. Si Marquay est connu grâce au site archéologique de Laussel où a été découverte la Vénus de Laussel, l’abri de Cap Blanc ou encore les châteaux de Laussel et de Puymartin, elle est aussi appréciée par son art de vivre et son dynamisme économique. Si cette commune qui s’étend sur 2 500 hectares est encore avec environ une dizaine d’exploitations, très agricole, de nombreux commerces : bar-snack-épicerie, deux hôtels et un certain nombre d’artisans s’y sont installés. Il y a quelques années la municipalité a acheté des terrains pour construire un lotissement, une première maison en bois vient de sortir de terre et une seconde habitation est en projet. L’ouverture d’un poste au regroupement scolaire Marquay-Tamniès (85 enfants dont 48 à Marquay) montre si besoin que cette petite commune connaît une certaine expansion démographique. Mais comme toute commune rurale elle souffre de la baisse des aides publiques notamment la DGF ou encore la Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR).
Après avoir présenté succinctement sa commune Didier Delibie a évoqué deux des principaux projets en cours de réalisation : la
réfection de l’église Saint Pierre-ès-Liens, classée au titre des Monuments historiques en 1910,  « c’est un dossier important de plus de 500 000 e qui va grever notre budget », et la transformation de l’ancien restaurant l’Esterel dans le bourg, acheté par la commune pour la réalisation d’un logement social. Conscient des difficultés que pouvaient rencontrer les petites communes rurales, Sébastien Lepetit a indiqué que ses services regarderaient de près les demandes, « la DETR s’échelonne entre 25 et 40 %, nous n’avons refusé aucun projet cette année ». Le sous-préfet a par ailleurs expliqué que les communes pour fonctionner, « devaient mettre des projets en commun ». Arrivé à la sous-préfecture de Sarlat seulement depuis quelques mois, Sébastien Lepetit, comme il l’a précisé, préfère se rendre compte sur place des projets « afin de mieux les visualiser ». On ne sait pas s’il pourra se déplacer dans les 141 communes que compte l’arrondissement, en tout cas il a particulièrement apprécié cette visite à Marquay. Elle a commencé par l’église dont les murs présentent des fissures, elle s’est poursuivie dans le bourg où se trouve l’ancien Esterel, puis à l’école, à la salle des fêtes et dans l’exploitation de la famille Coly afin d’évoquer les difficultés que pouvaient rencontrer les éleveurs. Sébastien Lepetit s’est attardé dans le petit musée d’Emile Coly le grand-père, qui depuis des années confectionne des objets miniatures de toutes sortes liés au monde paysan. La visite s’est terminée à la Ferme du Brusquand qui élève des oies et des canards en pleine nature et où on peut
apprécier une bonne table à l’auberge.
P. Pautiers

Commentaires

Le commentaire a été supprimé car insultant ou diffamatoire.

Le commentaire a été supprimé car insultant ou diffamatoire.